Blog

Quels types de friandises pour les rongeurs

Quels types de friandises pour les rongeurs

Quelle attitude adopter face aux friandises vendues pour les rongeurs sur les étalages des animaleries et des sites internet ?

Il est toujours tentant d’acheter pour son nouvel animal de compagnie l’un de ces nombreux produits alimentaires dont les marques savent vanter les mérites. Les fabricants proposent des friandises de plus en plus alléchantes, davantage destinées à séduire l’acheteur plutôt qu’à faire plaisir à l’animal. Les produits sont variés et attractifs, et il n’est pas rare de leur céder. Mais ces friandises sont-elles recommandées ? Et en quelles quantités ?

La composition des produits de base

Lorsque nous analysons les paquets de graines destinées à tel ou tel rongeur, nous constatons souvent que le pourcentage de protéines, de graisses, de sucres, de cellulose, minéraux ou vitamines et bien d’autres composants n’est pas adapté au profil de l’animal et soumis à aucune exigence nutritionnelle. Il n’est pas rare de voir dans les grandes surfaces des mélanges de graines vendus, destinés à plusieurs rongeurs différents, alors que l’alimentation de chaque espèce est différente. Et il en est souvent de même pour les friandises. Il ne faut pas oublier que ce type de graines est en outre très calorique, bien plus que les extrudés destinés à une catégorie de rongeurs en particulier.

Il n’est pas inutile de rappeler que chaque espèce a des besoins spécifiques. Alors que le cochon d’Inde a besoin d’une alimentation riche en vitamine C car il ne la synthétise pas, celle du lapin devra être plus riche en vitamine D. Le chinchilla devra quant à lui avoir un apport en calcium plus important. Il faut ajouter à cela que certaines espèces de rongeurs ont un système digestif plus fragile que d’autres. Il est donc important de respecter les besoins spécifiques de chaque espèce.

La quantité de friandises

Les propriétaires de petits animaux n’ont pas toujours conscience de la taille de leur animal et ont tendance à leur donner des proportions phénoménales par rapport à leur poids. Prenons l’exemple d’un biscuit que vous auriez envie de donner à votre rongeur : s’il s’agit d’une espèce ne dépassant pas la centaine de grammes, c’est comme si vous demandiez à un humain d’avaler deux paquets de gâteaux ! Un exemple qui montre que souvent, c’est la quantité des friandises données qui est mauvaise, et non pas la friandise en elle-même.

Les friandises vendues dans les animaleries ou sur les sites pour animaux sont souvent inadaptées car elles sont hypercaloriques et viennent dans la plupart des cas compléter les “mauvais” mélanges de graines. Les friandises contiennent en général trop de graisses animales et de sucres. C’est ainsi que les rongeurs sont prédestinés à l’obésité, une surcharge pondérale qui est également le résultat d’un manque d’exercice, la plupart ds rongeurs vivant uniquement en cage.

Friandises à proscrire

  • Le chocolat est un aliment à bannir pour tous les rongeurs, y compris les autres animaux tels que les chiens ou les chats, car il contient de la théobromine, un alcaloïde que les animaux éliminent très lentement. Accumulé au fur et à mesure dans l’organisme, la santé de l’animal est en danger. Cette substance s’attaque en effet au système nerveux et cardiaque.
  • Les graines de tournesol sont, pour la plupart des rongeurs, déconseillées car elles sont très grasses.
  • Le sucre, le miel, les bonbons ainsi que les gâteaux salés ou sucrés sont des aliments pour les humains.
  • Les légumes qui ont tendance à fermenter et les épluchures de pommes de terre, ainsi que les épluchures en général qui contiennent beaucoup de pesticides.

Quelles friandises donner ?

  • Il faut rappeler que les rongeurs n’ont pas la même définition des friandises que nous. Pour un cochon d’Inde, une feuille d’endive pourra être considérée comme une excellente friandise. Il en est de même pour des céréales sans sucres que les octodons ou les rats apprécieront volontiers.
  • Vous pouvez leur préparer des “gâteaux” maison si vous tenez à ce qu’ils aient des friandises. Ces recettes spéciales rongeurs seront alors dépourvues de matières grasses et de sucres.
  • Il existe pour les chinchillas et les octodons des friandises saines, du style bouton de rose, copeau de caroube ou chips de légumes.

Nourrir correctement son rongeur, c’est lui assurer une espérance de vie plus longue et surtout lui procurer un bien-être physique non négligeable, pour éviter l’obésité.

Related Articles

Close