Blog

Mais qui est donc Dr No

Mais qui est donc Dr No

À la découverte du nouveau groupe electro-rock qui réveille la scène musicale parisienne…

Depuis le milieu de l’année 2010 commence à sévir une tribu parisienne dont le nom, Dr. No, n’est pas sans évoquer l’ennemi ultime de la première adaptation cinématographique des aventures de James Bond. Ce personnage au coeur du côté droit semble avoir donné à ces trois garçons dans le vent cette invincibilité qu’il faut avoir de nos jours pour percer sur la scène musicale française.

A propos du groupe

Loin de l’île de Crab Key, le groupe s’enveloppe cependant d’un mystère de plus en plus dense au fur et à mesure que leur popularité augmente. En effet, on ne sait rien de ses membres qui se cachent sous les savants pseudonymes de Member #1, Member #2 et Member #3. Leur site internet reste muet et, malgré bien des recherches, il n’est pas possible d’en apprendre davantage que la répartition des rôles au sein du trio: #1 est le pilier, il chante et compose; #2 est aux commandes des synthétiseurs et s’occupe de la production vidéo; laissant à #3 le soin de nous séduire à la guitare. Cet anonymat n’est pas sans rappeler le célèbre groupe house Daft Punk dont les membres officient aujourd’hui encore sous d’épais casques de métal.

La sortie de leurs cinq premiers singles et leur concert à la Scène Bastille en septembre dernier ont été accueillis par le public de façon aussi bien chaleureuse que prometteuse. On ne peut qu’espérer que leur succès ne cessera de grandir à l’avenir, tant le trio lance les bases d’un genre nouveau : à mi-chemin entre rock et électro, Dr. No bouscule les règles conventionnelles.

Les premiers singles

Le titre Miss Jones vous portera dans les ténèbres d’un synthé poussé à l’extrême, tandis que Never Down vous tirera vers le haut de par son mélange habile entre solos de violons et sonorités grunge. Still Life quant à lui fera résonner en vous les cordes sombres d’un Big Beat à la sauce Prodigy et vous vous laisserez enfin plonger dans The Void, un bain électronique à haute tension clôturé par quelques notes de piano finissant de vous apaiser. Ou de vous achever…

Le titre Haddon Falls tranche avec ses quatre frères de par sa douceur et son ambiance pop, et il semblerait qu’il rende hommage au chanteur du groupe anglais Où Est Le Swimming Pool dont le chanteur, Charles Haddon, s’est donné la mort le 20 Août dernier, alors âgé de 22 ans.

À découvrir donc de toute urgence sur leur page SoundCloud ou directement en live le 10 Avril aux Disquaires et 20 Avril au Klub à Paris. Pour plus d’informations, il ne reste plus qu’à rester brancher sur Myspace et à souhaiter à ces jeunes gens toute la réussite qu’ils méritent.

Related Articles

Close