Blog

Essaouira et sa Medina mythique Apres Marrakech la nouvelle destination star du Maroc

Essaouira et sa Medina mythique Apres Marrakech la nouvelle destination star du Maroc

Envie de (re)découvrir le charme du Maroc sans croiser touristes et retraités européens? Direction Essaouira, petite ville portuaire dans le vent. Conseils et adresses.

Située au bord de l’océan Atlantique, Essaouira est une petite ville touristique qui a su conserver un charme authentique pour offrir au visiteur une véritable parenthèse «à l’orientale». Sa Médina, classée au Patrimoine Mondial de l’Humanité par l’UNESCO en 2001, vaut à elle seule le détour. Toute l’année, le vent –surnommé le «fils du pays» par les Souiris– s’engouffre dans ses ruelles colorées et animées, garantissant une flânerie des plus agréables.

Une multitude de commerces

Au cœur de la ville se côtoient étals de pâtisseries, boutiques d’artisanat local et galeries d’art. C’est l’occasion de goûter aux crêpes marocaines fourrées de miel ou de fromage, aux fameuses cornes de gazelle ou encore à la célèbre pastilla au poulet et aux amandes… tout en découvrant les commerces, du simple marché aux senteurs épicées aux véritables cavernes d’Ali Baba souvent bien cachées. Certaines boutiques renferment des trésors, comme par exemple des bijoux anciens d’inspiration berbère et juive qui ne sont plus fabriqués aujourd’hui. Tapis, poteries, portes sculptées et autres merveilles sont à acquérir en dinars ou en euros, et bien sûr avec ou sans marchandage.

Un habitat traditionnel

Pour se ressourcer, il ne faut pas hésiter à pousser la porte d’un Riad, ce logement traditionnel composé de plusieurs étages entourant un jardin central, véritable havre de paix. Richement décoré dans le style arabo-musulman traditionnel, il donne un aperçu de la vie à la marocaine. A Essaouira, nombreux sont les Riads qui s’offrent une nouvelle jeunesse en se transformant en maisons d’hôtes afin d’accueillir les visiteurs souhaitant s’immerger dans l’atmosphère chaleureuse de la Médina. Ceux-là pourront également profiter de l’appel à la prière qui a lieu tous les matins à 4h.

Un décor de cinéma

La Médina d’Essaouira correspond à l’image que l’on se fait du Maroc, raison pour laquelle elle attire un nombre croissant de touristes chaque année. Et elle peut se vanter d’avoir séduit les plus grands artistes, comme Orson Welles qui tourna quelques scènes de son Othello dans la vieille ville ou plus récemment Ridley Scott qui a choisi cet endroit pour reconstituer la Jérusalem médiévale de Kingdom of Heaven.

Un festival mystique

La Médina accueille également un rendez-vous que les mélomanes ne manqueraient sous aucun prétexte: le Festival Gnaoua & Musiques du Monde, qui a lieu tous les ans au début de l’été depuis 1998. Les Gnaouas, descendants des esclaves noirs, revêtent pour l’occasion leur costume rouge vif et leur bonnet à pompon, et entonnent leurs chants traditionnels au son d’instruments venus d’un autre temps. Des artistes du monde entier se pressent pour participer à ce festival, qui promet un métissage culturel et révèle une autre facette de la Médina, cité accueillante et ouverte au monde…

Organiser son séjour

  • S’y rendre en avion : les vols Paris Orly-Essaouira sont notamment assurés par les compagnies aériennes Royal Air Maroc et Air France (à partir de 225 € l’aller-retour)
  • Où dormir : version tradition, le Riad Marosko (à partir de 49 € la nuit); version luxe, L’Heure Bleue (à partir de 300 € la nuit).
  • Où manger : restaurant Dar Loubane (24, rue de Rif, 44000 Essaouira) pour découvrir la cuisine locale et déguster la fameuse pastilla traditionnelle (environ 7,50 €).

Related Articles

Close