Blog

Regards de femme un recueil de valerie Troddal

Regards de femme un recueil de valerie Troddal

Publié aux éditions Edilivre, «Regards de femme » est le premier ouvrage d’une jeune écrivaine qui fait ses premiers pas sous la plume de Valérie TRODDAL.

Agée de 35ans, mariée et mère de famille, cette martiniquaise regagne son île natale à l’âge de 11 ans, après une dizaine d’années passées sur le territoire de Belfort (90). Durant son adolescence, elle découvre l’écriture comme exutoire aux évènements qui jalonnent sa vie. C’est durant cette période qu’elle écrit ses premiers poèmes qu’elle nous dévoile d’ailleurs dans la première partie de son ouvrage au nom significatif d’Enfance d’un moi. Dix poèmes pour parler des doutes, des souffrances, de la révolte d’une ado face à un monde d’adulte pas toujours très conciliant.

Puis suivent les 3 autres parties, L’Amour, Regarde Femme et Regards de femme soit au total 70 textes dont 3 écrit en créole. L’auteure propose différents regards sur la vie, la mort etc…car selon Valérie TRODDAL, le regard renvoie dans un premier temps à la manière dont un individu se perçoit lui-même par rapport aux autres mais également à la manière dont il perçoit et représente son environnement.

« Etre poète, et à plus forte raison, une poétesse en 2011, n’est pas extraordinaire, je ne suis pas une extra-terrestre ! assure Valérie. Au contraire, il faut être particulièrement attaché à la terre et à tous ce qui se rattache à ce qui la compose pour pouvoir, par la force des mots, la représenter et l’honorer. J’aime la vie, les gens, écouter les gens parler, ils se confient facilement à moi et souvent sans le savoir alimentent mon inspiration. Et alors la magie opère, leurs maux deviennent mes mots, et les phrases s’ordonnent et s’alignent, j’écris ce que d’autres pensent tout haut sans jamais savoir comment l’exprimer. »

Parfois écrire est plus fort que tout, lorsque des évènements traumatisants se réalisent comme la perte d’un être cher, il faut écrire pour soulager sa peine. C’est ce que fit l’auteure suite à la mort de sa petite sœur âgée de 13 ans, fauchée par un automobiliste. Le crash de l’Avion qui conduisait 152 martiniquais de Maïqueta à la Martinique le 16 Août 2005 sera ainsi marqué à jamais, signe du choc profond qui ébranla la petite île française ce matin-là.

Forte de son rôle de témoin de son siècle, elle retrace l’esclavage, la lutte de l’homme pour gagner son intégrité et le droit de vivre dignement…l’investiture du premier homme noire à la tête d’une grande nation : Barack Obama. Elle fait aussi de vibrants hommages à des grands hommes, de grandes figures de ce siècle, notamment en relatant le décès et l’enterrement d’Aimé Césaire (chantre de la négritude, poète et politicien martiniquais décédé en 2010), celui de Barel Coppet (musicien de renom martiniquais, ambassadeur de la musique traditionnelle décédé en 2010), et celui de Michaël Jackson qu’on ne présente plus.

Sa plume sait aussi se faire tendre quand elle parle d’amour, de naissance, de son fils. Mais elle n’hésite pas à se montrer plus critique et prend la défense des femmes battues, de notre mère nature détruite, de la pauvreté, la solitude, de l’évolution des mœurs et de notre société,…etc. Elle invite tout un chacun, et pas seulement la femme, à porter un regard lucide sur le monde qui nous entoure, sur la perte des valeurs. Rien n’échappe à son regard.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur son site : www.valerietroddal.fr où vous trouverez diverses informations sur sa biographie, des extraits de textes, la traduction en français de ses poèmes en créole. Elle annonce d’ores et déjà la parution imminente de son 1er roman prévue pour la fin de l’année 2011 toujours aux éditions Edilivre, et laissant son inspiration la mener, elle écrit d’autres poèmes pour son prochain recueil, comme autant de témoignages sur notre époque sans cesse en évolution.

www.edilivre.com/doc/13706 Tarif éditeur 15€

Related Articles

Close