Blog

Reconversion agricole Chambres dhotes dans le Morvan

Reconversion agricole Chambres dhotes dans le Morvan

Des citadins achètent une propriété morvandelle et s’installent comme agriculteurs. Exemple d’une reconversion réussie.

Le domaine du Petit Corfeuil à La Tagnière se trouve à 18 km de Luzy, en Saône-et-Loire. C’est encore le Morvan. Chantal Naulin est agricultrice depuis 2001. Avant, c’est simple, elle ne connaissait rien au monde agricole. Ancien cadre à France Télécom, elle souhaitait changer de vie. Et puis c’est le coup de cœur pour le Morvan. Son mari et elle achètent une maison qui a, certes, du caractère, mais est inhabitable en l’état. Avec la maison, elle récupère 62 hectares de friches. De quoi faire rire les agriculteurs voisins.

Le domaine se développe

Vincent, leur fils, devient aide-familiale sur la ferme. La famille vit 6 mois dans les travaux. Dès 2002, elle ouvre une pension pour chevaux et commence à acheter des canards. Chantal élève des canards gras et vend en direct du foie gras et des magrets, ainsi que des plats cuisinés. Rapidement, elle fait des adeptes. Le foie gras est qualifié “meilleur de Bourgogne” par le magazine “Bourgogne aujourd’hui”.

A l’été 2003, les chambres d’hôtes et la table d’hôtes sont opérationnelles. En 2005, ils ajoutent à leur activité touristique l’accueil des camping-caristes France Passion. Les autochtones les prennent beaucoup plus au sérieux et comprennent qu’ils s’implantent réellement. Ils sont devenus agriculteurs et font de la qualité. La ferme passe en bio en 2006. Vincent s’est spécialisé dans les céréales : il cultive des blés anciens, de l’épeautre, de l’engrain, du seigle, du sarrasin et même des lentilles vertes.

C’est en 2006 que la commune de La Tagnière est intégrée au Parc Régional du Morvan. L’activité est décuplée pour les Naulin.

Des projets en continue

La famille Naulin adhère à Morvan Terroirs, un groupement de producteurs du Parc du Morvan. Ils participent aux confections de cocktails et aux marchés fermiers. “Pour nous, l’association véhicule des valeurs qui nous apparaissent essentielles sur la qualité des produits, leur proximité, mais aussi sur la convivialité”, explique Chantal.

Les Naulin ne vont pas s’arrêter là. En 2007, ils ont acheté un moulin à meule de pierre et fabrique de la farine fraîche à partir de leurs céréales. Vincent cherche quelques hectares supplémentaires à reprendre afin de s’installer paysan boulanger. Il est passionné et peut vous parler des heures durant du bienfait de ses produits. Le dernier né du domaine du Petit Corfeuil, c’est une bière biologique à l’épeautre.

Si l’activité est en grande partie basée sur le tourisme, Chantal et Vincent sont enchantés de voir des locaux venir acheter leurs produits. C’est pour eux une véritable reconnaissance. Pas question de se priver, compte tenu de la chaleur de l’accueil.

Vous pouvez visitez virtuellement le domaine sur leur site.

Related Articles

Close