Blog

Orpaillage la repartition de lor en France On peut trouver lor natif dans de nombreuses regions francaises

Orpaillage la repartition de lor en France On peut trouver lor natif dans de nombreuses regions francaises

Certains chercheurs se sont spécialisés dans l’orpaillage. En Ariège ou dans le Massif Central mais aussi dans de nombreuses régions. Une ruée vers l’or encore possible?

La fortune sourit aux audacieux, prétend la sagesse populaire. Parfois sans doute. Mais la belle déesse choisit plus fréquemment ses bien-aimés parmi les plus pondérés, réfléchis et méticuleux d’entre nous.

Patients décrypteurs de documents, découvreurs lucides de cartes récentes ou anciennes…

Toponymie ou étude des noms de lieu

Il est une règle constante en toponymie, c’est que l’on ne peut tirer de conclusion ferme de l’examen d’un nom isolé, mais seulement d’une série de noms présentant le même radical.

Prenons une carte de la région de Saint-Malo, juste de l’autre coté de la Drance. Nous découvrons de curieux alignements: L’Orilloie, La Lorençais, La Melle Oriou, Les Champs-Oray, La Ville Orien, Vaugourieux, Le Puits Morel, ainsi que plusieurs villes-Orey.

Le mot «Melle» est dérivé du latin «Metella». Il est caractéristique d’une mine. Tout ces noms se trouvent au voisinage et dispersés dans le sens est-ouest des filons de quartz indiqués sur la carte géologique de la région.

Des noms de lieux révélateurs

Noms de lieux, noms de rivières: l’Ariège, l’Oriège, l’Orge, au sud-ouest l’Adour, en Normandie l’Orbec.

Noms de vallées: Orval, Orvault, Vaulory.

On a exploité l’or dans ces sites et seule la toponymie a conservé la trace de cette activité qui remonte parfois jusqu’à l’Antiquité.

Les affleurements des filons en terrain dur donneront Montlaur, Montauriol, Puylaurens et par contraction Mauriac (le Mont Auriac), Maurois ou Maussas.

Parfois, c’est le «T» final de «mont» qui est resté et nous trouvons: Tauriac, Thoiry.

S’il s’agit d’un bois, nous aurons Orbois, Orlu.

Les mines (Metella) donneront les nombreux Melleroy, Meuilleron ou Aurignac, Aurigny, Orléans, Loroux qui devient Lourdes dans le Sud-Ouest.

De la toponymie à la réalité géologique

Une fois effectué le travail de sélection des noms, il suffit de les reporter sur une carte pour voir apparaître les régions aurifères.

Les cartes géologiques précisent et expliquent la présence des filons aurifères. La source des gisements est visiblement l’alignement fissuré de la crête des plissements hercyniens qui apparaissent sous la forme d’un vaste «V» dont la branche part de Bretagne, s’incurve vers la Vendée et le Limousin jusqu’à la Montagne noire et remonte ensuite par le Vivarais jusqu’aux Vosges.

Ainsi le tracé de cette crête nous montre que les concentrations d’or n’occupaient pas seulement le Sud de la France, mais une grande partie de son territoire.

Gisements exploitables ou pas?

La plupart des anciens gisements ne sont désormais repérables que par la toponymie… et une bonne dose de patience.

Il est peu probable de faire fortune, mais il est fréquent de trouver quelques paillettes d’or en tamisant le fond des cours d’eau (renseignez-vous sur la législation avant toute recherche) proches de villages au noms évocateurs.

L’orpaillage, comme activité de loisir, peut vite devenir une passion, voir un petit revenu (1 ou 2 grammes par jour est un bon résultat) mais surtout vous conduira vers de superbes paysages et vous donnera, un peu, la fièvre du chercheur d’or…

Related Articles

Close