Blog

Visiter le Parc naturel regional dArmorique Paysage celtique protege de lOcean jusquau coeur de la Bretagne

Visiter le Parc naturel regional dArmorique Paysage celtique protege de lOcean jusquau coeur de la Bretagne

Situé dans le Finistère, en région Bretagne, découvrez ce Parc morcelé. De Ouessant aux Monts d’Arrée, de Sein au Cap de la chèvre, des espaces naturels exceptionnels.

Créé en 1962 sur une surface de 112 000 hectares et associé à de nombreuses communes, ce parc de toute beauté présente une variété exceptionnelle de paysages et de milieux. On y distingue quatre espaces : la presqu’île de Crozon, les îles de la mer d’Iroise, les monts d’Arrée et l’Aulne maritime. Les sentiers de randonnées s’étendent sur plus de 450 km, avec des panoramas qui vous surprendrons.

Objectifs du Parc naturel : protéger, mettre en valeur et maintenir les espaces naturels, le développement durable et les énergies renouvelables. Il y a aussi de par sa géographie et ses reliefs, une liaison étroite avec le Conservatoire du Littoral, les collectivités territoriales, et les associations.

Presqu’île de Crozon

Entre la rade de Brest et la baie de Douarnenez, cette sublime presqu’île mérite discrétion et secret. Tout y est préservé: de l’architecture avec les petits “pentis” adaptés au climat, jusqu’à cette côte sauvage au relief irrégulier. La Palud, plage des surfeurs, le site du cap de la chèvre en haut des falaises, Morgate et son port de plaisance d’où démarre le sentier côtier, et Camaret ancien village de pêcheurs.

Si vous cherchez bien vous trouverez dolmens, menhirs et autres chevreuils. Les pins abritent les bois du sentier côtier où se cache la bruyère vagabonde, les essences rares et les fleurs qui jonchent également les sous bois.

Les criques face à l’océan, aux couleurs émeraudes sont parfois inaccessibles comme les grottes, sauf en kayak de mer.

Une qualité et une richesse à la fin des terres (Finistère) inestimable. Le respect de l’environnement semble y être enraciné, c’est aussi le point départ pour de grands navigateurs des mers.

Les Monts d’Arrée

Terre de légendes aux paysages grandioses et si particuliers, cet ancien massif armoricain montagneux date de l’ère primaire. Ses points culminants, comme les rocs de Trédudon et de Trévezel, avoisinent les 380m. Par beau temps, on aperçoit la mer à l’horizon, en regardant vers la rade de Brest. Terres de bruyères et de landes, un belvédère captivant et vaste sur le paysage breton on se croirait parfois en montagne. Passage obligé : Huelgoat petite ville aux pieds des Monts d’Arrée et de la forêt de St Ambroise. Vous visiterez son Chaos féérique (amoncellement de roches dans l’eau) et le pays des korrigans, où la lumière et la brume offrent des paysages mystérieux et pénétrants, tantôt insolites tantôt majestueux.

Crêtes rocheuses, lacs, rivières composent également cet espace protégé. Outre les activités équestres proposées en forêt de Brasparts et alentours, il faut absolument parcourir les nombreux sentiers de randonnées qui traversent les Monts. Vous trouverez même des guides et des légendothérapeutes ! qui vous accompagneront.

L’Aulne maritime et les Îles de le mer d’Iroise

L’Aulne maritime, se situe à proximité du Ménez hom, le point culminant du Finistère sud avant la presqu’île de Crozon-Morgate. Cette zone se situe au fond de la rade de Brest, près du Faou. Rias, abbaye, îlots et campagnes mystérieuses vous y attendent. Sortez de l’Aulne et de la rade, vous découvrirez alors l’océan déchaîné, avec au loin les îles de la mer d’Iroise, fabuleuses et uniques qui inspirèrent plus d’un artiste : Ouessant, Molène.

Ne craignez pas ce célèbre dicton breton “Qui voit Sein, voit sa fin”, et poussez votre excursion plus au sud, jusqu’à l’île de Sein, au large de la pointe du Raz. Si petite et si plate, elle flotte comme une algue sur l’eau et sera un jour recouverte par l’océan. Une journée de tempête pourrait vous provoquer des frayeurs sur ce caillou très exposé aux intempéries.

De petites îles aux personnalités singulières qui vous marqueront et resteront à jamais gravées dans vos souvenirs. Alors courez, courez vite découvrir ces environnements rares qui font de ce Parc un joyau de la Bretagne.

Dernier conseil avant de partir: n’oubliez pas vos jumelles !

Related Articles

Close