Blog

La fin du PC fixe

La fin du PC fixe

On nous l’annonce depuis des années, le pc fixe va mourir. Pourquoi ? Et surtout de quoi sera fait notre avenir informatique ?

Un changement d’habitudes

Depuis quelques années, les habitudes et envies des consommateurs ont changés. On a pu le constater avec un fort déclin des ventes de pc fixes (tour/écran/clavier/souris), au profit d’une plus forte proportion de vente pour les pc portables. Un changement dû au fait que les utilisateurs préfèrent désormais un produit plus mobile et surtout bien moins encombrant.

Ce phénomène s’est amplifié en 2008, lorsque l’ont a pu constater une explosion des ventes de netbook à travers le monde. C’est à partir de cette année que les ventes de portables ont dépassés en volumes les ventes de pc fixes. Les netbook sont des pc portable d’une taille variant de 9 à 12 pouces qui traduisent parfaitement les nouvelles attentes des consommateurs (mobilité, faible encombrement).

Une récente étude de Deloitte a estimé qu’en 2011, il se vendrait 375 millions de smartphones et 50 millions de tablettes contre 390 millions de PC (200 millions de pc portables, 150 millions de PC fixes et 40 millions de netbooks).

Aujourd’hui, les constructeurs informatiques doivent donc faire face à de nouveaux enjeux, et amorcer un nouveau virage car un nouvel avenir informatique semble se dessiner.

“Le PC est un camion”

Steve Jobs (Patron d’Apple) a annoncé en juin 2010 lors d’une interview : “Quand nous étions une nation agraire, toutes les voitures étaient des camions. Mais à partir du moment où la population a commencé à migrer vers les villes, les gens ont commencé à utiliser des voitures. Je pense que les PC vont connaître le même sort que les camions. De moins en moins de monde en aura l’utilité.

Aujourd’hui les ventes de Mac ne représentent plus que 33 % de l’activité d’Apple. L’Ipad et l’Iphone représentent aujourd’hui, pour Apple, notre futur avec l’informatique. Le consommateur ne veux plus se compliquer la vie, tout doit se faire naturellement. Sa musique, ses applications, ses photos doivent l’accompagner partout et être accessible en quelques secondes. On constate qu’Apple met très largement sa tablette tactile en avant. De plus, avec son modèle d’App Store, ces nouveaux appareils nomades représentent une source de revenus de plus en plus importantes pour Apple. Pour Apple, la clé est aujourd’hui le logiciel.

Un système dans “les nuages”

Pour Google, l’approche est légèrement différente. En plus de son système Android, qui a aujourd’hui dépassé Apple en termes de ventes globales, le leader des moteurs de recherche sur internet prépare son propre système d’exploitation. Après avoir lancer en 2011 Android 3.0, un logiciel spécialement dédié aux tablettes tactiles, google va lancer Chrome OS. Ce système d’exploitation entièrement tourné vers internet a tout simplement l’ambition de détrôner Microsoft et son Windows. Toutes les données de l’utilisateur seront stockés en ligne, le mail et internet seront accessibles en quelques secondes sans avoir a installer des applications, ou configurer quoi que ce soit. Le tout dans un ordinateur de type netbook.

De plus, il se murmure dans le milieu informatique que Google serait également en train de préparer sa propre tablette tactile. Rien d’étonnant en somme.

Et Microsoft ?

Leader des systèmes d’exploitations depuis toujours, Microsoft semble pas vouloir se lancer trop vite. Les tablettes accompagnés de Windows 7 ne rencontrent pas un très grand succès, car ce système ne semble pas vraiment adaptés aux envies mobiles des utilisateurs. Les premières rumeurs pour Windows 8 font état d’une convergence entre Windows et son dernier système d’exploitation pour smartphones, Windows Phone 7. De plus, Windows 8 sera entièrement adaptés aux nouvelles architectures (processeur, mémoire, etc.) mobile.

Comment utiliserions-nous l’informatique dans le futur ? Seul l’avenir nous le dira. Mais le virage semble déjà bien amorcée. Les ventes de tablettes tactiles explosent dans le monde entier, nous sommes connectés à internet 24 heures sur 24 avec nos smartphones, et les pc fixes se font de plus en plus rares dans les foyers.

Related Articles

Close