Blog

Michael Jackson linnocence bafouee Lune des plus grandes stars de tous les temps vient de mourir

Michael Jackson linnocence bafouee Lune des plus grandes stars de tous les temps vient de mourir

Pourquoi cette immense star internationale avait disparu de la scène médiatique avant d’annoncer son grand retour.

Michael Jackson est né le 29 août 1958, septième d’une famille de neuf enfants. Sa mère est témoin de Jéhovah et son père Joseph est un homme autoritaire et maltraitant. A 11 ans, Michael et ses quatre frères forment le groupe des Jackson five et ils font rapidement fureur. Ce sont des danseurs hors pair et la voix puissante et dynamique du petit Michael fait des merveilles. Ils deviennent rapidement les rois de la pop musique et symbolisent une véritable et formidable réussite sociale.

Thriller, l’album le plus vendu de tous les temps

Pourtant Michael va prendre son essor en 1971, pour devenir une des plus grandes stars internationales de tous les temps. Michael est une icône, un symbole, une idole magnifique qui a des dons surnaturels de danse et de chorégraphe (il a inventé le moonwalk). En 1982, il imagine le clip de la chanson Thriller. Même son manager ne croit pas à cette réussite (un clip de 14 minutes) qui devient l’album le plus vendu de l’histoire de la pop music. Jackson brasse des milliards et est adulé par autant de fans à travers le monde.

La chute d’Icare

Alors au sommet de la gloire, le 27 janvier 1984, un accident va semble-t-il provoquer une chute digne de celle d’Icare. Effectivement, en même temps que son cuir chevelu, il semble que ses ailes aient pris feu ce jour-là. Il tombe dans un abyme de douleurs et ne supporte sa convalescence que grâce à de puissants analgésiques. Cette accident a des conséquences incommensurables sur son moral et sur son psychique. Après avoir subi de nombreuses opérations, il n’en reste pas là, ayant pris goût à la chirurgie esthétique ou découvert celle-ci. Elle lui ouvre des portes vers ce changement, cette distance qu’il veut prendre avec ses origines et ce père qui l’a fait terriblement souffrir.

A la recherche de son enfance

Car Michael n’a pas eu d’enfance. Propulsé à 11 ans au sommet de la gloire, il devait travailler sans relâche et sans pouvoir même profiter de sa renommée. Le dimanche, en tant que bon témoin de Jéhovah, il devait faire du porte à porte (déguisé pour ne pas être reconnu). Son premier Noël, avec des cadeaux sous le sapin, lui a été fêté par Elisabeth Taylor, à l’âge adulte.

Première accusation d’abus sexuels

Mais sa chute ne fait que commencer. Le 17 août 1993, alors qu’il veut recréer le décor dont il a sans doute rêvé toute sa vie et qu’il veut s’entourer d’enfants pour vivre ce temps de l’insouciance qu’il n’a pas eu, il est accusé d’abus sexuels par l’un de ceux qu’il considère comme un de ses petits camarades, Jordan Chandler (13 ans). Il ne s’en remettra jamais.

Michael, alors au sommet de sa gloire, mal conseillé et désireux d’étouffer l’affaire, malgré un non-lieu au pénal, paye 22 millions de dollars pour éviter un procès catastrophique sur le plan financier. En effet, ces vingt deux millions de dollars ne sont que le dixième de ce qu’il perdrait s’il devait interrompre son tour promotionnel en étant inculpé.

Michael regrettera toujours d’avoir cédé à ce chantage. Il aurait largement préféré se défendre et l’a signifié bien souvent à son entourage. Car Michael était innocent, Jordan Chandler a avoué après sa mort avoir menti, poussé par son père qui voulait soutirer de l’argent à cette star trop naïve. Le père s’est suicidé après l’aveu public de son fils.

Seconde accusation

Mais ce n’est encore que le début de sa descente aux enfers. Michael est un enfant, dans un corps d’homme. Il a le cœur pur et plein de bons sentiments. C’est la raison pour laquelle à partir du paiement de cette rançon, il va devenir la proie de bien d’autres vautours.

En 2003, la famille Arvizo s’immisce dans sa vie en réclamant sa générosité. Le jeune Gavin Arvizo (14 ans), sensé être condamné par le cancer, est accueilli par Michael dans son Neverland, avec toute sa famille. Michael est touché par leur histoire et veut leur permettre de vivre décemment les derniers instants du petit mourant. Mais Gavin guérit « miraculeusement » au contact de la star, sans que cela n’éveille sa méfiance. Et soudain, il accuse, pour une nouvelle fois, Michael d’attouchements.

Cette fois-ci, le chanteur décide de se défendre mais est anéanti par la manière dont il est traité. Il est acquitté, après un procès de cinq mois, car aucune preuve n’existe et l’histoire est un tissu d’incohérences de bout en bout. La mère du « miraculé » a voulu soutirer une maison et divers biens, à la star, avant d’être virée de chez lui. C’est elle, et de nouveau ce sera prouvé plus tard, qui fomente le complot contre Michael, croyant qu’il paierait, comme la première fois.

Tué par un excès de médicaments

Dans ce monde impitoyable, où on brûle si facilement les idoles qu’on a adorées, on ne se relève jamais d’une accusation de pédophilie. Cette fois, la coupe est pleine. Neverland a été sali par des perquisitions (qui n’ont rien données) et Michael ne veut plus y vivre. Il se retire de ce monde qui le déçoit tellement. Plus tard, quelques unes de ses apparitions en public seront parfois des fiascos médiatiques, car Michael est accro au médicament et ne semble plus se comporter comme quelqu’un de sain d’esprit. Il ne mange presque rien et manque de vitalité mais également est ruiné par ces déboires successifs. Lorsqu’un producteur lui propose de faire quelques concerts qui épongeront ses dettes, Michael accepte. Cela le tuera.

L’ironie du sort est que Michael Jackson avait tellement peur des maladies que ce sont les médicaments qui l’ont tué.

Related Articles

Close