Blog

Grands animaux de la ferme traditionnelle

Grands animaux de la ferme traditionnelle

On pense souvent tout connaître sur ces mammifères élevés dans nos campagnes. Pourtant, qui croit savoir s’étonne parfois d’en ignorer beaucoup…?

Parce qu’ils vivent tout près de chez nous, on s’imagine régulièrement tout connaître de ces animaux qui peuplent nos prés et nos herbages. Or, les leçons de choses ayant, en France, quelque peu quitté le tableau noir de l’Ecole de la République, on constate parfois qu’il est, même pour ce qui paraissait d’un premier abord évident, nombre de lacunes rendant les uns comme les autres dubitatifs face aux questions ou ignorants de leurs réponses. Voici donc une petite piqûre de rappel qui permettra à certains de se souvenir et aux incertains de commencer à apprendre…!

Cheval, jument, poulain, pouliche et autres

Le cheval est un mammifère tout à la fois herbivore et ongulé. Tout comme l’âne et le zèbre, il appartient à la famille des équidés. La femelle du cheval est appelée jument. Toutefois, l’une et l’autre appellation sont des termes génériques. En effet, en ce qui concerne cette espèce, les adultes reproducteurs sont respectivement dénommés étalon et poulinière, un entier est un mâle non castré mais qui n’est pas reconnu en tant que reproducteur et un hongre a, quant à lui, été dépossédé des attributs de la reproduction.

Le petit de ces grands animaux est appelé poulain jusqu’à l’âge de 3 ans (7 ans dans le domaine de l’équitation). Un « foal » est un jeune de l’année. A partir d’un an, il devient un yearling. Une pouliche est, pour sa part, une femelle âgée entre 18 mois et 3 ans. Il ne faut pas confondre le poulain avec le poney et sa ponette qui sont des chevaux de petite taille (mesure prise au garrot). La poulinière a une gestation d’environ 336 jours (11 mois). Dans son cas, la parturition porte le nom de poulinage.

Âne, ânesse, ânon et autres

Tout comme le cheval et le zèbre, l’âne est un mammifère herbivore. Bien évidemment, c’est un ongulé qui appartient également à la famille des équidés. La femelle porte le nom d’ânesse et leur petit est appelé ânon. L’ânesse a une gestation d’environ 365 jours (1 an).

Le croisement entre un âne et une jument engendre un hybride stérile appelé mulet s’il s’agit d’un mâle et mule s’il est question d’une femelle. De la même manière, un accouplement entre un cheval et une ânesse verra naître un bardot ou bardeau au masculin, ou une bardotte ou bardine à l’opposé. Toutefois, ce second métissage présente bien peu d’intérêts pour les travaux de ferme puisque que l’animal qui en résulte ne possède ni la force du cheval ni la résistance de l’âne.

Vache, veau, taureau, bœuf et autres

La vache est un mammifère domestique ruminant. Généralement porteuse de cornes, elle appartient à la grande famille des bovidés dans laquelle, tout comme le buffle et le zébu, elle est répertoriée parmi les bovinés ou bovins du genre bos. Son mâle est appelé taureau. Lorsqu’il est castré, celui-ci prend alors le nom de bœuf.

Le petit de ces relativement imposants bestiaux est le veau. Si elle n’a pas encore vêlé (mis au monde un petit), une jeune vache se dénomme génisse et, en tant que telle, ne peut absolument pas donner du lait. Entre veau et taureau, un mâle non castré porte le nom de taurillon. La vache a une gestation d’environ 280 jours (9 mois). Chez elle, la parturition s’appelle le vêlage.

Porc, truie, goret et autres cochons

Le porc est un mammifère domestique omnivore. Tout comme le sanglier et le phacochère, il appartient à la famille des porcins ou suidés. A l’âge adulte, le mâle est appelé verrat tandis que la femelle porte le nom de truie.

Avant sevrage, leurs petits peuvent être dénommés porcelets, cochonnets ou encore gorets. Le jeune cochon sevré est un nourrain et la jeune cochonne élevée pour la reproduction est une cochette. La truie a une gestation d’environ 115 jours (3 mois, 3 semaines et 3 jours).

Chèvre, bouc, chevreau et autres

La chèvre domestique est un mammifère tout à la fois herbivore et ruminant. Tout comme le chamois ou le mouflon, elle appartient à la sous-famille des caprinés ou caprins qui sont eux-mêmes répertoriés parmi les bovidés.

Le mâle de la chèvre est appelé bouc ou menon lorsqu’il est castré. Leurs petits portent les noms de chevreaux, cabris ou même biquettes ou biquets. La chèvre a une gestation d’environ 150 jours (5 mois) et donne généralement la vie à 2 nouveau-nés.

Bélier, brebis, agneau et autres moutons

Tout comme la vache et la chèvre, le mouton est un mammifère herbivore mais du genre ovin ou ovidé. Le mouflon et l’argali en sont des cousins proches. Sous le terme générique de mouton qui désigne également le mâle castré, sont, sans aucune distinction de sexe, tout autant amalgamés le bélier que sa ou ses brebis.

Le petit du mouton porte le nom d’agnelle lorsqu’il s’agit d’une femelle et d’agneau dans le cas contraire. L’agneau de lait est un petit non sevré, l’agneau blanc pèse aux alentours de 25 kilos, quant au broutard, il fait ses 35 kilos bien jaugés. La brebis a une gestation d’environ 150 jours (5 mois). En ce qui la concerne, la parturition s’appelle l’agnelage.

Chien, chienne, chiot et autres

Le chien est un mammifère domestique carnivore. Tout comme le renard et le loup, il appartient à la famille des canidés. Sa femelle s’appelle la chienne et, suivant sa race ou ses races d’origines si elle a été croisée, elle peut mettre au monde de 2 à 12 petits qui portent le nom de chiot. Sa gestation est d’environ 65 jours (un peu plus de 2 mois).

Contrairement aux autres grands animaux de la ferme, le chien n’est un animal d’élevage, mais plutôt de services ou de garde. Ainsi, peut-il surveiller les troupeaux, aider à les emmener au pré ou à les ramener à la ferme ou, plus simplement encore, s’évertuer à protéger lieux et bêtes contre d’éventuels rôdeurs en quête d’un mauvais coup.

Related Articles

Close