Blog

Voyager lowcost ce quil faut savoir

Voyager lowcost ce quil faut savoir

Les compagnies d’aviation à bas coût sont très nombreuses. Voici les règles à respecter pour que le coût du billet d’avion reste accessible.

Lorsque l’on compare les prix de billets d’avions, il peut être tentant de voyager avec les compagnies dites « low-Cost » puisqu’au premier coup d’œil, les coûts sont souvent de beaucoup inférieurs à ceux des compagnies régulières. Quelques points sont cependant à surveiller pour éviter de mauvaises surprises au comptoir d’enregistrement.

Bagage à main

Les compagnies accordent généralement un seul bagage à main par personne. Ce qui signifie que le sac à main ou le porte-document doit entrer dans le bagage à main ou il sera considéré comme un bagage supplémentaire. De plus, le bagage à main doit en général être d’un maximum de 55cm x 40cm x 20cm. Tout bagage ne respectant pas ces limites peut être envoyé en soute et le voyageur devra payer des frais supplémentaires exorbitants.

Nombre de bagages en soute

La plupart des compagnies « Low-Cost » font payer pour mettre un bagage en soute. Ces frais varient de 10€ à 30€ pour un seul bagage lorsqu’il est réservé en même temps que le billet d’avion. Si le bagage est ajouté par la suite, les frais grimpent pour atteindre 40€ par valise. Il est donc important de prévoir les bagages avant d’acheter le billet.

Poids des bagages

Le poids permis par valise varie de 15kg à 20kg. Il est très important de vérifier auprès de la compagnie et de respecter ces limites. Un dépassement du poids sera chargé au coût moyen de 20€ par kilo, ce qui fait considérablement augmenter le prix total du billet.

Enregistrement en ligne

Ce service peut être très intéressant pour quelqu’un qui ne voyage qu’avec un bagage à main. La carte d’enregistrement est imprimée à l’avance, pas besoin de faire la file pour les bagages, il n’y a qu’à faire valider la carte. Cependant, certaines compagnies exigent que l’enregistrement se fasse en ligne, ce qui peut compliquer les choses pour le voyageur qui n’a pas facilement accès à une imprimante. Et si la carte d’embarquement n’a pas été imprimée ou a été perdue, des frais de 40€ seront chargés au voyageur pour chaque carte d’embarquement à imprimer à l’aéroport.

Siège dans l’avion

La majorité des compagnies « low-cost » permettent de choisir le siège dans l’avion, certaines fonctionnent avec le principe du « premier arrivé, premier assis ». Les files d’attentes sont donc plus longues et il est possible que les familles se retrouvent séparées si elles ne sont pas parmi les premiers de la file.

Espace dans l’avion

Que les gens de grande taille soient avisés, l’espace pour les jambes est plutôt réduit. Les sièges sont étroits et l’espace entre les rangées est réduit au maximum afin de mettre le plus de rangées possible dans l’avion. Puisque les vols de type « low-cost » sont généralement courts, l’inconfort est cependant de courte durée.

Repas

Prévoyez une collation. Aucun repas ni breuvage n’est servi gratuitement. Pour ceux qui n’auraient pas pensé à apporter une collation à bord, il y a bien sûr un menu d’où il est possible de choisir des breuvages avec ou sans alcool, des collations diverses et même des repas complets. Le paiement se fait en général uniquement par carte de crédit et le prix des items au menu est très plus élevé.

Vente d’articles divers

Il y a bien sûr l’accès à une boutique hors taxe pendant le vol. Plusieurs compagnies ne font qu’offrir le catalogue à ceux qui veulent le regarder et éventuellement faire des achats. Cependant, certaines autres compagnies ont des publicités faites par les agents de bord pendant le vol. Certains produits sont à l’honneur et les agents circulent, non pas avec le chariot empli des différents articles disponibles, mais bien avec seulement le produit vedette. Et ils répètent l’exercice avec deux ou trois articles différents pendant le vol.

Lorsqu’on sait à quoi s’attendre, voyager avec les compagnies aériennes « low-cost » peut représenter des économies substantielles. Le coût du billet est généralement très peu élevé, mettre un bagage en soute coûte parfois plus cher que le prix du billet lui-même! Mais il est important de suivre et de respecter les règles pour les bagages et l’enregistrement, sinon les frais supplémentaires de dernière minute peuvent faire que le billet revient au même prix que sur les grandes lignes aériennes…

Related Articles

Close