Blog

La cogeneration par biomasse Definition Un exemple en matiere decoenvironnement la cogeneration

La cogeneration par biomasse Definition Un exemple en matiere decoenvironnement la cogeneration

La cogénération est une technologie qui permet de produire, à partir d’un seul combustible, simultanément de la chaleur et de l’électricité utilisables.

Autant le dire: le rendement de la cogénération observé est bien supérieur à celui obtenu avec une production séparée, comme le souligne l’ADEME, l’Agence De l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie. La cogénération permet ainsi de réduire les factures d’électricité et de chauffage, ce qui n’est pas négligeable.

Quel exemple pouvons-nous citer pour la mise en place de cette technologie?

Au cours de l’année 2009 a été lancé, dans la ville de Mende en Lozère, un réseau de chaleur par cogénération à partir de biomasse. Cette usine de cogénération demeure la plus importante de France par sa taille.

Qu’est-ce que ce réseau de chaleur urbain?

En fait, un réseau récupère la chaleur perdue par la production électrique, à l’aide de tuyaux pré-isolés, et ceci sans provoquer de pollution supplémentaire. Comment s’inscrit ce réseau dans notre siècle? Le choix du réseau de chaleur urbain s’inscrit dans une démarche de développement durable. Côté environnement, la production de 4 700 tonnes de CO2, production équivalente à celle de 1 600 véhicules, est évitée. Le combustible est le bois: 85 000 tonnes sont utilisées chaque année. L’ONF (Office National des Forêts) se veut rassurant: la consommation de cette usine mendoise représente une faible partie de la ressource annuelle de la forêt lozérienne, d’autant que ce sont les branches et les aiguilles qui sont utilisées. Le bois apparaît donc comme une énergie locale et durable dans ce département où la forêt représente globalement 45% du territoire d’après l’IFEN. Coté social, la cogénération permet la création directe d’emplois dans le domaine agricole et forestier, pour la collecte et le traitement des bois.

Comment se présente le système de réseau de chaleur urbain?

Le système de chauffage urbain repose sur le principe d’un réseau souterrain de doubles canalisations véhiculant de l’eau chaude à travers la ville. L’eau circule à l’aller à une température de 106°C et au retour à une température de 70°C. La chaleur est distribuée depuis l’unité de production jusqu’aux bâtiments reliés au réseau équipé de sous-stations. Quant à l’électricité produite, elle est vendue à EDF. Ce système permet de faire des économies de 4 à 25% selon l’énergie. Chaque usager raccordé à ce réseau soutirera la puissance nécessaire pour son propre réseau, et donc chauffage. A Mende, les équipements permettront de délivrer une quantité d’énergie thermique de 23 570 MWh, pour une puissance souscrite de 18, 26 MW.

Comment le bois devient-il chaleur et électricité?

Le bois est introduit dans une chaudière (1 280 °C) : la quantité varie en fonction de la demande. Parallèlement, l’eau est déminéralisée et traitée. L’eau à l’état liquide est transformée en vapeur. Cette vapeur actionne une turbine reliée à un générateur qui produit de l’électricité. La vapeur d’eau récupérée redevient liquide et sert à chauffer l’eau du réseau urbain.

La cogénération: est-ce une exclusivité de Mende?

«Navré» pour les Lozériens, mais la cogénération n’est pas une technologie marginale: en Europe, l’Autriche, l’Allemagne ou la Suède sont très avancées par rapport à la France dans ce domaine. La cogénération par biomasse apparaît comme un exemple à suivre en matière d’éco-environnement.

Related Articles

Close