Blog

La fibromyalgie des solutions existent Des traitements conventionnels et naturels associes

La fibromyalgie des solutions existent Des traitements conventionnels et naturels associes

La fibromyalgie est une nouvelle maladie. L’efficacité des traitements conventionnels est limitée. Mais de nombreuses autres voies offrent des solutions intéressantes.

Les traitements conventionnels sont à suivre impérativement. Car ils apportent un certain soulagement même s’ils ne traitent pas le fond de la maladie. Ces médicaments vont agir surtout contre la douleur et la dépression. Des antagonistes de la sérotonine et de la dopamine ont aussi des effets sur les mécanismes de la douleur. L’exercice physique avec kinésithérapie est toujours indispensable. Enfin, les thérapies cognitives et comportementales (TCC) aideront la personne à mieux apprécier les besoins de son corps et à acquérir de nouveaux comportements pour limiter ses douleurs.

D’autres solutions simples existent

A côté de ces traitements, il est toujours important de s’intéresser au facteur déclenchant et de s’appliquer systématiquement à le traiter. L’homéopathie, les fleurs de Bach, la PNL (programmation neuro-linguistique), l’EFT (emotional freedom technique), la sophrologie… pourront aider selon les situations rencontrées.

Ensuite, les troubles digestifs étant très fréquents en cas de fibromyalgie, il convient de commencer par consommer une alimentation biologique (sans pesticide) et même de suivre de préférence une alimentation de type Seignalet, c’est-à-dire en supprimant temporairement tous les laitages et le gluten (contenu dans de nombreuses céréales). Il est souvent indispensable, en parallèle, de reconstituer la flore intestinale à l’aide de probiotiques (vendus en pharmacie et en magasin diététique) et de prendre des pansements digestifs comme l’argile verte (1 verre le soir au coucher).

Le grand bilan…

Dans un deuxième temps, il faudra commencer par effectuer un nettoyage des toxines, polluants (pesticides…) et métaux lourds (surtout nickel, mercure, argent et plomb) présents dans l’organisme. La chlorella, l’Humifulvate®, le chardon marie ou l’ail d’ours avec du sélénium et du magnésium, effectueront ce travail.

Ensuite, il sera important de rechercher, de façon systématique et selon les symptômes présentés par la personne :

* une carence en nutriments (magnésium, co-enzyme Q10, antioxydants…),

* une infection chronique (maladie de Lyme, herpès (EBV), staphylocoque, etc.),

* une maladie auto-immune (polyarthrite rhumatoïde, lupus érythémateux disséminé),

* un déséquilibre ostéoarticulaire,

* un problème de l’articulé dentaire (SADAM),

* une acidose.

Chacun de ces problèmes pouvant être à l’origine de la fibromyalgie, ils seront traités impérativement, les uns après les autres en fonction de leur importance.

D’autres approches pourront être proposées comme les cures thermales, l’éviction des champs électromagnétiques, l’oxygénation, un rééquilibre énergétique, un bilan géobiologique de l’habitation…

Ainsi, la fibromyalgie est une maladie difficile. Elle ne possède pas de traitement spécifique, celui-ci devant se faire plutôt “à la carte” selon la personne et les causes retrouvées… Mais il est très important que la personne se prenne, aussi, elle-même en charge. Elle doit ainsi développer de nouvelles habitudes et se libérer de ses entraves passées afin de guérir… définitivement.

Pour en savoir plus, voir :

* Le syndrome de fatigue chronique.

Related Articles

Close