Blog

Parabens un mal pour un bien Les risques potentiels lies aux composes des cosmetiques

Parabens un mal pour un bien Les risques potentiels lies aux composes des cosmetiques

Nous utilisons des produits d’hygiène, des crèmes, du maquillage, pour prendre soin de nous. Pourquoi certaines marques affichent la mention “sans parabens”?

Pourquoi est apparue cette mention, depuis quelque temps, sur nombre d’étiquettes de shampoings, gels douches, crèmes ? Que sont les parabens ? Quels sont leurs impacts sur notre corps et notre santé ?

Certains composés chimiques utilisés depuis des années sont progressivement interdits depuis que leur toxicité est reconnue ou présumée.

Le Canada a interdit depuis octobre 2008 la production de biberons contenant du bisphénol A, une substance chimique utilisée pour la fabrication du plastique et des revêtements de boites de conserve.

Les scientifiques ont montré que le bisphénol A était susceptible de perturber le système endocrinien des nouveaux-nés. Il est également suspecté de participer largement à l’augmentation de grands problèmes de santé tels que le cancer du sein, de la prostate, du diabète (1) …

La même année, Andrea Kortenkamp, responsable du service de toxicologie de l’université de Londres, a présenté aux députés européens un rapport alarmant sur les facteurs de risques liés aux expositions à certains produits toxiques, présents dans une large quantité de produits d’usage quotidien, tels que les parabens.

Il y a donc matière à s’interroger sur ce que les industriels incorporent à leurs savants mélanges, censés nous faire du bien.

Les parabens

Ce sont des conservateurs présents dans les cosmétiques, les médicaments, les aliments. Ils ont des propriétés anti-bactériennes et anti-fongiques. Ils s’accumulent dans notre métabolisme.

Des constats de risques sanitaires officiels…

En 2004, l’AFSSAPS (Agence Française de Sécurité Sanitaire des Produits de Santé) a informé dans son bilan que la présence des parabens, proches du système progésténien (hormones liées à l’ovulation), pourraient perturber le système endocrinien, et expliquer en partie l’augmentation de l’incidence des tumeurs cancéreuses du sein.

En 2005, elle a évoqué le fait que les parabens augmentaient la fertilité des animaux, à des doses compatibles avec l’exposition humaine. (2)

Mais pas de réelle action

Toutefois, l’AFSSAPS autorise toujours les industriels à utiliser les parabens les plus utilisés, considérant qu’il faut continuer à effectuer des recherches scientifiques pour être convaincus de leur danger, et donc les interdire.

Ces conclusions suscitent de la surprise et une certaine interrogation quant à l’impartialité de cette agence vis-à-vis des industriels de la chimie, lorsqu’à la lecture de leurs bulletins et rapports, nous pouvons comprendre qu’il semble y avoir des risques sérieux liés à l’accumulation de ces composants dans notre corps.

Grâce à l’information, réagissons !

Avec la prise de conscience collective du danger potentiel des parabens, l’information de leur absence est devenu un argument de vente. C’est ainsi que nous découvrons en gros caractères le devenu fameux « sans parabens » sur les étiquettes.

Mais ces molécules continuent d’être largement utilisées, et les industriels choisissent d’autres termes pour informer de la présence de ces substances.

Voici la liste, du plus dangereux au moins nocif, des synonymes des parabens:

  • paraoxybenzoate de méthyle = méthylparaben
  • paraoxybenzoate d’éthyle = ethylparaben
  • paraoxybenzoate de propyle = propylparaben
  • paraoxybenzoate d’isopropyle = isopropylparaben
  • paraoxybenzoate de butyle = butylparaben
  • paraoxybenzoate d’isobutyle = isobutylparaben

Il convient à chacun d’appliquer un principe de précaution comme il l’entend, tout comme on en appliquerait d’autres, face aux doutes que suscite l’exposition intensive aux ondes électro-magnétiques des téléphones portables, Wi-Fi, par exemple.

Prendre le temps de lire les composants de nos produits d’hygiène et de beauté peut nous apprendre beaucoup, et peut-être éviter de nous faire du mal, alors qu’en les achetant, nous pensons nous faire du bien… Les produits bio ne contiennent pas de parabens, vous gagnerez du temps en les privilégiant !

Sources :

(1) Chapell Hill (groupement de scientifiques américains) : bisphenol A expert panel consensus statement: Integration of mechanisms, effects in animals and and potential to impact human health at current levels of exposure Reproductive Toxicology 24 (2007) 131–138

(2) AFSSAPS

Bibliographie:

Guide Cosmétox de Greenpeace

Related Articles

Close