Blog

Marrakech et ses ryads entre exotisme et tradition

Marrakech et ses ryads entre exotisme et tradition

Connue pour sa douceur de vivre et son exotisme, Marrakech ne serait rien sans ses célèbres ryads, témoin de cet art de vivre propre aux Marocains.

De toutes les villes impériales marocaines, Marrakech est sans doute celle dont le nom évoque le plus l’exotisme, le dépaysement et l’enchantement. Connue sous le nom de “Perle du Sud” et de “Ville rouge”, la ville de Marrakech, située au pied des montagnes de l’Atlas, fut fondée en 1062 par les Almoravides.

Une destination entre mer, montagne et désert

Marrakech fut longtemps un centre politique, économique et culturel majeur de l’Occident musulman, régnant sur l’Afrique du Nord et l’Andalousie. Des monuments grandioses remontent à cette période : la mosquée de la Kutubiyya, la Casbah, les remparts, les portes monumentales, les jardins, etc. Plus tard, la ville accueillera d’autres merveilles, tels le palais El Badi, la medersa Ben Youssef, les tombeaux Saadiens, de grandes demeures.

Marrakech est une destination magique qui transporte le visiteur dans un monde entre mer, montagne et désert. Sa situation, son climat chaud et son atmosphère détendue autorisent des activités touristiques nombreuses et variées tout au long de l’année.

Une atmosphère aux mille couleurs

Ville mythique et secrète, Marrakech vous offre de découvrir un rythme qui lui est propre, une atmosphère faite de langueur et de contemplation. On apprécie notamment son architecture, ses jardins, son agitation, ses contrastes, ses souks colorés aux milles métiers, son hospitalité et sa population hétéroclite connue pour un sens de l’humour épatant. On y vient également pour son artisanat foisonnant ; des chefs-d’œuvre qui naissent des doigts et des mains des artisans marrakchis : cuir tanné à l’ancienne, travail du fer forgé exporté partout dans le monde, habits traditionnels marocains, lampes traditionnelles en peau de mouton aux formes artistiques, pouffes brodés, tapis majestueux, etc.

La ville est divisée en deux parties distinctes : la médina qui constitue le centre névralgique et le cœur historique de la ville de Marrakech et la ville nouvelle dont les quartiers principaux s’appellent : Guéliz et Hivernage. Le Guéliz constitue aujourd’hui le centre-ville commercial.

Jadis capitale du royaume, Marrakech a su se moderniser tout en conservant son âme et ses traditions. Il suffit de s’aventurer dans le labyrinthe des souks de la médina ou de se promener parmi les apothicaires aux potions magiques, les charmeurs de serpents, les jongleurs et les acrobates de la place Djemaa el Fna pour découvrir l’âme authentique de la ville.

Des artistes internationaux en sont tombés amoureux et y vivent en tout anonymat, sans oublier ses si beaux ryads que le monde entier s’arrache…

Les ryads ou l’art de vivre marocain

Si la ville rouge déborde de couleurs, de senteurs et de romantisme, c’est en séjournant dans un ryad traditionnel que Marrakech exercera sur vous une fascination totale et vous permettra de pénétrer le temps de votre séjour au cœur de sa culture.

Un ryad authentique, c’est d’abord une maison marocaine située dans une des principales médinas des villes impériales (Marrakech, Fez, Meknès). Traditionnellement, Les ryads sont des demeures anciennes, entièrement fermées sur l’extérieur, qui s’organisent autour d’un patio central, sur le modèle ancestral de l’habitat arabo-musulman. Les ryads sont souvent arborés (étymologiquement, un “ryad” signifie “jardin”) et dotés d’une fontaine.

L’inspiration pour les jardins islamiques vient de la vision musulmane du paradis. Selon différentes parties du Coran, les croyants fidèles vont être récompensés par les splendeurs et la beauté abondante du paradis, qui est décrit comme le jardin du Ciel. Aux musulmans sont promis des jardins avec des fontaines jaillissantes, des sources coulantes, des fruitiers, ainsi que des sofas pour se reposer sous l’ombre des arbres. Les arbres du jardin donnent de l’ombre en été et parfument l’atmosphère à la saison des fleurs. La fontaine peut être intégrée à un petit bassin peu profond lorsque la place disponible le permet.

Un espace de vie au décor oriental

Leur structure traditionnelle, tournée sur elle même, crée une ambiance intime et chaleureuse.

Ainsi, le patio est par définition un espace de vie où il fait bon de se retrouver en famille. Quelques fauteuils ou banquettes seront disposés à l’abri d’un auvent ou dans une alcôve pour profiter de la vue du jardin en buvant un verre de thé à la menthe. Le ryad traditionnel est un espace familial où chacun participe à la vie de la communauté dans une ambiance calme, animée ou festive en fonction des évènements ou des heures de la journée.

Depuis une vingtaine d’années, les rénovations tendent plus à les transformer en maisons d’hôtes afin d’y goûter l’indicible plaisir de se retrouver, seul, en famille, avec des amis, dans une maison intemporelle.

Un hébergement entre tradition, confort et luxe

Ces ryads sont aujourd’hui entièrement réaménagés par leurs propriétaires dans l’idée de proposer tout le confort moderne à leurs hôtes : chambres avec salles de bains, le tout habillé de mosaïque traditionnelle ou enduit de tadelakt (chaux colorée), avec souvent des cheminées pour l’hiver et, systématiquement, un système de climatisation réversible (chaud/froid).

Le patio, les salons, et les terrasses aménagées sur les toits avec solarium et salon d’été (pour petits déjeuners, déjeuners, apéritifs et dîners), offrent autant d’espaces de détente.

Dans les ryads, vous êtes accueillis par des aficionados de l’art de vivre marocain, ayant choisi de vous ouvrir leur demeure et de partager leur passion pour le patrimoine culturel, historique, et culinaire de Marrakech.

Séjourner dans un ryad, c’est goûter avec délice au calme et à la douceur de vivre dans un décor de rêve, contrastant avec la frénésie touristique ambiante des souks et de la fameuse place Jemaa El Fna.

CONT 10

Related Articles

Close