Blog

La gueule de bois Pour sen debarrasser pas de miracle mais des remede simples

La gueule de bois Pour sen debarrasser pas de miracle mais des remede simples

Foie gras, huîtres, chapon, champagne… Vous les avez dégustés hier avec plaisir et gourmandise, mais aujourd’hui, votre organisme n’en peut plus et vous êtes patraque !

Vous les attendiez avec impatience, mais tout a une fin, les fêtes sont finies ! Vous avez bien bu, bien mangé, mais aïe, aïe… que ça va mal aujourd’hui ! Aigreurs, ballonnements, vertiges, maux de tête, gueule de bois, mine de papier mâché… Bref, vous êtes patraque, vous avez tous les symptômes des lendemains de fête qui déchantent… Du repos, quelques remèdes simples, de l’air, du sport, un peu de diète, et il n’y paraîtra plus !

Quelles solutions pour se retaper rapidement ?

A priori, il n’existe pas de solution miracle pour se sentir plus léger après avoir ingurgité moults mets trop riches et trop copieux, arrosés de bons vins et autres spiritueux.

On trouve beaucoup de remèdes de grand-mère, d’idées reçues, de conseils plus ou moins judicieux pour aider à se remettre d’aplomb. Mais qu’en pense la Faculté ?

  • Boire du café (additionné ou non de sel) est déconseillé, car c’est un diurétique, et en tant que tel, il accélère le processus de déshydratation induit par l’absorption exagérée d’alcool.
  • Le fructose, contenu notamment dans le miel, est considéré par certains comme un remède miracle. En réalité, suivant les spécialistes, il aurait un effet très minime … et ne serait riche que “d’idées reçues” !
  • La vitamine C quant à elle, peut être prise pour lutter contre la fatigue. Mais il est conseillé de ne pas dépasser 500 mg, car une surdose s’avère toxique pour les reins.
  • Enfin une bonne douche froide peut être la bienvenue, mais ne suffira pas à vous faire oublier la gueule de bois, pas plus que l’absorption d’un petit jus de tomates…
  • Si votre estomac est fragilisé, évitez le jus d’orange, acide et irritant.

Alors que faire dans l’urgence ?

  • Pour récupérer totalement, offrez-vous tout d’abord un bon sommeil réparateur. Car le sommeil a une influence déterminante sur deux hormones : l’hormone gastrique qui suscite l’appétit (la ghréline) et l’hormone qui stimule la satiété (la leptine).
  • Buvez beaucoup… (d’eau, cette fois !) pour compenser la déshydratation due à l’alcool, qui occasionne d’affreux maux de tête et une sensation d’étau au niveau des tempes. Pensez aux eaux gazeuses qui facilitent la digestion.
  • Les intestins et l’estomac sont souvent les organes qui trinquent le plus après de grosses libations. Mal en point, ils occasionnent soit des brûlures, des spasmes, des nausées, des ballonnements, de l’aérophagie. Et si vous avez toutes ces douleurs en même temps, c’est la crise de foie ! Absorbez un pansement gastrique ou un anti-acide. N’hésitez pas à demander conseil à votre pharmacien.
  • Boire un jus de citron pur reste un moyen sûr pour se retaper, en raison de l’acide citrique qu’il contient.
  • Essayez la recette préconisée par les docteurs Henry Puget et Régine Teyssot : lavez soigneusement 2 ou 3 citrons (de préférence non traités). Coupez-les en morceaux avec leur peau et faites-les bouillir 10 min dans l’eau. Quand elle est tiède, buvez un verre de cette mixture.
  • Si vous êtes dans un état qui vous le permet, pensez à faire un peu de sport avant le petit déjeuner, cela va vous permettre de brûler un maximum du trop-plein de calories emmagasinées. Et puis un bon bol d’air remet d’aplomb !

Pour ceux qui préfèrent se soigner par homéopathie, il existe un traitement de base (5 granules toutes les heures le lendemain de la fête) :

  • Nux vomica 7 CH : pour soigner les sensations de poids sur l’estomac.
  • Antimonium crudum 7 CH : en cas de langue blanche ou chargée, ou d’éructations. Les deux souches peuvent être prises en même temps.
  • Lycopodium 7 CH : soulage les nausées, le ventre gonflé, l’intolérance aux huîtres et fruits de mer (vomissements et diarrhée).

Et après ?

Côté interne : un régime ? Ne vous jetez pas sur les régimes détox qui doivent être étroitement surveillés par un médecin et dont l’efficacité n’est pas prouvée. Adoptez plutôt une alimentation saine et équilibrée, en privilégiant les fruits et les légumes.

Continuez à boire beaucoup d’eau, mais aussi des bouillons, tisanes, thés. Mais faites l’impasse sur les boissons caloriques et les sodas trop sucrés.

Continuez à faire du sport. Et si vous n’aimez pas, marchez chaque jour au moins une demi-heure.

Si vous le pouvez, offrez-vous une séance de sauna ou de hammam, c’est excellent pour éliminer les toxines !

Côté externe : teint pâle, brouillé, cernes, yeux gonflés, traits froissés, tiraillements… votre peau aussi a souffert de vos excès et mérite toute votre attention.

Tout d’abord il faut la réhydrater, ce qui passe par les conseils ci-dessus (boire, faire du sport, etc.). Le soir Il est important de parfaitement se démaquiller, avant d’appliquer une épaisse couche de crème hydradante. Le matin, au réveil, vous pouvez appliquer un masque à l’argile, suivi d’un soin hydratant.

Les yeux se dégonflent en appliquant des sachets de thé chaud sur les paupières ou si vous préférez le froid, des glaçons enfermés dans un mouchoir (pour ne pas brûler la peau), sous les yeux.

Related Articles

Close