Blog

Idee de periple dans le grand sud marocain Decouvrez Ouarzazate Skoura et la vallee des roses de Dades

Idee de periple dans le grand sud marocain Decouvrez Ouarzazate Skoura et la vallee des roses de Dades

Entre Ouarzazate et Skoura, séjournez dans une ferme bio, puis promenez vous dans l’une des plus belles vallées du grand sud marocain, la vallée des roses de Dadès.

Ouarzazate, début de l’aventure, juste après l’arrivée du vol de minuit. Départ en direction de Skoura, à 45 km. Dans la nuit claire, les premières silhouettes des casbahs apparaissent, vous commencez à découvrir le Maroc.

Puis, sur la piste, pas une âme qui vive. Seuls quelques chiens errants sont à la recherche de leur pitance.

Vous traverserez un oued asséché, puis, sur une route cahotante de pierres et de terre, des villages endormis. Sur les arbres et les poteaux, des points blancs vous indiquerons la direction du Sawadi.

Vers une heure du matin, la grande porte en bois de cette demeure s’ouvrira sur Philippe, qui vous accueillera chaleureusement et vous conduira vers votre chambre de style marocain, calme et reposante.

Au matin, un petit déjeuner traditionnel vous sera servi sur la terrasse avec un thé et des msemens tout chauds recouverts de miel (gâteaux marocains), ainsi qu’un jus d’oranges d’Agadir, des yaourts et de la confiture de figues à étaler sur les crêpes aux milles trous (les baghrirs) faites maison.

Le tout finira de vous ouvrir les yeux sur tout ce qui vous entoure. Les casbahs en pisé, les carrés des petits jardins potagers, les ocres, le soleil, la piscine, vous entendrez l’âne braire au loin et l’appel de la prière, qui vous mettront dans l’ambiance de cette ferme auberge bio.

Mansour et la vallée des roses du Dadès

Mansour le Berbère, petit homme aux yeux malicieux, chèche bleu sur la tête, vous guidera sur les pistes de son pays dont il parle si bien et qu’il connaît parfaitement.

Il vous montrera, en particulier, un endroit que l’on appelle la vallée aux mille parfums, la vallée des roses du Dadès, l’une des plus belles du grand sud marocain, vallée enchanteresse aux couleurs de ses traditions et mode vie.

Allez à Kelaa M’Gouna pour le deuxième week-end de mai, moment unique où se déroule la fête des roses.

Il s’agit d’un grand jour pour les berbères qui descendent en famille, et à pied, des montagnes pour assister à l’élection de Miss Roses, avec ses demoiselles d’honneur toutes vêtues de rose.

Rosa damasquina, la rose du Dadès au parfum enivrant, se mêle à la foule intense lors de cette fête populaire à l’ambiance chaleureuse et colorée.

La fête dure jusqu’au matin dans une frénésie de chants, de danse et de musique locale.

Bien avant, vous reprendrez la route pour traverser l’Atlas en faisant un arrêt pour rendre visite à un Berbère qui vit dans une maison troglodyte accrochée à flanc de montagne. Un homme vous offrira, dans une grande simplicité, un thé d’accueil.

Les deux femmes resteront assises devant la porte, les poules picoreront à vos pieds.

Rien ne reflète l’ennui dans cette vie ancestrale réglée sur le rythme du soleil, que nul ne vient déranger. Un enseignement qui remet les pendules à l’heure, pour le voyageur qui passe…

Par une route de montagne sinueuse, vous verrez le spectacle magnifique à partir de Boulmane, des casbahs de pisé qui se confondent avec la terre. Vous arriverez jusqu’aux gorges du Dadès longues de 25 km, étroites, encaissées, impressionnantes par leur hauteur.

Il convient alors d’être patient et attendre le coucher du soleil, qui offre un spectacle magique.

La vallée des amandiers

Pas très loin de Skoura, la vallée des amandiers s’étale au milieu du reg, jusqu’aux pieds de l’Atlas. Les plantations d’amandiers apportent une touche de vert inattendue dans ce milieu ocre et aride.

De chaque côté de la route escarpée, de belles casbahs anciennes, fragiles comme de vieilles dentelles, suspendues à la montagne, se mêlent au décor.

Des enfants aux yeux noirs magnifiques tendent la main sur le bord de la route pour recevoir des stylos. Leur regard rempli de bonheur vous interpellera et vous fera sans doute réfléchir.

L’endroit dresse un tableau unique de l’Atlas berbère, authentique, fait de contrastes, de couleurs chatoyantes, de générosité et de beauté… vous ne l’oublierez pas.

Related Articles

Close