Blog

Comment devenir un parent deleve modele

Comment devenir un parent deleve modele

Comprendre tous les rouages du monde enseignant n’est pas évident. Surtout si on observe de l’extérieur. Quelques conseils pour assumer son job de parent.

Être parent, c’est bien sûr – et avant tout – éduquer ses enfants, mais c’est aussi s’intéresser à la vie de l’école pour mieux la connaître et en comprendre les mécanismes. Voici quelques pistes sur le comportement à adopter vis-à-vis du système scolaire.

Participer à la vie de l’école

C’est évidemment la première des choses à faire. Cela consiste en premier lieu à assister aux journées portes ouvertes afin de se familiariser avec les lieux et ainsi pouvoir visualiser la classe, la cour, la cantine, etc., quand les enfants en parlent.

C’est également assister aux réunions pédagogiques avec les enseignants. Il est ainsi possible de discuter avec eux de la scolarité de son enfant, mais c’est aussi l’occasion de rencontrer les autres parents et de partager ensemble son ressenti par rapport à l’école. Enfin, pour son enfant, cela montre que l’on s’intéresse à sa scolarité.

La participation à la vie de l’école ne s’arrête pas là. En effet, les enseignants ont besoin de “bras” pour organiser la kermesse de fin d’année, tenir des stands, confectionner des gâteaux pour récolter de l’argent qui servira à financer diverses activités, accompagner les sorties sportives (piscine, par exemple) ou culturelles (musée, exposition, théâtre…).

Respecter le travail des enseignants

Suivre la scolarité de son enfant ne signifie pas “débouler” à n’importe quelle heure pour rencontrer un professeur ou l’instituteur. Mieux vaut prendre un rendez-vous et le préparer : on aborde les points qui préoccupent sans tout de suite remettre en cause la pédagogie, le travail ou les méthodes de l’enseignant, et, même si on prête une oreille attentive aux revendications et aux jugements des enfants, il convient de relativiser ce qu’ils nous disent et d’écouter la version de l’enseignant qui est assez souvent différente avant de l’agresser, même verbalement !

L’école ne doit pas être considérée comme un supermarché ; il ne faut donc pas négliger tout ce qui a trait à la vie scolaire : lire et signer régulièrement le carnet de liaison, acheter le plus rapidement possible les fournitures et le matériel demandés, assister aux réunions d’information sur le fonctionnement de l’école, respecter le règlement intérieur…

Enfin, pour les plus petits, il ne faut pas snober l’Atsem (agent territorial spécialisé des écoles maternelles) qui aide l’institutrice, car cet agent gère bien des détails de la vie quotidienne (doudou, sieste, propreté) et peut raconter l’ambiance de la classe.

Voter pour élire les représentants de parents

Dans toute école, tout collège et tout lycée, des parents participent à la vie de l’école en prenant part à un certain nombre de décisions lors des conseils d’école ou d’établissement. Les parents d’élèves ont ainsi voix au chapitre par le biais de leurs représentants ; c’est pourquoi il est nécessaire de voter pour désigner ceux qui paraissent les plus aptes et les plus impliqués. Le vote est secret et peut être effectué à distance pour ceux qui ne peuvent se rendre sur place.

Adhérer à une association de parents d’élèves

Les associations de parents d’élèves peuvent être affiliées à l’une des grandes fédérations nationales (FCPE, UNAPEL…), mais on peut créer sa propre association locale pour défendre les intérêts des enfants (sécurité, fermeture de classes, bourse aux livres, financement des sorties scolaires…), récolter des fonds pour aider au financement de certaines activités (sorties cinéma, voyages scolaires…) ou à l’achat de matériels (livres…). Elles peuvent également participer aux différentes commissions sur la cantine, les transports, etc.

Devenir délégué des parents d’élèves

C’est avant toute chose un important investissement humain, car il faut donner de son temps pour des réunions ou même des discussions informelles, préparer les élections, etc. Il faut donc disposer d’une certaine disponibilité pour assumer au mieux sa mission.

Le rôle du parent délégué consiste à donner son avis à l’équipe enseignante, aux élus municipaux chargés des affaires scolaires et à relayer les inquiétudes ou les demandes des autres parents.

En maternelle et en primaire, le délégué parent assiste à trois conseils d’école avec l’équipe enseignante et un représentant de la mairie. On y vote le règlement intérieur, le projet pédagogique et des règles de vie à l’école. C’est aussi l’occasion de solliciter la mairie pour divers aménagements dans l’école ou pour appuyer diverses demandes matérielles de l’équipe enseignante (nouveaux rideaux, travaux de peinture, achat d’ordinateurs, mise en service d’une ligne ADSL, etc.). On y aborde aussi les questions liées à la cantine, les transports ou la sécurité.

Au collège et au lycée, les délégués parents assistent aux trois conseils de classe dont ils évaluent le travail. Ils participent aux discussions sur les résultats et les choix d’orientation de chaque élève, sans toutefois participer aux votes. Pour cela, il convient d’entretenir des contacts avec les autres parents, d’être à leur écoute pour pouvoir jouer le rôle de médiateur entre les familles et l’équipe enseignante.

Bon à savoir : l’employeur doit accorder au parent d’élève délégué le temps nécessaire pour assister aux réunions (art. L225-8 du Code du travail).

Related Articles

Close