Blog

Pourquoi pas une croisiere sur le Nil

Pourquoi pas une croisiere sur le Nil

Amis voyageurs en quête d’aventures, embarquez à bord d’une pirogue égyptienne, et voguez sur l’un des deux plus longs fleuves du monde : le Nil.

Quoi de plus romantique que les douces lumières du soleil qui se couche derrière la rive ? L’immersion à l’époque des pharaons vous fera vivre une expérience émouvante et mystique. Nul doute que vous reviendrez la tête et la valise remplies de souvenirs.

Alors, laissez-vous imprégner des couleurs exaltantes et des parfums épicées de la belle Égypte. Un dépaysement garanti à cinq heures seulement de Paris…

Comment se rendre en Égypte ?

De nombreux tours-opérateurs proposent des formules très correctes en pension complète ou demi-pension à partir de 349 euros par personne. Vérifiez si les visites sont comprises ou non dans le tarif.

De Louxor à Assouan

La distance entre Louxor et Assouan ne représente que 4 % de la longueur totale du Nil, mais cette partie de l’Égypte renferme la plus forte concentration de monuments antiques en très bon état de conservation. Certains d’entre eux renferment des petits secrets cachés que vous découvrirez tout au long de votre voyage guidé.

Quelques lieux « coups de cœur »

  • Le temple d’Edfou

Le temple d’Edfou est un des monuments les mieux conservés. Ce temple, bâti en 237 avant J.-C., sous la dynastie des Ptolémées, était dédié à la triade Horus, Hathor et Harsomtous. Sur la façade extérieure encore intacte, vous pourrez voir le roi entouré d’Hathor et d’Horus, le dieu-faucon, coiffé de la double couronne égyptienne.

Vous découvrirez également la célèbre statue du dieu Horus taillée dans le granit noir d’Assouan. Parmi la grande documentation que nous révèle le temple, vous trouverez gravé dans ces murs le grand calendrier des fêtes en l’honneur du dieu.

  • Le temple de Karnak

Dans le célèbre temple de Karnak, vous remarquerez que l’allée des sphinx est en réalité une allée de béliers. Votre guide vous racontera sûrement la légende assez cocasse du dieu Amon-Min à qui l’on aurait coupé le bras plutôt que le sexe.

Ensuite, vous verrez certainement de nombreuses personnes tourner autour du scarabée sacré. En effet, selon la légende, il faut tourner 7 fois autour du scarabée sacré pour connaître la résurrection, 14 fois pour tomber enceinte et 21 fois pour divorcer. Comptez bien vos tours !

  • Le temple de Philae

Le temple de Philae est l’une des visites les plus prisées du pays. Le temple, déplacé dans les années 1970, vous offre tous les soirs un magnifique spectacle de son et lumière, vous immergeant dans l’histoire fascinante de son existence.

  • Le village nubien

Le village nubien et ses habitants vous feront découvrir une culture des plus fascinantes. Vous y ferez des balades en dromadaires, on vous proposera de goûter les spécialités locales comme l’halva, une confiserie à base de miel et de sucre, et, bien sûr, vous boirez le thé dans la maison des crocodiles…

À visiter absolument : le temple de Kom Ombo, la Vallée des rois, le temple de la reine Hatchepsout, les colosses de Memnon, le temple d’Abou Simbel et le temple de Louxor.

Les conseils du voyageur

La monnaie est la livre égyptienne, elle est divisée en piastres.

Pour information : 1 euro est environ l’équivalent de 7,50 livres égyptiennes.

Ayez toujours de la petite monnaie sur vous, car beaucoup de commerçants feignent de ne pas en avoir et attendent de vous que vous leur fassiez cadeau de la différence.

Prenez garde aux locaux prétextant vouloir vous faire de la monnaie. Certains sont très habiles pour faire un échange rapide de pièces, vous croyez changer pour deux euros, et vous vous retrouvez avec l’équivalent d’un euro dans la main.

Qu’est ce qu’un bakchich ?

À l’origine cadeau de bienvenue, le bakchich est devenu, avec l’inflation touristique, le pourboire. Il est inutile de distribuer vos piastres à tort et à travers. Mais pour avoir une petite idée, vous pouvez donner de cinq piastres à une livre au serveur d’un restaurant, et deux piastres par bagage à un porteur.

La langue principale est l’arabe. Très peu d’Égyptien parlent le français, mais l’anglais est une langue assez couramment utilisée.

La plupart des tours-opérateurs s’occupent de vous procurer un visa à votre arrivée. Renseignez-vous, au préalable, sur les documents nécessaires.

Ne buvez que de l’eau minérale, et vérifiez toujours que la bouteille soit bien fermée.

Lorsque le bateau est amarré, et que vous vous trouvez sur le pont, une odeur de gazole peut se faire sentir et, par moment, être particulièrement gênante. Si c’est possible, n’hésitez pas à aller vous balader en ville.

CONT 9

Related Articles

Close