Blog

Bienetre et efficacite au travail Presentation du rapport fait a la demande du Premier ministre

Bienetre et efficacite au travail Presentation du rapport fait a la demande du Premier ministre

Cet article présente le rapport “Bien-être et efficacité au travail” – 10 propositions pour améliorer la santé psychologique au travail.

Cet article est le premier d’une série qui a pour but de comprendre le développement des risques psychosociaux. Nous partirons d’une étude de cas : le rapport “bien-être et efficacité”. Ce rapport présenté par Henri Lachmann, Christian Larose, Muriel Penicaud avec le support de Marguerite Moleux à été remis le 17 février 2010 au Premier ministre François Fillon. Nous essayerons de voir comment ce rapport peut participer à la prévention des risques psychosociaux. Pour commencer, nous décrivons le contenu de ce rapport.

Le contenu

Le rapport débute par un avant-propos où les personnes se présentent et expriment leur vision de la santé au travail. Elles donnent une définition du stress, les grande familles de facteurs de stress et la place de l’entreprise dans l’action pour la santé au travail. Elles finissent en rappelant comment elles ont travaillé et le fait que ce rapport est centré sur les entreprises du secteur privé.

Après l’avant propos, suit la liste des dix propositions résumées en une page avec deux lignes par proposition. La partie “Propositions” commence par donner une définition de la santé ; le rôle des hommes et des entreprises dans celle-ci. Chaque proposition est ensuite reprise et détaillée par plusieurs paragraphes. Une conclusion de six lignes rappelle l’objectif des recommandations et l’attitude à adopter pour développer dans un même mouvement bien-être et efficacité dans les entreprises.

Le rapport se termine par les annexes. La première donne la liste des personnes auditionnées au niveau des entreprises, des partenaires sociaux et des personnalités qualifiées. La seconde donne un site, un guide et deux exemples concrets qui ont contribué à leur compréhension du phénomène et qui sont utilisables par toute entreprise souhaitant mettre en place une démarche de prévention des risques psychosociaux.

La conclusion de six lignes rappelle l’objectif des recommandations et l’attitude à adopter pour développer dans un même mouvement bien-être et efficacité.

Les dix propositions

1. L’implication de la direction générale et du conseil d’administration est indispensable.

2. La santé des salariés est d’abord l’affaire des managers, elle ne s’externalise pas.

3. Donner aux salariés les moyens de se réaliser dans leur travail.

4. Impliquer les partenaires sociaux dans la construction des conditions de santé.

5. La mesure induit les comportements

6. Préparer et former les managers au rôle de manager

7. Ne pas réduire le collectif de travail à une addition d’individus.

8. Anticiper et prendre en compte l’impact humain des changements.

9. La santé au travail ne se limite pas aux frontières de l’entreprise

10.Ne pas laisser le salarié seul face à ses problèmes

Ces propositions sont-elles intéressantes ? Peuvent-elles aider à prévenir ou réduire les risques psychosociaux. Nous verrons cela dans les articles suivants

Related Articles

Close