Blog

EVJF preparer un enterrement de vie de jeune fille

EVJF preparer un enterrement de vie de jeune fille

Votre meilleure amie se marie cet été, et vous êtes témoin! Pas de panique, voici les clés pour réussir son EVJF.

La joie d’être choisie comme témoin laisse vite place à l’inquiétude voire à l’angoisse d’être celle qui sera responsable du bon déroulement de l’enterrement de vie de jeune fille (EVJF) de la future mariée. Alors, comment faire de cet événement un moment agréable et mémorable pour toutes? Du casting aux activités, en passant par les accessoires: tour d’horizon d’un EVJF réussi!

Le casting

Vous formez une petite bande de 5 filles, très amies depuis le lycée, certes, mais attention, vous ne composez peut-être pas les seules amies de la future mariée. Elle sera enchantée de découvrir que son amie d’enfance, sa cousine ou sa sœur sont également impliquées dans l’événement! Alors, pensez à élargir la liste des invitées. En mélangeant les différents cercles de personnes, vous découvrirez d’autres facettes de la personnalité de votre amie et, surtout, vous lui ferez plaisir!

Ne craignez pas de fausses notes ou d’erreurs de casting. Les amies invitées sauront d’elles-mêmes si elles sont assez proches affectivement de la future mariée pour faire partie de l’événement. Dans le cas contraire, elles se désisteront d’elles-mêmes.

Un mélange des genres et une douzaine de participantes au maximum: votre casting est fait!

Les accessoires

La priorité est encore et toujours la mariée. Trop d’EVJF dégénèrent en bizutage de la future mariée. Honnêtement, est-ce que vous apprécieriez, par exemple, d’être baladée à travers les rues de Paris déguisée en petit chat?

Bien sûr, des accessoires doivent faire partie de la fête, mais sans trop exclure la mariée! L’idéal est de choisir un ou plusieurs accessoire(s) significatif(s) de la personnalité de la mariée, comme un tee-shirt sur lequel seraient écrits les mots fétiches de la mariée ou son tic de langage (exemple:”blabla!”). Cet accessoire peut être décliné pour toutes les participantes et customisé davantage pour la reine de la fête (exemple: “blabla: c’est moi!”). Un accessoire orignal commun à toutes les participantes ressoudera les liens entre les filles qui ne se connaissent pas forcément bien et créera un esprit de groupe (exemple: toutes les filles doivent porter des lunettes fluo à chaque passant croisé).

Les activités

Attention à ne pas confondre onéreux et réjouissant. Toutes les filles invitées ne disposent pas du même budget: il convient donc de prévoir au plus bas. Halte à la surenchère des activités branchées et chères dont seule la mariée pourra profiter comme un relooking, un saut à l’élastique, une photo de mode, etc. La future mariée profitera certes de l’activité, mais pas de ses amies restées sur la touche alors qu’elles auront payé cher… doublement amer!

Encore une fois, halte au bizutage: obliger la mariée à quémander de l’argent auprès des passants n’est pas toujours amusant, mais bien trop souvent humiliant.

Alors, retour aux basiques: tout l’intérêt de l’EVJF est de réunir les filles de l’entourage de la mariée. Partant de ce principe, être ensemble suffit a priori. Un après-midi au parc peut être très agréable et gratuit! Pour le soir, un simple restaurant suivi d’une soirée dansante réjouiront toute les participantes et ne devrait pas (trop) les ruiner. Libre à vous d’agrémenter ces activités de création(s) originale(s), comme réécrire les paroles d’une chanson connue en l’adaptant à la vie de la mariée. Au cours de la séance de préparation avec les différentes participantes, de nombreuses idées seront évoquées, à vous de sélectionner les meilleures afin que chacune se sente impliquée dans l’EVJF et que l’atmosphère soit festive et agréable!

Bon moment entre filles à toutes!

Related Articles

Close