Blog

Comment faire du bois dechiquete

Comment faire du bois dechiquete

Agriculteurs ou particuliers, voici la marche à suivre pour réaliser votre propre bois déchiqueté de qualité.

Avec les chaudières à bois déchiqueté qui s’installent de plus en plus dans les établissements agricoles, certaines municipalités et même chez les particuliers, certains peuvent être tentés de produire eux-mêmes leur bois déchiqueté et de réaliser ainsi de conséquentes économies de combustible. Voici les grandes étapes pour réaliser du bois déchiqueté de qualité.

Comment tailler les haies et disposer les troncs?

Si vous disposez de haies à entretenir régulièrement, coupez les arbres avec une tronçonneuse. Alignez les troncs sur le sol en un même énorme fagot et réalisez un tas de branchages jusqu’à trois mètres de hauteur. Le positionnement des troncs permet une meilleure prise en charge ensuite pour le broyage et assure une production de bois déchiqueté homogène.

Prendre contact avec une entreprise de déchiquetage

N’oubliez pas de contacter les agences forestières ou la fédération département des CUMA (Coopérative d’Utilisation du Matériel Agricole) pour prendre rendez-vous et assurer le déplacement d’une déchiqueteuse. L’engin se déplacera alors dans votre champ et va se saisir des troncs et branchages qu’il fera glisser dans un grand «entonnoir» pour le déchiquetage. Le bois broyé sera ensuite projeté dans la remorque d’un tracteur.

Définir la taille des copeaux

Avant tout déchiquetage, il s’agit de préciser la dimension de coupe: 3,5 ou 10 centimètres pour les copeaux. Plus la dimension choisie est petite, moins le rendement à l’heure sera élevé. Sachant que le déplacement et le travail de la déchiqueteuse est calculé à l’heure, il est nécessaire d’anticiper la facture de production: environ 200 à 250 euros l’heure de déchiquetage.

En une heure, un chantier bien organisé peut permettre de produire pour des copeaux de 5 centimètres environ 40 m3 de bois déchiqueté, soit 10 tonnes, l’équivalent de la consommation d’une maison de 200 m2 à l’année.

La régularité des copeaux assure un fonctionnement optimal de la chaudière.

Un bon stockage avant l’utilisation

Pour le stockage de ce bois déchiqueté, un silo «couloir» en béton est préférable pour garantir un bon séchage de la matière. Le silo doit être couvert mais aéré. Le tas de bois déchiqueté peut atteindre les trois à quatre mètres de hauteur et doit sécher au minimum quatre mois, l’idéal étant d’attendre six mois avant utilisation. Dans les premières semaines de stockage, le processus de fermentation va se produire et il n’est donc pas anormal de voir de la fumée se dégager du tas de bois et de constater une température chaude au cœur des copeaux.

Related Articles

Close