Blog

Des plantes aromatiques pour mon jardin gourmand Comment cultiver ses plantes condimentaires

Des plantes aromatiques pour mon jardin gourmand Comment cultiver ses plantes condimentaires

C’est décidé vous n’en achèterez plus mais vous en planterez vous-même. Quoi donc ? Des plantes aromatiques pardi !

On en a tous marre des condiments artificiels, on veut du bio ! Alors pourquoi ne pas cultiver vos propres condiments. Vous aurez une jardinière gourmande aux mille et une saveurs et vertus !

Où planter ses plantes aromatiques ?

L’emplacement idéal est près de vos fenêtres, les plantes aromatiques aiment la lumière mais pas la chaleur. Comme elles ne résistent pas au grand froid, rentrez-les dans votre cuisine en hiver. Placez le romarin, le laurier et l’angélique au centre de votre jardinière, parce qu’ils poussent en hauteur et ont tendance à se dégarnir. Entourez les ensuite de plantes garnies comme le basilic et la menthe.

L’arrosage des plantes


Certaines plantes aromatiques demandent moins d’eau que d’autres, lisez donc bien les instructions d’entretien et évitez de les arroser tous les jours au risque de les noyer. Un arrosage tous les 2 à 3 jours suffira pendant l’hiver. En été, dès les premières chaleurs, arrosez tous les jours à doses moyennes.

Pincer et tailler les plantes aromatiques

Pour que la plante puisse grandir, il faut la tailler à chaque printemps pour la débarrasser des branches inutiles. Pour pincer les tiges de la plante, il faut que la tige compte 5 à 6 feuilles, cela favorisera les pousses latérales et étoffera le feuillage.

Comment sécher vos plantes aromatiques ?

Il existe deux méthodes. La première consiste à cueillir les herbes par temps sec, à les passer sous l’eau, les égoutter sans frotter dans un linge puis les entreposer dans une pièce sombre, sèche et aérée.

Astuce : les herbes séchées se conservent mieux à l’abri de la lumière et de la chaleur dans des boîtes hermétiques.

Le basilic

Contrairement à d’autres plantes aromatiques, le basilic doit être planté dans un endroit très ensoleillé (dans votre jardin par exemple) à 6 mm de profondeur, en rangs espacés de 60 cm dans une terre riche en compost. La meilleure saison pour la plantation est le mois de mars ou le début du mois d’avril. Le basilic sera ensuite récolté entre juillet et août, avant que les fleurs montent en épi pour que le basilic garde toute sa saveur.

Cultivé en appartement, il convient de planter six graines dans un pot de compost et de le placer sur le rebord d’une fenêtre orientée plein sud de préférence. L’endroit idéal une pièce où la température avoisine les 20°C.

Comment le conserver ? Les feuilles se conservent au réfrigérateur. On peut également les congeler, les sécher au four ou les conserver dans de l’huile.

Bon à savoir : le basilic a besoin d’être arrosé fréquemment, mais les feuilles ne doivent pas être mouillées. Faites d’une pierre deux coups, plantez votre basilic près des choux, des courges, des haricots ou entre des pieds de tomate car il éloigne les parasites.

La ciboulette

La ciboulette préfère les zones ombragées, elle est plantée dans tous les types de terre, dans un sol frais et pas trop humide. Il est conseillé de semer la ciboulette en lignes espacées de 20 cm et de l’associer au persil et au thym.

Une fois récoltée, la ciboulette se conserve au congélateur. Lavez, essuyez et ciselez les tiges avant de les mettre dans des sacs de congélation.

Fraîche, elle peut se conserver deux à trois jours.

La menthe

Semez les plants de préférence dans une zone ensoleillée ou mi-ombragée. La menthe est une plante assez envahissante qu’il est préférable de planter seule et que l’on peut aisément cultiver en pot. On peut même la placer dans un verre d’eau sans terre !

L’estragon

L’estragon est une plante à durée limitée qui craint le froid mais qui ne nécessite pas de soins particuliers. Pensez tout de même à prévoir une cloche en verre si vous souhaitez la protéger du froid et de l’humidité. L’estragon est plus à l’aise dans un jardin au pied d’un mur ensoleillé que dans un pot. Plantez votre estragon dans une terre fraîche, bien drainée et riche en humus.

Les feuilles se conservent au réfrigérateur pendant une semaine dans une boîte hermétique. Pour les garder plus longtemps, faîtes-les congeler. Séchées, elles perdent de leur arôme.

Le persil

Le persil s’accommode d’un sol frais et d’une zone ombragée ou très légèrement exposée au soleil. Faites tremper les graines pendant 24 heures. Puis posez-les sur un tissu pendant une bonne heure avant de les semer à la volée dans un pot profond rempli d’un mélange de terre et de terreau. Recouvrez les semis d’1 cm de terre, recouvrez de terreau et arrosez à l’arrosoir à pomme de préférence.

Related Articles

Close