Blog

Guerir de la fibromyalgie Une clinique quebecoise affirme guerir les patients

Guerir de la fibromyalgie Une clinique quebecoise affirme guerir les patients

Des chercheurs auraient mis au point un nouveau traitement basé sur la résonance sonore et seraient capables de guérir les maladies.

La fibromyalgie est une maladie orpheline qui provoque des douleurs diffuses dans les muscles et les articulations. Elle peut affecter le système cardio-vasculaire, digestif, génito-urinaire, endocrinien, psychologique et nerveux central. Elle a des conséquences importantes tant au niveau physique, qu’émotionnel, social et économique.

À ce jour, en France, aucun traitement ne s’est révélé efficace. Les médecins ne peuvent qu’aider leurs patients à supporter les douleurs par des antalgiques puissants, allant parfois jusqu’à la morphine. Des antidépresseurs permettent de saturer les récepteurs de douleur, des anxiolytiques diminuent les angoisses. L’auriculothérapie, la relaxation, le stretching, l’acupuncture ainsi qu’un suivi thérapeutique peuvent également aider les malades.

Fondements du traitement par résonance sonore

Le postulat de base des chercheurs consiste à dire que les ressentis agissent sur les fonctions neurobiologiques avec pour conséquence de perturber le traitement cognitif des émotions. Ce dérèglement modifierait le système endocrinien (ensemble des organes possédant une fonction de sécrétion d’hormones) et neurovégétatif (appelé aussi système nerveux autonome, il correspond à la partie du système nerveux responsable des fonctions automatiques telles que la digestion ou la sudation…).

Ces obstacles à l’intégration des émotions engendreraient des difficultés pour reconnaître et verbaliser ses sentiments et des problèmes dans le traitement de la douleur. Selon le docteur G.M. Edleman, les traumatismes psychologiques laisseraient des empreintes neurologiques qui influenceraient le développement neuronal.

La technique de résonance sonore active la mémoire à long terme des patients en stimulant simultanément le système auditif et somatosensoriel. Les empreintes neurologiques laissées par les traumatismes seraient “réveillées” et libéreraient les émotions enfouies, permettant ainsi au patient de les traiter en toute conscience.

Description du protocole de soins

La technique d’intervention par résonance sonore se déroule en trois phases :

1. Séances de résonance sonore

Le patient est traité 2 fois par jour pendant 10 jours, chaque séance dure environs 40 minutes. A la suite de ces séances, il note les souvenirs et les ressentis qui lui reviennent en mémoire.

2. Le psycho-coaching

Il consiste en une psychothérapie individuelle intense totalisant 27 heures d’entretien sur 2 à 4 semaines. Le thérapeute utilise les souvenirs réveillés lors de la phase 1 pour aider le patient à identifier les éléments stressants de sa vie et leurs conséquences physiques et psychologiques.

3. L’intégration

Elle vise à assurer le transfert des prises de conscience du sujet dans sa vie quotidienne. Programmées toutes les 2 semaines dans un premier temps, ces séances sont organisées selon les besoins et les progrès du patient. Elles peuvent se poursuivre jusqu’à 11 mois, la moyenne étant de 5 ou 6 mois.

Résultats

Afin d’évaluer le degré d’atteinte de la maladie, tous les patients ont dû remplir un questionnaire de mesure d’impact de la fibromyalgie (FIQ), avant le début du traitement, après les phases 1 et 2, puis à 6 et 12 mois. Le FIQ comprend 10 items et mesure la capacité à effectuer des tâches, la situation relative au travail, la dépression, l’anxiété, les douleurs liées au sommeil, la raideur, la fatigue générale et au lever, et le bien-être global.

Entre juin 1996 et mai 2004, 131 patients ont participé à l’évaluation de ce traitement. La moyenne du FIQ était de 50 pour un patient-type et de plus de 70 sur une échelle de 80 pour des personnes très atteintes.

À 1 mois de traitement, 93,7 % des patients observaient une amélioration ; le score au FIQ avait diminué de moitié pour 50 % d’entre eux et d’un quart pour 23 %.

À 6 mois, le score moyen au FIQ pour l’ensemble des sujets a été mesuré à 18.

À 1 an, le score moyen fut de 14, ce qui correspond à la moyenne des scores obtenus par des personnes en bonne santé.

