Blog

Le phenomene Craigslist Le site de petites annonces gratuites fait son trou en France

Le phenomene Craigslist Le site de petites annonces gratuites fait son trou en France

Débarqué en France en 2004, Craigslist est encore fréquenté essentiellement par une communauté internationale mais il demeure une niche de bonnes affaires.

Lancé en 1995 à San Francisco par Craig Newmark, qui donna son nom à cette liste, Craigslist était alors un service d’échange de bons plans par email. Dès l’année suivante, face au succès rencontré, il s’est transformé en site internet. Il faut néanmoins attendre le nouveau millénaire, avec la création d’une société et l’ouverture d’un site dédié dans neuf villes américaines, pour que Craigslist devienne une sensation sur la toile. Et dès 2004, le site s’exporte dans des pays non-anglophones avec l’inauguration des plates-formes de Paris, Amsterdam, Tokyo et Sao Paulo. En anglais dans un premier temps. La version française de la plateforme n’est effectivement disponible dans la langue de Molière que depuis mars 2008.

Le service plutôt que le bénéfice

Une grande part du succès de Craigslist repose sur sa simplicité d’utilisation et sa maquette particulièrement sommaire. Ce dernier point pourrait sonner comme une hérésie pour la plupart des entreprises mais pas pour Craigslist dont l’objectif n’est pas d’emmagasiner les profits. Évidemment, cela représente un beau slogan marketing que de le clamer.

Pourtant, il suffit aux plus dubitatifs de constater l’absence de publicités sur le site et de chercher les rubriques payantes pour se convaincre qu’il n’y a pas ici de course après les bénéfices démesurés.Quasiment toutes les annonces sont gratuites. Le revers de la médaille se trouve dans des frais de fonctionnements minimalistes.

Une communauté Craigslist

Le site tourne avec une équipe particulièrement réduite, une trentaine d’employés, par rapport à l’envergure de son trafic. L’entreprise annonce ainsi plus de 20 milliards de pages vues chaque mois. Avec si peu de personnel, il est impossible pour Craigslist de surveiller l’ensemble des annonces. La seule rubrique soumise à une modération directe par le site est celle des services érotiques, à la suite d’accusations aux USA d’hébergement d’annonces de prostitution.

Toutes les autres rubriques reposent sur le jugement des utilisateurs, qui peuvent signaler les annonces inconvenantes. Après un certain nombre de signalements, une annonce est automatiquement supprimée. Un tel fonctionnement sous-entend une communauté très active pour éviter que le site ne soit la cible d’un spam abondant.

De bonnes affaires

Célèbre à travers la planète, Craigslist est le seul site mondial d’annonces. Il apparaît ainsi comme une ressource particulièrement pratique pour les globe-trotters. Tout se trouve en un rien de temps. Les objets s’échangent bien souvent pour une somme dérisoire, voire gratuitement. Mais si c’est devenu un réflexe pour nombre de voyageurs de profiter des offres de Craigslist, c’est aussi pour les ressources qui ne se vendent pas forcément.

Préparer son arrivée devient moins stressant en demandant conseil à des locaux via une annonce. Et cela permet de nouer aisément contact avec des personnes déjà sur place. Le résultat est souvent bien plus rapide et efficace que les contacts noués sur Facebook. Et au final, cette dimension internationale explique aisément pourquoi l’anglais règne encore sur la version française du site, même si de plus en plus d’annonces sont en français, preuve d’un succès grandissant dans l’Hexagone. Et ce, malgré la forte concurrence de Missive, Vivastreet, Kijiji ou encore Leboncoin.

Related Articles

Close