Blog

Comment echanger sa maison pour les vacances Troquer son habitation pendant ses conges cest tendance

Comment echanger sa maison pour les vacances Troquer son habitation pendant ses conges cest tendance

Echangez votre habitation pour des vacances pas chères ! Troquer son logement mode d’emploi, organismes, démarches, à quel moment et comment procéder ?

Le concept nous vient des pays anglo-saxons, dans lesquels il existe depuis de nombreuses années et fait partie des modes de vacances plébiscités : l’échange de son appartement ou de sa maison pour les vacances avec une autre famille est une solution économique non-négligeable en ces temps de crise, mais aussi une réelle expérience humaine et culturelle, dont on garde le souvenir… et dont on devient fan quand on l’a testée !

Echanger son logement, mode d’emploi

D’Intervac à TrocMaison, en passant par HomeLink, les organismes spécialisés se sont répandus depuis quelques années sur le Net.

Pour commencer, il faut s’inscrire ! suivant les sites, l’inscription peut-être gratuite ou payante, mais en règle générale, une cotisation annuelle vaut pour autant d’échanges que vous le souhaitez. Ainsi, pour un budget d’environ 200 €/an (prix moyen d’une adhésion), il sera possible d’effectuer plusieurs échanges, en France ou à l’étranger suivant le type d’inscription choisi : une occasion unique de multiplier les escapades en cours d’année, s’offrir un week-end à Amsterdam, à Lisbonne, à Rome ou à Londres, une semaine au sports d’hiver sans frais d’hébergement, des vacances au bout du monde en ne payant que son billet d’avion et ses frais sur place. Une sacrée économie pour les petits budgets et les familles !

Tous les organismes mettent leur offre en ligne sur leurs sites, mais certains proposent aussi une édition papier : vous serez donc référencés dans un catalogue qui vous sera adressé par voie postale.

Rédiger son annonce, ou savoir se vendre !

Dans les deux cas, il faudra avoir rempli une fiche descriptive détaillée de votre offre : nombre de pièces et de couchages, équipements électroménagers, présence d’une connexion Internet, jardin ou balcon, et tous les éléments permettant de préciser votre cadre de vie. Ainsi, il faudra renseigner les centres d’intérêt culturels et équipements sportifs de votre périmètre proche ou facilement accessibles, la proximité des commerces et marchés, vos habitudes de vie.

Vous préciserez également, si vous le savez, les pays ou régions avec lesquels vous souhaitez procéder à l’échange, ce qui favorisera une sélection des demandes et évitera des échanges mail non productifs. Si vous êtes « open », vous ne préciserez rien… et laisserez le hasard décider de votre prochaine destination de vacances !

En option, mais fortement appréciées : des précisions sur la présence d’animaux domestiques à la maison (le « pet-sitting » est possible dans l’échange !), la possibilité d’échanger aussi son véhicule (imaginez l’économie lorsque vous partez en famille, si vous pouvez éviter des frais de location de voiture à l’étranger par exemple !) : dans ce cas précis, il suffira de le préciser à votre assureur.

En troquant son lieu de vie, on troque aussi ses habitudes : vous pourrez mettre à la disposition de vos « hôtes » les services de votre femme de ménage si vous en avez une, un contact dans votre voisinage qui pourra procéder à l’accueil et la remise des clés et expliquer en détail le fonctionnement de la maison… tout le reste étant laissé à votre imagination, vos souhaits, et guidé par le « feeling » avec la famille partenaire. Un petit « geste » d’accueil qui s’effectue souvent sans concertation préalable mais dans la réciprocité : la fourniture d’un premier « kit » de courses de première nécessité pour vos hôtes, comprenant leurs premiers petit-déjeuners et repas sur place !

Une fois l’annonce en ligne, vous aurez deux solutions : démarrer votre prospection parmi les milliers d’offres proposées par votre organisme et initier les premiers contacts, ou attendre qu’un demandeur vienne à vous !

Destinations-surprises et opportunités sans équivalent

Pays le plus visité au monde, la France est bien placée dans l’offre d’échanges : les demandes pleuvent de tous les pays du monde et nous avons souvent l’embarras du choix.

Mes propres expériences m’ont menée une première fois au fin fond de la Suède dans le Varmland – une destination qui n’évoquait rien de précis – en immersion totale dans un chalet en bois, avec en contrebas la présence du plus long fleuve de la Suède, la mise à disposition d’un canot à moteur et de quelques kayaks pour des escapades quotidiennes sur l’eau dans un silence parfait et une nature vierge. A quelques kilomètres, la maison-musée de Selma Lagerlöf, fameux auteur du « Merveilleux voyage de Nils Holgersson à travers la Suède » et prix Nobel de Littérature.

Une autre fois, ce fut un échange à 6, avec une famille du Massachussetts de 5 personnes passionnées par la gastronomie française et pressées de venir tester les grandes tables et bistrots parisiens : plaisirs d’un confort domestique à l’américaine, mise à disposition de deux voitures dont une 7 places, et un été tout en douceur sur les plages de Cape Cod, où fut tourné « Un été 42 ». La proximité de New York permit une visite approfondie de 3 jours, et une économie sur le budget- vacances global sans équivalent !

Dans l’ensemble, les organismes spécialisés couvrent une offre très large, depuis les pays européens proches de la France jusqu’à des destinations lointaines : Australie, Costa Rica, Nouvelle Zélande, Emirats…. et bien entendu Etats-Unis, qui disposent de l’offre la plus large, de la côte est à Los Angeles et San Francisco.

Lire la suite : “Troc maison mode d’emploi”

Related Articles

Close