Une mère témoigne


« Lorsque ma fille avait 12 ans, le diagnostic tombe, implacable […] elle est fibromyalgique. Maladie incurable. (Je précise que c’est extrêmement rare chez une personne aussi jeune). Commence alors le long parcours du combattant. Pendant des années son état s’aggrave, empiétant sur toute sa vie, ses études, son développement. De multiples traitements sont essayés sans succès […], des médecines alternatives aussi. La douleur et les autres troubles ne cèdent pas, bien au contraire.

« Et puis un jour, alors qu’elle a 19 ans, elle fait elle-même des recherches sur le sujet (elle n’a jamais abandonné l’idée qu’une solution existait quelque part) et elle découvre la clinique Psycho-Physio. Nous prenons contact avec ces psychologues québécois afin d’en savoir plus. Hors de question de se faire avoir par des charlatans, on a déjà donné. Ils nous mettent en contact avec d’anciens patients, c’est rassurant.

« Après une longue période d’approche, c’est décidé, elle ira au Québec. C’est cher, mais la santé de notre fille n’a pas de prix, nous sommes prêts à tous les sacrifices. Le traitement durera 1 mois. Résonance sonore (la méthode mise au point là-bas) et psychothérapie à haute dose (4 heures par jour). Miracle ! Elle nous revient avec un mieux d’environ 30 %.

« Le traitement se poursuit pendant un an à la maison. Son psy la contacte par téléphone tous les 15 jours (aux frais de la clinique) pour une séance qui dure le temps nécessaire. Chaque mois voit des progrès notables. Les méthodes de Jacques Salome finiront le travail : elle est guérie. Pas juste un mieux, non ! Guérie ! Elle a maintenant 22 ans et mène la vie normale d’une jeune femme en bonne santé. »

Coût du traitement

D’après les informations fournies par la clinique, 4 427 euros sont nécessaires pour les soins, l’hébergement et le transport depuis l’aéroport.

Une étude convaincante


L’étude présentée par la clinique PsychoPhysio est très convaincante et se trouve renforcée par le témoignage reçu. La description de la fibromyalgie et de son fonctionnement est également très proche des ressentis des malades.

Par ailleurs, nous rappelons qu’en France, la fibromyalgie n’est toujours pas reconnue au titre de maladie de longue durée, la prise en charge à 100 % est donc systématiquement refusée. Alors que certains pays, comme le Canada, se mobilisent pour aider les patients, il existe encore de nombreux médecins français qui méconnaissent cette maladie et n’hésitent pas à attribuer les symptômes à une simple dépression, à une soi-disant faiblesse de l’individu ou, pire encore, à la fainéantise.

Dans ce contexte, et étant donné le degré de souffrances et d’invalidité de la fibromyalgie, le traitement proposé dans cet article semble presque miraculeux. La prudence reste toutefois nécessaire puisque nos instances médicales n’ont pas encore validé cette technique. N’hésitez donc pas à vous tourner vers l’Association française de fibromyalgie et votre médecin pour vous renseigner.

Enfin, nous ne pouvons que déplorer le budget nécessaire pour bénéficier de ce traitement : plus de 4 000 euros sans comptabiliser le coût du transport, et sans aucune possibilité de prise en charge par la sécurité sociale. Un échelonnement des paiements reste toutefois possible auprès de la clinique, même s’il est rarement accepté.

Contacts :

Clinique Psycho Physio : 985, rue Saint-Joseph, Valcourt, Québec, Canada. Tél. : (00 1) 450 532 2334 ; courriel : info@guerirdelafibromyalgie.com ; www.guerirdelafibromyalgie.com

Association Fybromyalgie France : 11 avenue de la Sœur Rosalie 75013 Paris. Courriel : fibromyalgie.france@wanadoo.fr ; tél. : 01 43 31 47 02 ; www.fibromyalgie-france.org

Note de l’auteur :


Suite à la parution de l’article “La Fibromyalgie, une maladie méconnue en France”, j’ai été contactée par une personne affirmant que sa fille avait été complètement guérie suite au traitement proposé par la clinique PsychoPhysio au Québec (cf. témoignage). J’ai donc décidé d’enquêter et vous propose aujourd’hui cet article.

Related Articles

Close