Blog

Fete de la Musique a preparer avec les sites web Bientot la 29eme edition decouvrez les bonnes infos sur le net

Fete de la Musique a preparer avec les sites web Bientot la 29eme edition decouvrez les bonnes infos sur le net

La Fête de la Musique connaît depuis ses origines un succès remarquable. Mais, pour trouver les bonnes infos sur le net, mieux vaut connaître les meilleurs sites.

La Fête de la Musique a lieu à travers le monde le 21 juin, 1er jour de l’été, et 2012 en est la 31ème édition.

Si la majeure partie des communes programment leur fête ce jour-là, quelques unes, pour des raisons d’organisation ou stratégiquement pour attirer du monde à d’autres dates, la programment quelques jours avant, ou quelques jours après.

Ainsi, Limeuil, en Dordogne24, programme sa fête au bord de la Dordogne le samedi 19 juin 2010, alors que Questembert, dans le Morbihan, organise sa fête le vendredi 25 juin : un joli programme en perspective, d’ailleurs.

Autre exemple, à Genève, chez nos très proches voisins suisses, la fête s’étale sur 3 jours, le temps du weekend :18, 19 et 20 juin.

Faites de la musique, Fête de la Musique

C’est certainement parce que Paris n’avait plus de feux de la Saint-Jean depuis longtemps (les derniers datent de l’Ancien Régime), qu’en quelques semaines, Jack Lang, ministre de la culture, décide de lancer la première Fête de la Musique, le 21 juin 1982, jour du solstice d’été, nuit païenne se référant à l’ancienne tradition des fêtes de la Saint-Jean, fêtes alors dédiées à la nature ou aux moissons depuis l’Antiquité

“Faites de la musique, Fête de la Musique”, ce mot d’ordre ne fut pas un slogan. Grâce à la gratuité des concerts et le relais des médias l’adhésion de plus en plus large de la population, allaient faire de cette manifestation, en quelques années, une des grandes manifestations culturelles françaises.

La Fête de la Musique, populaire et internationale

La Fête de la Musique a, depuis ses débuts, vocation à promouvoir la Musique de deux manières :

  • elle encourage, d’abord, les musiciens amateurs à se produire bénévolement dans les rues.
  • de par leur gratuité, les nombreux concerts d’amateurs et de professionnels permettent à tous les publics d’accéder à la musique, toutes sortes de musique et de toutes origines (Musique classique, jazz, rock, world Music, Musique traditionnelle, etc.).

Selon le Ministère de la Culture, l’organisation dans tout le pays de plus de 18 000 concerts par environ 5 millions de musiciens ou chanteurs amateurs, permet de rassembler près de 10 millions de spectateurs. Divers festivals de musique locaux qui se déroulaient ce jour de solstice participent aujourd’hui à cette fête populaire.

Elle est aussi, actuellement, célébrée dans plus d’une centaine de pays sur les 5 continents, parfois connue sous son nom anglais ‘World Music Day’, même si le nom français reste souvent utilisé dans certains pays anglophones.

‘ Make Music!’, traduction littérale de « Faites de la musique ! »est également couramment utilisé.

Les meilleurs sites pour connaître les programmes

Nous vous recommandons tout spécialement

  • Le site officiel de la fête de la Musique, émanant du Ministère de la Culture, permet de trouver par ville, par horaire et par type de musique ce que vous cherchez. Ainsi, en tapant par exemple simplement ville de Bergerac, une liste des 26 manifestations prévues s’affiche. Présentation concise mais claire. Seul regret, aucun lien ne permet d’aller sur le ou les sites qui gèrent l’organisation de la fête de la musique dans la ville choisie
  • Info Concert.com un site très intéressant, tout au long de l’année, avec carte de géolocalisation des manifestations, une information complètes sur les artistes, les concerts, les spectacles et les festivals dont bien sur celui de la Fête de la Musique.
  • Le site de la Préfecture de police de Paris apporte une information concise et utile pour ceux qui souhaitent se produirent dans la rue. Pour les autres villes, la consultation du site officiel (adresse ci-avant) offre toutes les infos à la rubrique « Faites la fête » – « Mode d’emploi ».

En réalité, comme en 2009, à moins de passer des heures à fouiller sur le web, peu de sites sont intéressants pour apporter l’information utile et précise permettant d’organiser à l’avance ce grand moment. Beaucoup de forums sans grand intérêt, de la pub pour Nagui et son « Taratata » spécial qui aura lieu dans le midi à grands frais pour la ville d’accueil et, fort heureusement, au milieu de tout cela, quelques communes plus dynamiques que les autres qui affichent leurs programmes avec sérieux, où cherchent à animer leur ville, comme Quimpert, St-Lo, Questembert (ce n’est pas rien la musique, en Bretagne !), Chambord, Ansauvillers (60), Coutevroult (77) , Annecy (74).

Reims, Bordeaux, Lausanne, Narbonne, Carcassonne sont en tête des villes qui bougent, et nous accordons une mention spéciale à deux villes :

  • Le site lyonweb.net vous permet de retrouver sur votre mobile tous les programmes spéciaux fête de la musique, les bons plans, l’agenda… par un programme à télécharger gratuitement sur leur site. Vous pouvez même scanner le code barre et avoir un accès encore plus rapide.
  • Genève en musique, grand succès en 2009, est à nouveau reconduit. Le site de la ville (ville-ge.ch/culture/fm) nous propose le programme complet. De bons moments en perspective.

Bonnes festivités, et n’oubliez pas de réserver au plus vite vos hébergements si vous programmez un weekend spécial loin de chez-vous.

Related Articles

Close