Blog

Bien preparer sa randonnee materiel conseils itineraire

Bien preparer sa randonnee materiel conseils itineraire

Avant de partir marcher, il est impératif de prévoir un certain nombre de choses pour que tout se passe bien.

Avant que le temps ne se dégrade de trop, l’envie se fait souvent forte de parcourir les chemins de campagne ou de montagne, pour passer un agréable moment dans la nature. Attention! Etre randonneur, cela ne s’improvise pas. Il y a deux ou trois bons réflexes à avoir afin que la promenade ne vire pas au cauchemar.

Bien préparer son itinéraire de randonnée

C’est la règle numéro 1. Bâclez cette étape, et c’est la galère garantie! Il est indispensable de se munir d’un carte de type IGN. Surlignez l’itinéraire sur la carte et évaluez, à l’aide de l’échelle la distance à parcourir. Surtout, n’oubliez pas d’estimer le dénivelé de votre balade, afin d’éviter toute mauvaise surprise et de vous mettre en danger. Une faible distance avec un dénivelé élevé, cela veut dire que vous allez devoir fournir des efforts très importants. Repérez également les lieux remarquables qui pourront enrichir votre journée.

Bien évidement, on n’oublie pas de consulter la météo locale. Un soleil radieux en plaine ne veut pas forcément dire qu’il fera beau sur les hauteurs.

Laissez un double de votre itinéraire à un proche

Cette précaution a déjà souvent sauvé des vies. Bien entendu, il faut également indiquer une heure de retour, afin que votre proche puisse alerter les secours le cas échéant.

On ne part jamais seul

Même quand on est un randonneur chevronné, on doit toujours être accompagné. Un accident ou un malaise, cela peut arriver à tout le monde, même aux meilleurs.

Un bon équipement = un bon moment

Si vous décidez de vous adonner ponctuellement à la randonnée, il va falloir vous procurer un bon équipement:

de bonnes chaussures :

Cela parait évidant, et pourtant. Vos chaussures doivent impérativement vous maintenir la cheville. Evitez les chaussures basses. Privilégiez un modèle équipé d’une semelle en gomme de type “vibram”: vous aurez ainsi la garantie d’une bonne adhérence et d’un meilleur confort. Attention, quand vous achetez vos chaussures à ne pas les prendre trop serrées: il faut avoir de la place, car votre pied va enfler pendant la marche. Le mieux est de demander conseil à un vendeur.

Un sac adapté :

Un bon sac doit avoir des bretelles bien rembourrées, afin de ne pas vous blesser au niveau des épaules. Portez-le bien près du corps, afin d’avoir une bonne liberté de mouvement et de réduire les risques de douleur dans le dos

Une trousse de secours : celle-ci doit comprendre de quoi faire des soins de base :

  • Une paire de petits ciseaux pour couper les compresses, les bandes, ou même les vêtements
  • Des mouchoirs en papier et des compresses stériles
  • Une couverture de survie
  • Un flacon de gel hydro-alcoolique
  • Quelques bandes à caractère médical
  • Un lot de petits pansements individuels
  • Un antiseptique et du collyre
  • De la biafine pour lutter contre les coups de soleils
  • De la crème solaire

Bien évidement, si vous suivez un traitement, n’oubliez pas de l’emmener avec vous !

De l’eau :

On n’en a jamais assez. Certes, c’est lourd, mais c’est du poids utile…

Des vêtements de rechange :

Prévoyez de quoi vous changer en cas de froid ou de pluie. N’oubliez pas qu’en montagne, le temps peut changer très vite.

– Un couvre-chef :

Eté comme hiver, par tous les temps, c’est indispensable. Préférez un chapeau type bob à une casquette: il protège également votre nuque.

De petits équipements utiles :

Un téléphone portable chargé, de quoi écrire, une lampe de poche, un couteau.

Respectez toujours les lieux

La nature est fragile. Un emballage plastique peut mettre plusieurs siècles à être éliminé par la nature. Emportez toujours avec vous un sac poubelle qui vous permettra de ne laisser aucune trace derrière vous. Ne vous écartez pas des sentiers. La simple pression de vos pieds sur le sol pourrait endommager gravement la flore.

Ralentissez dans les décentes !

Tous les randonneurs vous le diront. C’est quand on descend que le risque de blessure est le plus grand. Maîtrisez votre vitesse afin de ne pas risquer la chute ou la blessure.

Voilà, vous être prêt. Bonne balade!

Quelques sites utiles:

http://www.ign.fr/

http://www.ffcam.fr/

http://www.toutapprendre.com/minicours.asp?loisirs-passions,nature,comment-preparer-sa-randonnee-pedestre&4464

http://www.femmeactuelle.fr/bien-etre/sport-fitness/fiches-sports/on-prepare-sa-randonnee-en-5-etapes-01364#

Related Articles

Close