Blog

Entretenir et entrainer sa memoire sans peine Des astuces simples pour mieux memoriser

Entretenir et entrainer sa memoire sans peine Des astuces simples pour mieux memoriser

Il existe des moyens très simples et gratuits pour stimuler la mémoire et la concentration et ainsi retarder les effets du vieillissement des cellules.

La mémoire de chaque individu est conditionnée par des envies, des goûts et des aspirations personnelles.

Certains mémorisent facilement les numéros de téléphone mais n’arrivent pas à retenir un nom. D’autres peuvent réciter des poésies, mais ne savent jamais où ils ont rangé leur téléphone portable ou leur trousseau de clés. On pourrait multiplier ce genre d’exemples à l’infini.

Tout le monde convient cependant que la mémoire est un outil indispensable pour la vie sociale, familiale et professionnelle.

Elle est la source d’acquisition des connaissances pour les plus jeunes et celle de l’expérience pour les plus âgés d’entre nous. Voici donc quelques astuces pour entretenir et stimuler sa mémoire sans peine, en profitant des occasions qui peuvent se présenter au fil de la journée comme un trajet, une attente, etc.

Premier exercice, avec votre journal

Pendant la lecture d’un journal ou d’une revue, noter une liste de mots ou de noms propre sur un brouillon. À la fin de la lecture, relire et mémoriser ces mots pendant une minute, puis les cacher et tenter de les réécrire dans l’ordre.

Deuxième exercice avec des chiffres

Noter une série de nombres à deux chiffres de manière aléatoire, les relire, les mémoriser pendant une minute, les cacher et les réécrire dans l’ordre.

Pour ces deux exercices, on peut commencer avec trois mots ou une série de trois nombres et progressivement augmenter le nombre de mots, le nombre de chiffres et de nombres.

Troisième exercice avec un courrier

Mémoriser et ensuite cacher les éléments de l’en-tête d’un courrier que vous avez reçu et les reproduire dans les mêmes conditions que les deux premiers exercices.

Quatrième exercice : apprendre par cœur

Apprendre par cœur tout ou partie d’un courrier que vous avez reçu ou un article de presse.

S’il est nécessaire de relire plusieurs fois un texte pour le mémoriser, il est possible de diminuer le nombre de lectures en le lisant à haute voix et, surtout, en espaçant les lectures d’une minute ou plus pour laisser le temps à la mémoire d’assimiler les données, un peu comme le temps que prend un disque dur d’ordinateur pour enregistrer le fichier qu’on vient de sauvegarder.

Dernier conseil

Pour tous ces exercices, il est nécessaire d’être concentré. Il vaut donc mieux commencer petit et progresser lentement pour favoriser le développement des facultés de concentration.

On peut comparer la nécessité d’entraîner sa mémoire pour conserver une bonne santé mentale à celle d’entraîner les muscles pour préserver son cœur et son corps. Cela est particulièrement vrai pour les personnes les plus âgées, car on sait que si l’entretien de la mémoire ne peut pas soigner la maladie d’Alzheimer, elle peut notablement en reculer les effets.

D’autre articles à suivre traiteront des spécialisations de la mémoire, des mémoires sélectives et de l’intérêt des moyens mnémotechniques.

Related Articles

Close