Blog

Qui depose les ufs de Paques dans nos jardins Tradition des cloches du lapin et de la poule du matin pascal

Qui depose les ufs de Paques dans nos jardins Tradition des cloches du lapin et de la poule du matin pascal

Le matin de Pâques, les petits gourmands n’ont qu’une hâte : aller chercher les chocolats dans le jardin. Mais qui apporte toutes ces douceurs ? Les cloches ? Le lapin ?

Dans tous les pays de tradition chrétienne, il est de coutume pour les enfants de se précipiter dans leur jardin à la recherche des précieux petits oeufs de Pâques en chocolat. Mais qui dépose ces oeufs ? Selon les pays, ce peut-être les cloches, un lapin, un lièvre, voire une poule… Petite ballade au pays des traditions chocolatées…

Les cloches de Pâques

La tradition la plus répandue en France et dans de nombreux pays chrétiens veut que les cloches parties pour Rome, où elles sont bénies par le Pape, rapportent des chocolats aux enfants, pour célébrer le jour de Pâques.

Alors qu’elles étaient restées silencieuses depuis le jeudi saint (en signe de deuil pour la crucifixion du Christ), elles carillonnent de nouveau pour inviter les fidèles à la messe (le dimanche de Pâques, jour de sa résurrection).

Munies de grandes ailes, elles traversent la France depuis Rome, et sèment dans leur voyage des douceurs chocolatées plein les jardins.

Le lapin de Pâques

En Allemagne et en Alsace, ce ne sont pas les cloches mais le lapin de Pâques (l’osterhase) qui apporte les oeufs aux enfants sages. Il est de coutume que la veille de Pâques, les enfants fabriquent chez eux un petit nid de paille, de feuilles, d’herbes ou de mousse agrémenté d’une carotte fraîche, qu’ils iront cacher dans le jardin, pour que le lapin vienne y déposer sa précieuse cargaison chocolatée et multicolore.

Dans certaines familles, on raconte même que, pour que le lapin puisse pondre des oeufs (chose, il est vrai, très inhabituelle pour lui !), les parents des enfants impatients devraient arriver à attraper le lapin de Pâques pour déposer sur sa queue un peu de sel…

Dans les pays anglo-saxons, ce n’est pas un lapin mais un lièvre blanc (ressemblant à celui d’Alice aux Pays des Merveilles) qui livre les oeufs. Cet easter bunny apporte ses sujets chocolatés dans un grand panier tressé. Cet animal remonte sans doute aux fêtes païennes, où il symbolisait la fécondité.

La poule de Pâques

Au Tyrol les oeufs sont déposés par des poules. C’est d’ailleurs la coutume la plus compréhensible : quoi de plus logique qu’une poule pour pondre des oeufs dans un jardin ! De plus, la poule et ses poussins sont le symbole d’une nouvelle vie, et du renouveau du printemps.

C’est aussi la coutume la plus ancienne, puisqu’il y a 5000 ans déjà, les Perses offraient des oeufs de poule pour célébrer le printemps. Offrir des oeufs frais, durs, peints ,teintés, ou sculptés a été la coutume bien avant la tradition des oeufs en chocolat, et continue de l’être dans de nombreux pays, notamment de religion orthodoxe.

Related Articles

Close