Blog

Les prix Nobel histoire categories et laureats

Les prix Nobel histoire categories et laureats

Le prix Nobel de la paix – la plus haute distinction honorifique à ce jour – a été institué sur demande de l’inventeur de la dynamite.

En 1895, Alfred Nobel, chimiste et fabricant d’armes suédois, rédige son testament. Il y stipule qu’à sa mort, sa fortune ne sera pas léguée à ses héritiers, mais devra servir à créer et à alimenter le fonctionnement d’une fondation. Celle-ci sera destinée à remettre des prix aux personnes «ayant apporté le plus grand bénéfice à l’humanité», selon ses propres dires. Une façon originale de laisser une meilleure image de lui à la postérité…

Un an après, il décède d’un accident vasculaire cérébral et il faudra attendre 1900 avant que la Fondation des prix Nobel soit créée, et à partir de 1901, les premiers prix Nobel sont attribués.

De portée internationale, ils sont décernés, en hommage au chimiste disparu, chaque année, le 10 décembre, jour anniversaire de sa mort.

Les conditions posées par Alfred Nobel

Un comité, composé de membres de la Fondation des prix Nobel, se réunit chaque année pour décider, au mois d’octobre, à qui seront attribués les prix Nobel. Ce comité suit à la lettre les conditions posées par Alfred Nobel.

  • La nationalité des candidats ne doit en rien intervenir dans le choix des lauréats,
  • les candidats sont désignés par un comité qui se réunit en juin et en octobre afin de décider, d’abord de 5 finalistes par catégorie, puis d’un lauréat dans chaque catégorie,
  • les 4 finalistes non primés sont nommés d’office l’année suivante,
  • le prix peut être décerné à une personne ou à un groupe de 3 personnes maximum,
  • les lauréats doivent avoir rendu de grands services à l’humanité, soit par leurs actions en faveur de la paix dans le monde, soit par leurs inventions, leurs recherches et leurs découvertes, soit par leur contribution à l’enrichissement du patrimoine mondial littéraire,
  • les lauréats se partagent chaque année une bourse de 10 millions de couronnes suédoises (presque un million d’euros) dont ils disposeront à leur gré, mais qui servira, de préférence, à financer leurs recherches ou travaux, les dégageant ainsi de toute pression financière éventuelle.

Les catégories

Il existe 6 catégories de prix Nobel. Cinq furent créées dès 1901, à la demande d’Alfred Nobel :

  • la paix,
  • la physique,
  • la chimie,
  • la médecine ou physiologie
  • et la littérature.

En 1968, on ajoute le prix Nobel d’économie, et à cette occasion, on décide aussi qu’il n’y aura pas d’autre catégorie ajoutée.

Et les mathématiques?

Curieusement, il n’existe pas de prix Nobel de mathématiques… La raison supposée (car non écrite sur le testament d’Alfred Nobel) est la jalousie: la maîtresse d’Alfred Nobel était partie avec un mathématicien…

Mais on évoque aussi, de façon plus raisonnée sans doute, le fait qu’à cette époque, les grandes avancées mondiales se faisaient en sciences physiques et en chimie, et non en mathématiques…

Toujours est-il que les mathématiciens reconnus se consolent maintenant avec la médaille Fields et le prix Ader.

Les grands prix Nobel

Les premiers prix Nobel furent attribués à Henri Dunant (fondateur de la Croix Rouge) et Frédéric Passy (fondateur de la Société française pour l’arbitrage entre nations) pour la paix, à Wilhelm Conrad Röntgen (pour sa découverte des rayons) pour la physique, à Jacobus van’t Hoff (pour ses découvertes sur les lois de la cinétique chimique et de la pression osmotique des solutions) pour la chimie, à Emile Adolf von Behring (pour son travail pour les sérums contre la diphtérie) en médecine et à Sully Prudhomme pour la littérature.

Parmi les plus connus, on retiendra :

  • Prix Nobel de la paix: Roosevelt (1906), le Comité International de la Croix Rouge (1917 et 1944), Andreï Sakharov (1975), Elie Wiesel (1986), le Dalaï Lama (1989), Nelson Mandela et Frederick de Klerk (1993), Yasser Arafat, Shimon Peres et Yitzhak Rabin (1994) et Barack Obama (2009).
  • Prix Nobel de physique: Antoine-Henri Becquerel, Pierre et Marie Curie (radioactivité, 1903), Guglielmo Marconi et Karl Ferdinand Braun (télégraphie sans fil,1909), Albert Einstein (l’effet photoélectrique, 1921), Niels Henrik David Bohr (structure et rayonnement des atomes, 1922), Louis de Broglie (nature des électrons, 1929), Richard Phillips Feynman (physique des particules, 1965) et Pierre-Gilles de Gennes (cristaux liquides et polymères, 1991).
  • Prix Nobel de chimie: Marie Curie (radium et polonium, 1911), Frédéric et Irène Joliot-Curie (radioactivité, 1935), Frédérik Sanger (insuline, 1958), Richard R. Ernst (résonance magnétique nucléaire, 1991).
  • Prix Nobel de médecine: Karl Landsteiner (groupes sanguins, 1930), Alexander Fleming (pénicilline, 1945), J.-Michael Bishop et Harold Varmus (cancérologie, 1989), Harald zur Hausen (papillomavirus) et Françoise Barré-Sinoussi et Luc Montagnié (virus H.I.V.) en 2008.
  • Prix Nobel de littérature: Rudyard Kipling (1907), Thomas Mann (1929), Luigi Pirandello (1934), André Gide (1947), William Faulkner (1949), Ernest Hemingway (1954), Albert Camus (1957), Jean-Paul Sartre (1964) qui déclina le prix, Alexandre Soljenitsyne (1970) et Gabriel Garcia Marquez (1982).
  • Prix en mémoire d’Alfred Nobel en économie: Kenneth Arrow (travaux sur l’économie du bien-être, 1972), Milton Friedman (Monétarisme et macroéconomie, 1976), Reinhart Selten, John Forbes Nash et John Harsanyi (travaux sur la théorie des jeux, 1994).

Pour des inventions, découvertes, œuvres ou actions qui vont de la pénicilline à la découverte de la radioactivité en passant par l’I.R.M., la lutte contre l’Apartheid, la découverte des atomes ou la physique des particules…

Related Articles

Close