Blog

Vacances en Gaspesie tourisme dans le secteur de la Vallee

Vacances en Gaspesie tourisme dans le secteur de la Vallee

Région très prisée du Québec, la Gaspésie est idéale pour passer des vacances inoubliables ! Voici quelques attraits touristiques du secteur de la Vallée.

Faire une découverte de la Gaspésie digne de ce nom c’est, sans conteste, visiter les cinq parties qui composent cette magnifique péninsule. Chaque secteur renferme ses propres attraits et charme, à coup sûr, ses nombreux touristes annuels. Après avoir fait le tour de la région, la dernière étape du circuit se nomme la vallée de la Matapédia – plus souvent appelée la Vallée -, une région particulièrement réputée pour la pêche au saumon. Tout aussi éblouissante que les régions de La Côte, de La Haute-Gaspésie, de La Pointe et de La Baie-des-Chaleurs, cette destination finale demeure la seule région non côtière de la Gaspésie.

Pêche dans la Vallée de la Matapédia

Les rivières Matapédia, Causapscal et Patapédia sont reconnues internationalement pour la pêche au saumon. La rivière Matapédia prend naissance dans le lac du même nom et forme une frontière entre le bas Saint-Laurent et la Gaspésie. Sur une longueur de 65 km, elle sillonne la vallée de la Matapédia pour terminer son chemin dans la rivière Restigouche.

Chaque année, ce sont 3000 à 5000 saumons qui remontent les eaux de la rivière. La meilleure période de pêche se situe entre le 20 juin et le 10 août. Si le très prisé saumon de l’Atlantique fait la réputation de cette rivière à lui seul, il va sans dire que d’autres habitants peuplent ce cours d’eau, notamment l’omble de fontaine, le naseux noir, le meunier noir, le chabot visqueux ou encore, la lotte.

La rivière Patapédia est alimentée par les lacs Supérieur et Chasseur, et s’étend sur 70 km, à travers les montagnes. Elle termine sa course dans la One Million Dollar Pool, une fosse particulièrement réputée de la rivière Restigouche, où les saumons pullulent. Située en pleine forêt, la rivière Patapédia constitue un véritable paradis pour les adeptes de pêche en milieu sauvage. De 600 à 1000 saumons remontent ce cours d’eau chaque année. La meilleure période pour y pêcher se situe entre la fin du mois de juin et la mi-août.

La rivière Causapscal fait partie des rivières possédant les plus gros saumons de la province. En effet, certains d’entre eux peuvent atteindre les 25 kg. Ce cours d’eau prend naissance dans le lac Causapscal, traverse la forêt durant une soixantaine de kilomètres, puis se jette dans la rivière Matapédia, au niveau de la célèbre fosse appelée Les Fourches. Entre 450 et 600 saumons remontent la rivière Causapscal annuellement. Le mois de juin ainsi que les deux premières semaines de juillet demeurent la meilleure période pour y pêcher.

Ces rivières étant particulièrement prisées, il est difficile d’avoir une place pour y lancer sa ligne. Mieux vaut s’y prendre à l’avance donc, pour espérer pêcher dans l’un des célèbres cours d’eau de la Vallée de la Matapédia.

Le site historique Matamajaw, à Causapscal

Pour tout savoir sur la pêche sportive et le saumon de l’Atlantique, rien de mieux qu’une escale au site historique Matamajaw. Expositions, bâtiments historiques, site d’interprétation, boutiques, fosse à saumon aménagée… vous familiariseront avec l’univers de la pêche. Des soirées dansantes sont régulièrement organisées ; les responsables du site ont compris qu’il y a des amateurs de pêche qui aiment aussi danser !

Le centre d’interprétation forestier et salmonicole, à Sainte-Florence

Pour clore cette liste d’activités se rapportant à la pêche et au saumon, notez qu’en vous rendant au centre d’interprétation forestier et salmonicole de Sainte-Florence (un petit village de 500 habitants), vous aurez le privilège d’admirer la plus grosse mouche artificielle au monde – une imposante bestiole de 130 cm, qui pèse 3,6 kg. Vous pourrez également y découvrir une importante collection de mouches à saumon provenant du monde entier, ainsi que des moulins à scie et plusieurs expositions sur l’univers du saumon.

La Maison Dr Joseph-Frenette, à Causapscal

Joseph Frenette, un célèbre médecin de campagne installé à Causapscal durant la première moitié du 20e siècle, a oeuvré dans la région durant des dizaines d’années, laissant un riche héritage de son passage dans la Vallée de la Matapédia. Cet homme au grand coeur, qui se faisait payer en argent, en biens ou en services, s’occupait autant de soigner des blessures mineures que de faire accoucher les femmes de la région. La Maison Dr Joseph-Frenette, à travers des textes, des photographies, des objets et des présentations multimédias, vous fera découvrir le passionnant métier de médecin de campagne.

La ville d’Amqui

Amqui demeure la plus grande ville de la Vallée de la Matapédia. Elle propose de nombreux divertissements, comme la pêche sportive, le golf, le camping ainsi que diverses activités nautiques. Des réseaux de pistes cyclables, de sentiers pédestres et de quad sont également ouverts au public.

Des vacances en Gaspésie restent toujours un merveilleux souvenir dans la tête et le coeur de ses visiteurs. La beauté et la majesté de ses paysages, ajoutées à la générosité des Gaspésiens, en font une destination particulièrement appréciée !

Related Articles

Close