Blog

Nouria Nehari des cites a la maroquinerie Une creatrice originale et combative plusieurs fois recompensee

Nouria Nehari des cites a la maroquinerie Une creatrice originale et combative plusieurs fois recompensee

À force de ténacité, Nouria Nehari a créé sa propre collection d’accessoires de mode en cuir. Un travail reconnu par Talents des cités et le concours Lépine.

Marteau en main, Nouria Nehari marque les pliures d’un sac en cuir rouge et noir. Encore trois coups de marteau et il sera prêt. Depuis septembre 2006, cette entrepreneuse originaire des Aygalades, à Marseille, gère sa propre société. L’aboutissement d’un projet né trois ans plus tôt, qui a séduit le jury régional de Talents des cités en 2005 : fabriquer un sac en cuir sans couture. Aujourd’hui, le produit est légèrement différent puisqu’il comprend plusieurs coutures pour un ouvrage mieux fini. La gamme s’est aussi étendue : la jeune femme a imaginé une trousse à maquillage, une pochette et un album photo fabriqués sur le même principe.

À l’en croire, le plus difficile est derrière elle : « Je ne sais pas si c’est le propre de la femme, mais quand on a peu de moyens pour se lancer, on est toujours dans le doute. » Pourtant la détermination se lit dans ses grands yeux noirs et elle n’a jamais baissé les bras. Après quatre ans en tant qu’animatrice auprès de jeunes enfants puis de personnes handicapées, elle décide de changer de voie. Elle fait d’abord de la reliure de livres anciens, puis se tourne vers la création d’objets en cuir.

Une aide utile

Autour d’elle, nombreux sont ceux qui l’encouragent. Comme ce cordonnier et créateur de chaussures, qui lui donne des conseils pour trouver des fournisseurs… ou le jury de Talents des cités. Gagner le concours régional lui permet d’acheter les premières peaux pour réaliser son « book », mais aussi d’obtenir un soutien tant financier que moral de la Caisse des dépôts et consignations, co-organisatrice du concours avec le Sénat et les Boutiques de gestion. L’organisme lui débloque un budget pour payer les honoraires d’une avocate chargée de régler les statuts de la nouvelle société. Il passe également une grosse commande pour ses cadeaux de fin d’année. « Ce ne sont pas que des mots, insiste-t-elle. J’ai aussi pu exposer mes produits dans leurs locaux ».

Désormais Nouria Nehari réalise ses modèles au lycée professionnel Brochier, à Marseille, qui met à sa disposition ses machines. En échange, le procédé de fabrication des sacs a été inclus dans le programme des élèves de la section maroquinerie. Elle a même développé sa filière de vente et est confiante : « Je connais mes produits, je sais qu’ils plaisent. » L’incertitude a laissé la place à la satisfaction d’avoir concrétisé son projet. Et la ténacité paie. En 2008, elle est à nouveau récompensée. Le concours Lépine lui remet une médaille d’argent pour son sac à géométrie variable. Par une simple manipulation, sa forme initiale – un trapèze – devient rectangulaire pour accueillir des documents au format A4, des livres ou un ordinateur portable. Et la jeune femme ne semble pas près de s’arrêter, elle a des idées plein la tête et les concrétise petit à petit.

Découvrez les collections de Nouria Nehari sur son site internet www.nehari-creation.com.

Related Articles

Close