Blog

Le wwoofing bon plan pour des vacances ecolos et pas cheres

Le wwoofing bon plan pour des vacances ecolos et pas cheres

Devenez « wwoofer » et profitez d’un hébergement gratuit dans une véritable ferme biologique. Exploitant agricole ? Soyez l’un des hôtes de l’organisation.

Ces dernières années, de nouvelles façons de voyager se sont développées et, avec la crise, comptent de plus en plus d’adeptes. Si vous êtes prêt à vous investir quelques heures par jour, que vous soyez attiré par l’écologie, adepte du bio, ou tout simplement désireux de découvrir le monde autrement, tentez l’expérience du wwoofing.

Le principe

De l’anglais world-wide opportunities on organic farms (WWOOF), des fermiers ouvrent leur exploitation biologique à toute personne volontaire.

Que vous souhaitiez séjourner et découvrir de nouvelles contrées pour une semaine, deux semaines ou même un mois, le wwoofing est basé sur l’échange. Contre quelques heures de travail quotidien, vous bénéficiez gracieusement du gîte, et parfois même du couvert.

Les tâches sont diverses : soins aux animaux, activités de jardinage…

Devenir un wwoofer

Le wwoofing se pratique à travers le monde. Pour accéder au réseau wwoofing, connectez-vous sur www.wwoof.org.

Une fois votre destination choisie, il suffit de vous inscrire sur le site de l’organisation du pays. Pour être mis en relation avec les exploitants, une cotisation annuelle d’environ 20 euros selon le pays vous sera demandée.

Vous avez trouvé la ferme de vos rêves ? Il ne vous reste plus qu’à contacter votre futur hôte. Vous conviendrez ensemble de vos dates de séjour, des modalités d’hébergement et des menus travaux qui vous incombent.

Cette étape est très importante. Elle permet au bénévole de déterminer son implication dans la ferme, en fonction de son état de santé, par exemple, et à l’hôte d’organiser au mieux votre futur séjour.

Devenir un hôte

Les hôtes ont pour mission d’accueillir les wwoofers venus du monde d’entier. En échange, vous leur proposez le gîte et/ou le couvert.

Avant toute visite, il est préférable de vous entretenir par téléphone avec les volontaires afin de vérifier que vos attentes sont compatibles.

Une fois les dates de séjour et les tâches convenues, il vous appartient de planifier l’arrivée des visiteurs.

En échange, vous devez leur proposer un hébergement agréable sous la forme d’une chambre, d’une caravane, ou même d’une yourte. Toute option est envisageable du moment que le gîte est sympathique.

Les volontaires ne perçoivent aucune rémunération.

Devenir un hôte, c’est accepter de partager votre mode de vie et un peu de votre intimité, mais c’est surtout l’opportunité de rencontrer de nouvelles personnes.

Attention, le wwoofing n’a pas pour but de remplacer un salarié. Pour tenter l’aventure, adressez votre demande à l’organisation de votre pays. L’inscription est valable un an.

Pour les futurs vacanciers, baroudeurs, globe-trotters et exploitants agricoles, désireux de découvrir le monde autrement, le wwoofing offre assurément de belles expériences et de nombreuses rencontres.

Related Articles

Close