Blog

Ecommerce decryptage des sites dachats groupes

Ecommerce decryptage des sites dachats groupes

Un nouveau phénomène envahit la planète du e-commerce : les sites d’achats groupés.

Plusieurs fois dans l’année, la plupart des supermarchés propose l’achat en gros. A l’heure du tout numérique, il n’est pas sans surprise de voir apparaître ce même type d’opération sur la toile. Chaque jour, de nouveaux bons plans pleuvent sur les sites d’achats groupés. Dîner gastronomique, massage Thaïlandais, confiserie Belge ou séance feng-shui des milliers de services, notamment féminins, vous sont accordés à prix bradés. Cerise sur le gâteau, de plus en plus de deals de proximité sont disponibles. Mais, ici, vous n’achetez pas cent “rouleaux de papier sopalin”, vous devez être, vous, une centaine pour valider l’affaire.

Les sites d’achats groupés : le fonctionnement

Afin de recevoir la liste des ventes en cours des sites d’achats groupés, rien de plus simple. Il suffit de vous inscrire et de communiquer votre adresse mail. L’ensemble des démarches est entièrement gratuit.

Les règles du jeu changent du tout au tout. Pendant très longtemps, la loi du “premier arrivé, premier servi” dominait. Désormais, plus grand sera le nombre d’acheteurs, plus petit sera le prix. Pour mettre toutes vos chances de votre côté, un nouveau code est à acquérir : le partage d’informations. Le plus souvent, une centaine d’inscriptions est, en effet, requis pour confirmer la commande. Votre achat est uniquement pré-réservé. Pas facile… Les délais sont courts. Un à plusieurs jour(s) vous sont impartis. Twitter, Facebook ou encore les forums constituent vos seules armes.

A la fin du temps écoulé, si vous avez réussi à mener votre mission à bien, vous réceptionnez directement dans votre boîte mail votre coupon de réduction.

A noter, cette technique de vente repose sur le couponing. Collectionner les bons de réduction redevient tendance.

Les sites d’achats groupés : les avantages et les inconvénients

Acheter en ligne n’est pas toujours synonyme de bonnes affaires…

• Du côté des consommateurs

La ristourne s’élève de moins 50% jusqu’à parfois moins 80%. Proposé par des commerces locaux, ce coupon est facile d’utilisation. Plus besoin, donc, de traverser toute la France. Toutefois, gare aux clauses. Avant de succomber à la tentation, vérifiez les dates de péremption. Il serait dommage d’avoir fait tous ces efforts pour au final ne pas pouvoir en jouir. De plus, lisez attentivement le descriptif. Votre bon est parfois valable uniquement à partir d’un montant minimum ou dans certains restaurants, les boissons ne sont pas comprises.

• Du côté des commerçants

Cette interface offre une visibilité forte durant un laps de temps court. De ce fait, pour attirer un maximum d’acquéreurs, les commerçants sont obligés d’accorder des rabais importants. Mais, acquérir une vitrine, sur ce genre de sites, a un coût. A la ristourne s’ajoute la commission demandée par le groupe internet. Le calcul final n’est, par conséquent, pas toujours intéressant. Il n’y a qu’un pas entre bénéfice et perte. Cette opération marketing ne constitue pas un souci majeur, si le budget communication englobe les frais engendrés. Dans le cas contraire, si le succès est au rendez-vous, les petits commerces peuvent très vite se retrouver submergés par le nombre important de nouveaux clients. Difficile du coup, d’honorer l’ensemble des demandes. Et enfin, des tarifs alléchants suscitent forcément des mécontents. Les habitués peuvent se sentir lésés, car ils sont obligés, eux, d’acheter à taux plein leurs achats.

Quelques exemples de sites d’achats groupés

Parti des grandes villes, ce phénomène se répand comme une traînée de poudre dans toute la France. Un succès tel, qu’aujourd’hui, on dénombre pas moins d’une soixantaine de sites d’achats groupés.

• Groupon.fr

Le site Groupon est sans doute le plus connu d’entre tous. Lancé en 2008 à Chicago, il a conquis les Etats-Unis avant de s’étendre dans le monde entier, sous le nom de “City Deal”. Leader dans le domaine des achats en ligne, il présente des services accès principalement sur le bien-être et les loisirs. Ces derniers sont orientés par rapport à des villes bien spécifiques. De plus, pour éviter toutes mauvaises surprises, les informations essentielles sur le déroulement de la vente sont indiquées. A savoir : prix, réduction, temps restant jusqu’à la fermeture de la vente, nombre d’acheteurs, renseignements pratiques sur le lieu ou encore consulter les offres de presse concernant l’offre du jour. Les accros du shopping ne seront pas déçus. Une application Smartphone est disponible. Vous réceptionnez ainsi tous les deals du jour directement sur votre mobile.

Dans le même registre : KGB deals, Dealissime, Bon privé, Dealgroop, Wonderdeal, etc. A noter, Dealissime se démarque légèrement de ses concurrents en proposant exclusivement des produits de luxe.

• Myfab.com

Cette plate-forme permet de se procurer des meubles de jeunes designers à moindre coût. Le principe : suivant les votes des internautes, tel ou tel produit du catalogue sera mis à la vente. Une fois un nombre suffisant de demandes, la fabrication est, seulement et uniquement à ce moment là, lancée. Comptez entre moins 40 et moins 80% de réduction sur vos différentes transactions. Seul hic : les délais de livraison assez longs.

Une offre vous a échappé, pas de panique. Dans les prochains jours, la même opportunité se représentera sur un site rival. Les différents groupes se livrent une guerre sans merci. Tous les coups sont permis, même démarcher les mêmes enseignes.

Sources :

Femme actuelle, Osez l’achat groupé en ligne, Mélissa Brion et Laurence Gallois

Capital.fr, Achats groupés : l’union fait le deal !, 1/06/11

Magazine Avantages, Sites d’achats groupés : bon plan ?, Charlène Favry

Related Articles

Close