Blog

Scarabee Bombardier un defi a lEvolutionnisme Intelligent Design Creationnisme Evolutionnisme science religion

Scarabee Bombardier un defi a lEvolutionnisme Intelligent Design Creationnisme Evolutionnisme science religion

Le Scarabée Bombardier est le sujet de dispute entre créationnistes et évolutionnistes. En réalité, c’est un débat interne à la science même qui est en train de changer

Le Scarabée Bombardier est un insecte, mesurant environ un demi-centimètre. Toutefois, ce petit scarabée quand il est menacé par un autre insecte ennemi, utilise une méthode bien singulière pour se défendre : ce scarabée, grâce à une petite ouverture située dans sa partie postérieure, envoie en direction de son ennemi une solution bouillante ! Ce petit insecte se trouve bien malgré lui au coeur du débat opposant les créationnistes et les évolutionnistes.

Un scarabée expert en chimie

Il se trouve que ce scarabée est un fin connaisseur de chimie, néanmoins de façon “inconsciente”. Avant qu’il ne rencontre son ennemi, des fonctions spécialisées de son organisme élaborent un mélange très concentré de deux composés chimiques : le peroxyde d’hydrogène (de l’eau oxygénée que l’on trouve en pharmacie) et de l’hydroquinone (utilisée pour le développement des photos). Tout cela se passe dans une “chambre” appelée la “vésicule de collecte”, fermée par un sphincter, au sein du corps de notre petit scarabée.

Lorsqu’il se se sent menacé, le scarabée presse les muscles entourant la “chambre de stockage” (la vésicule de collecte), tout en relâchant simultanément le sphincter. La solution chimique passe alors de la chambre de stockage à la chambre à explosion.

Dans la chambre à explosion se produit le phénomène le plus intéressant : le peroxyde d’hydrogène se décompose en eau et en oxygène. L’oxygène réagit au contact de l’hydroquinone en produisant un nouveau produit chimique, le quinone. Le quinone augmente de température jusqu’au point d’ébullition, mélange létal pour l’ennemi du scarabée, qui sera dirigé par ses muscles postérieurs vers la source de danger.

Le scarabée détruit le mythe de l’Evolution?

Les créationnistes ont utilisé le cas du Scarabée Bombardier pour affirmer que la théorie de l’évolutionnisme est un mythe. Comment ? Le mélange chimique qui est contenu dans la vésicule du scarabée contient 10% d’hydroquinone et 23% de peroxyde d’hydrogène, formant ainsi un mélange explosif.

Les créationnistes affirment que si nous, êtres humains, tentions de mélanger ces deux produits chimiques, nous risquerions que le mélange nous explose en pleine figure. Mais le Scarabée Bombardier ajoute un inhibiteur, qui empêche cette explosion. Et ensuite, lorsqu’un ennemi s’approche de lui, il envoie une giclée de cette solution dans les tubes de combustion jumelés et, juste au bon moment, il ajoute un anti-inhibiteur et… Boum ! Son mécanisme de défense incroyablement élaboré explose à la tête de son l’ennemi.

En s’appuyant sur l’irréductible complexité de l’Intelligent Design, il est possible de dire que l’évolution ne peut pas expliquer tout système qui est en soi complexe et que nous ne pouvons pas encore expliquer à partir de l’évolution de chaque partie singulière. C’est ainsi que pour le Docteur Duane Gish, la complexité du système de défense du petit Scarabée Bombardier serait la preuve que le scarabée disposait de ce processus très complexe dès le départ : selon le Dr Gish, nous avons là la preuve de la non-évolution du Scarabée Bombardier. Et voilà le Scarabée Bombardier bombardé comme preuve que l’évolution est un mythe !

L’Evolutionniste Richard Dawkins contre-attaque

Professeur de zoologie à l’Université d’Oxford, Dawkins évolutionniste convaincu, évoque brièvement le cas du Scarabée Bombardier dans son livre L’Horloger aveugle. Il attaque la position créationniste en affirmant qu’elle est “tout à fait fausse”.

Il explique que le mélange de composés chimiques n’explose pas dans le ventre du scarabée parce qu’il manque un catalyseur. Or voilà ce qu’à fait le scarabée en puisant dans le stock de la mémoire. Cela pourrait être une bonne réponse sauf qu’il ne donne aucun détail sur la façon dont le système de défense du scarabée a pu évoluer.

Question de science, et non de religion

La lecture de la littérature de divulgation des découvertes scientifiques, c’est-à-dire des ouvrages qui font le lien entre les chercheurs et le grand public, nous montre que le débat ne se situe pas en réalité entre croyants et non-croyants, mais plutôt qu’il a lieu à l’intérieur d’un monde scientifique qui est en train de changer.

La biochimie moderne est un grand défi pour le darwinisme, car elle déclare avoir ouvert une “boîte noire” que Darwin ne connaissait pas, c’est-à-dire le monde de la cellule et de l’origine de la vie.

En effet le débat ne concerne pas les créationnistes-croyants contre les darwinistes-athées, même si parfois des idées fondatrices sont utilisées au-delà de leurs fondateurs. Aujourd’hui la science change, s’ouvre aux dimensions de l’invisible et de l’énergie. L’observation de la nature fait dire au biologiste anglais Rupert Sheldrake que la nature pourrait avoir une âme. Ceci dit, ce débat a lieu dans le monde scientifique sans concerner un autre type de langage, celui de la religion.

A lire :

Rupert Sheldrake, L’ame de la nature, Albin Michel 2001.

Michael J. Behe, La boîte noire de Darwin, Presse de Renaissance, 2009.

Jacques Arnould, Dieu vers Darwin, Albin Michel, 2007.

A propos du Scarabée Bombardier:

Site créationniste www.unpoissondansle.net/edito/trait07.php

Site évolutionniste www.libresansdieu.org/Wiki/Scarab%e9eBombardier

Related Articles

Close