Blog

Bien connaitre ses droits pour reussir ses vacances

Bien connaitre ses droits pour reussir ses vacances

En vacances, les litiges peuvent être fréquents. Voici les recommandations de la DGCCRF pour les éviter.

Partir en vacances, c’est loger dans un hébergement qui peut se révéler inconfortable ou décevant. En vacances, on prend souvent ses repas au restaurant, on pratique des activités sportives, on est aussi tenté par les articles vendus sur les marchés. Pour limiter les déconvenues, la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) édite chaque année un Guide des vacances. Voici l’essentiel à savoir de la version 2010.

Vacances aux nuits sans soucis

Vous avez réservé une location de vacances ? Vérifiez dès votre arrivée que le logement correspond exactement à la description qui vous en a été fournie. Cette vérification doit s’étendre au linge de lit et aux ustensiles de cuisine. Elle vous permettra d’établir une réclamation en cas de désaccord.

Vous avez opté pour une chambre d’hôtes ? Assurez-vous qu’un maximum de 5 chambres est en location et que l’hébergeur vit sur les lieux. Comme dans un hôtel, le tarif des nuitées et des services doit être clairement affiché. Attention, la législation sur les chambres d’hôtes impose un maximum de 3 personnes par chambre.

Vous passez vos vacances à l’hôtel ? Pensez à déposer vos objets précieux au coffre de la réception. L’hôtelier est alors responsable en cas de vol. Il doit vous dédommager sans limite de valeur. Si vos objets sont volés dans votre chambre, l’hôtelier doit aussi vous dédommager, mais la valeur est plafonnée à 100 fois le prix de la nuitée.

Vos repas d’été sans faux pas

Du fourgon proposant des pizzas au restaurant avec de l’argenterie sur les tables, tous les lieux préparant de la nourriture à consommer sur place doivent afficher clairement leurs tarifs. Les horaires de service des menus doivent être indiqués à l’extérieur des restaurants. Si ce renseignement n’est pas fourni, vous pouvez obtenir le menu de votre choix, indépendamment de l’avis du restaurateur.

Les plats décrits sur la carte doivent correspondre aux plats servis. N’hésitez pas à réclamer si l’on vous apporte du brie laitier plutôt que du camembert fermier, ou bien un dessert «maison» sorti de son emballage industriel. Vérifiez aussi l’addition, car les erreurs ont tendance à être plus fréquentes dans les lieux très touristiques.

Le plein d’activités sans déraper

Les quads sont tendance, mais parfois risqués. Pour éviter les ennuis mécaniques, choisissez des quads entretenus et homologués (avec immatriculation). Ces quads peuvent emprunter des portions de route asphaltée. il faut avoir son permis de conduire pour piloter un quad homologué.

Respectueux de l’environnement, le VTT doit être aussi conforme aux normes de sécurité. Au moment d’en louer un, vérifiez la présence des feux d’éclairage, du système de freinage arrière et avant, ainsi que le fonctionnement de l’avertisseur sonore. Le casque n’est pas obligatoire, mais si vous le portez, assurez-vous de bien l’ajuster à la taille de votre tête.

Sur les marchés, abstenez-vous d’acheter des contrefaçons, vous seriez responsable. Les risques encourus sont les suivants : confiscation des produits contrefaits, amendes et peines de prison. Une contrefaçon se reconnaît à son prix (inférieur à celui de la marque) et à ses finitions (de faible qualité).

En savoir plus : Le Guide des Vacances 2010 de la DGCCRF

Related Articles

Close