Blog

Le Dedipix Le nouveau jeu a la mode chez les ados

Le Dedipix Le nouveau jeu a la mode chez les ados

Après le sexting, qui consiste à se prendre en photo en petite tenue et à envoyer le tout à son amoureux, les ados ont un autre moyen de se mettre en scène sur le Net.

Sur Internet, les dérives sont nombreuses. Le “Dedipix” en est une.

Le principe : simple et pervers

Un adolescent écrit une dédicace à quelqu’un sur une partie de son corps et se prend en photo. En échange, le destinataire lui promet plus ou moins de commentaires sur son blog. Plus la dédicace est osée, plus les commentaires seront nombreux. L’intérêt d’une telle pratique : gagner en notoriété. Aujourd’hui, les jeunes mesurent leur popularité en nombre de visites sur leur blog, au nombre d’amis sur Facebook ou au nombre de contacts sur MSN.

Internet : terrain de jeu favori des ados

Nés avec les nouvelles technologies, les ados passent aujourd’hui en moyenne deux à trois heures sur la Toile à discuter sur MSN, à se livrer sans états d’âmes sur leur blog ou sur Facebook. L’adolescence étant la période de grands changements physiques et psychiques et des questions, notamment, sur la sexualité, l’ado trouve, via le Web, le moyen de se mettre à nu, sans tabous et sans pudeur, de partager ses peurs et ses angoisses. Très soucieux de leur image, les ados sont à la recherche d’une nouvelle identité. Internet, avec cette faculté d’exposition, répond à leurs préoccupations.

Internet : terrain de jeu favori des pédophiles

L’un des principaux problèmes de ces blogs sur Internet, ce sont les pédophiles, en embuscade derrière leur ordinateur. À travers ces blogs, ils glanent toutes les informations qui les intéressent sur les jeunes, leur font de fausses confidences, afin d’instaurer un climat de confiance et passent ensuite en conversation privée, par exemple sur MSN.

C’est ça la véritable arme des pédophiles : les “chats” et autres forums de discussions. Il suffit de faire le test. En moins d’une minute, le jeune sera invité à se déshabiller devant la webcam. De nombreuses associations dénoncent cette percée de ce qu’elles appellent la prostitution virtuelle : au-delà des strip-teases, les jeunes peuvent être invités à se masturber face à leur écran en échange de cadeaux promis par un sombre pervers.

La vigilance des parents

Même si les sites pour adolescents affirment modérer les forums, rien ne remplace la vigilance parentale. Les associations des droits à l’enfance rappellent souvent trois conseils aux parents :

  1. Il est important, d’abord, de fixer une durée maximale de connexion sur Internet.
  2. Il faut ensuite que l’ordinateur soit installé dans un endroit visible, hors de la chambre de l’enfant.
  3. Et il faut, enfin, que s’instaure un dialogue entre enfants et parents quant aux dangers que représente la Toile.

Pour plus d’informations :

https://www.internet-signalement.gouv.fr/PortailWeb/planets/Accueil!input.action

Related Articles

Close