Blog

Perdre du poids pour etre en bonne sante

Perdre du poids pour etre en bonne sante

Et si en faisant fondre vos kilos superflus, vous faisiez plus qu’affiner votre silhouette ? Tant d’autres avantages que vous ne soupçonnez pas !

Perdre du poids, qui n’y a pas pensé au moins une fois dans sa vie, pour se sentir mieux dans son corps, dans sa tête. Mais saviez-vous que perdre du poids peut avoir d’autres effets bénéfiques sur votre état général, bien au-delà de votre aspect physique ? Démonstrations à l’appui d’études scientifiques testées et approuvées !

Vous allez mieux dormir

Des chercheurs ont constaté que le fait de perdre 10 % de la graisse corporelle pouvait réduire le risque d’apnée du sommeil. Trop de graisse autour de la gorge compresse les voies respiratoires et provoque leur blocage. Cela entraîne un sommeil de mauvaise qualité et vous rend fatiguée pendant la journée. Sans traitement, cette apnée peut conduire à l’hypertension et aux crises cardiaques.

Vous serez plus heureuse !

Selon les estimations des experts, les femmes en surpoids ont trois à quatre fois plus de risques de faire une dépression. D’autres études ont révélé que l’obésité pouvait également être liée à des troubles bipolaires ou maniaco-dépressifs, et aux phobies, comme l’agoraphobie, cette peur des lieux publics et des espaces ouverts.

Vous n’aurez plus de brûlures d’estomac

Très répandu chez les femmes à la quarantaine, ce désagrément est la cause de reflux gastriques. Or, une étude américaine a prouvé qu’en perdant tout juste un kilo, vous pourrez vous en débarrasser. En effet, lorsque vous perdez du poids, les muscles de votre estomac redeviennent capables d’entourer l’œsophage plus efficacement, ce qui facilite la digestion et limite les remontées acides.

Vous augmenterez les performances de votre cerveau

Une étude britannique montre qu’un surpoids à la quarantaine augmente de 74 % le risque de développer une démence à un âge plus avancé. Les chercheurs supposent qu’un surplus de masse graisseuse pourrait empêcher l’action des cellules responsables de la transmission des impulsions nerveuses vers le cerveau. En outre, le surpoids a des conséquences sur le taux hormonal, lequel a également une influence sur le cerveau. Perdre 10 % de son poids peut aider à rétablir un meilleur équilibre.

Vous éviterez les douleurs aux genoux

Réduire son surpoids de 5 kilos réduit aussi le risque d’ostéoarthrite du genou de 60 %, selon les spécialistes américains. Une des raisons les plus communes de l’usure du cartilage dans l’articulation du genou chez les sujets jeunes est un excès de poids. Quand les kilos fondent, le cartilage est préservé et l’arthrite peut être évitée. Pour réduire encore ce risque, augmentez la durée des mouvements qui exercent une pression sur les genoux, comme ceux de la marche ou de la danse. Ces disciplines contribuent à renforcer les muscles et les os et à soulager ces articulations fragiles.

Vous allez garder une meilleure vue

Celles dont le poids est adapté ont deux fois moins de risques de développer une cataracte ou une dégénérescence de la macula que les femmes en surpoids, comme l’affirment les spécialistes britanniques de la cécité. Vous pouvez, en plus, protéger vos yeux grâce à une alimentation équilibrée contenant peu de matières grasses saturées, lesquelles sont surreprésentées dans les aliments industriels, mais riche en vitamine et minéraux bénéfiques pour l’acuité visuelle. Ces derniers sont particulièrement présents dans les légumes à feuilles vertes et dans les poivrons rouges.

Vous allez vivre plus longtemps et en forme !

Perdre du poids pourrait rallonger la vie de 7 ans, selon des chercheurs britanniques. Les chercheurs américains ont, eux, établie que les femmes dont la prise de poids, entre 20 et 40 ans, n’excédait pas 2,5 kilos réduisaient des 2/3 le risque de souffrir de diabète, de maladies cardiaques et de calculs biliaires. Bref, les chercheurs sont unanimes : un poids correct rajeunit l’organisme pour des années.

Vous aurez plus de plaisir sexuel

Environ 5 % de réduction de votre poids suffisent pour faire baisser le taux d’insuline et stimuler la libido. Diminuer la masse de graisse corporelle peut également augmenter le taux de testostérone, une hormone sexuelle qui réveille le désir…

Vous devriez vérifier votre contraception

Vous avez perdu entre 3 et 4 kilos ? Vérifiez votre diaphragme. En mincissant, vous perdez aussi de la graisse à des endroits insoupçonnés, notamment au niveau du vagin. Le tissu graisseux situé sous le col de l’utérus maintien en place le diaphragme ; or, quand vous perdez du poids, sa taille peut ne plus être adaptée. Ce qui pourrait provoquer une grossesse non désirée.

Related Articles

Close