Blog

Travailler dans le monde du vin des metiers passion

Travailler dans le monde du vin des metiers passion

Vous aimez le vin, sa robe, son odeur, la terre et ses vignobles. Pourquoi ne pas vous diriger vers une filière viticole ?

Il existe un large éventail de métiers différents mais tout aussi passionnants dans le monde du vin : de l’œnologue, au sommelier en passant par le maître de chai, chaque personnalité trouvera chaussure à son pied. Un seul trait commun est nécessaire : la passion.

L’œnologue

C’est le chimiste, le superviseur, il est là à chaque étape. Des vendanges à la vinification, de l’élevage à la commercialisation, il ne rate aucun stade. Il est le pilier nécessaire à la réalisation d’un vin. Dégustateur émérite, il connaît tout sur le vin : les cépages, leurs arômes, les assemblages à réaliser… c’est un passionné, un esthète qui ne s’arrête jamais d’apprendre. Dans ce monde là, il faut être constamment en recherche de nouveauté, regarder ce que font nos voisins français et étrangers afin de sortir le meilleur de ce vin qu’on chouchoute depuis des mois. Pour devenir œnologue, il faut passer le DNO (diplôme national d’oenologie) en deux ans. L’admission se fait après un bac+3 obtenu dans le domaine scientifique.

Le maître de chai

Il est responsable d’une cave. De la réception du raisin à la mise en bouteille, il élabore chaque cuvée, chaque assemblage avec l’œnologue. Il vérifie chaque étape de la vinification avec soin. Il est également chargé de faire respecter les normes d’hygiène, de propreté mais aussi de la gestion des stocks et des déclarations de récolte. Son rôle est majeur. Il est un des acteurs principaux de la réalisation d’un vin. Pour devenir maître de chai, il faut obtenir un BTSA viticulture-œnologie préparé en deux ans ou être titulaire du DNO.

Le sommelier

C’est la star, le fin dégustateur qui a pour rôle de vous faire aimer le vin. Spécialiste de l’accord mets et vins, il est en quête de chaque rareté, de chaque subtilité qu’un vin peu apporter à un repas. Il se met en scène pour vous le faire apprécier, vous lui vouez une confiance absolue. Outre le contact avec la clientèle, il est également responsable de la carte et du stock de la cave d’un restaurant. Son rôle est essentiel, il est votre conseiller. Avec lui, vous ne résisterez pas longtemps à la tentation et serez surpris de quelques accords qu’il pourra vous proposer. Abandonnez les idées reçues et n’hésitez pas à déguster un Banyuls rouge avec un moelleux au chocolat, vous ne serez pas déçus. Plusieurs formations existent dans l’hôtellerie restauration ou par formation continue à l’université du vin de Suze la Rousse. Devenez dès à présent le meilleur sommelier du monde !

Le tonnelier

Incontournable protagoniste du monde des vins et spiritueux, il est le maître dans la fabrication des barriques. Métier artisanal, il requiert une grande dextérité. Les contenants vont de 225 litres à 1000 litres environ pour les foudres, souvent utilisés pour les alcools comme l’armagnac. Certains sont encore plus grands. Les douelles de bois sont minutieusement travaillées pour être ensuite cerclées. La mise en barrique d’un vin lui donne force et vigueur par diffusion de tannins plus ou moins prononcés selon la durée choisie. Les vins sont dégustés de façon régulière et mis en bouteille quand le résultat obtenu semble satisfaisant. On choisira des barriques neuves pour obtenir les vins les plus puissants. Les barriques sont d’ailleurs souvent fabriquées sur mesure à la demande du client afin d’obtenir le meilleur rendu. «Les détails font la perfection et la perfection n’est pas un détail» (Léonard de Vinci).

Si ce métier vous intéresse, vous pouvez préparer un CAP puis faire un tour de France pour approfondir vos techniques.

Bien d’autres métiers existent comme le technico-commercial spécialisé en vins, ou encore le vendeur caviste. Renseignez-vous en consultant le site de vitijob, vous y trouverez de bonnes informations.

Related Articles

Close