Blog

Un basique de toujours le jean Chacun son jean

Un basique de toujours le jean Chacun son jean

Tendance, chic, ou casual, le jean est le must have. À la portée de tous, il est incontournable dans le placard de toute fashionista qui se respecte !

Coupe droite, boot cut, loose, slim, brut, stoned, tie and dye… La coupe, la couleur, la longueur, la marque… La liste du vocabulaire rattaché à l’univers du jean est aussi longue que pointue. Le choix est d’autant plus dur pour trouver le jean parfait (donc indispensable) qui nous suivra partout et dans toutes les situations. Révision des connaissances en matière de jean.

Back in 50s

Apparu depuis les années 50, « jean » est l’abréviation de l’anglicisme « blue-jean », désignant le « tissu dans lequel sont faits les blue-jeans » (source : Trésor de la Langue française). Dépassant le sens de simple tissu, le jean finit par désigner le pantalon blue-jean. Passé la leçon littéraire, la symbolique du jean, autrefois signe de rébellion ou de rock attitude à l’image des légendaires James Dean et Marlon Brando, a désormais le statut de must have dans une garde-robe. Représentant la virilité suprême, ces mâles avec blouson en cuir chevauchant des bolides, cigarette à la bouche, portaient les jeans bruts et serrés. Évoluant au rythme des années et des genres, on l’a porté évasé durant la période hippie, déchiré durant la période grunge, serré durant la période Tektonik. Le jean ne se contente pas d’être un simple tissu ni un simple vêtement, c’est un réel déclencheur de modes et d’attitudes.

Play the game

Il est évident qu’un jean ne se porte pas seul (sauf occasion très particulière) : il est la plupart du temps associé à un vêtement venant contre-balancer son côté « nonchalant ». Assortir les items est donc essentiel pour parfaire son look. Point positif pour le jean, il copine avec tout, ou presque tout, mais si et seulement si, on sait l’assembler correctement. Les combinaisons sont infinies, variant au gré des humeurs, des saisons, et des tendances. Une fois trendy, une fois glam’, une fois détendu, conjuguer le jean à tous les modes et tous les temps est un véritable travail de personnalité à dévoiler au jour le jour. Ainsi, chacune et chacun a la possibilité d’y trouver son compte, d’où l’incroyable popularité du jean, qui se justifie par ce caractère caméléon et passe-partout.

Tout le monde aime Jean

Si le jean a une telle renommée aujourd’hui, cela s’explique également par le rôle joué par les stars et grands couturiers, véhiculant aussi bien une image haut de gamme que populaire. De nombreux stylistes se sont accaparés le filon pour décliner une collection spéciale « Jean » dans leur panoplie de prêt-à-porter : Calvin Klein, Armani, Diesel, sans oublier les enseignes de base : Levi’s, GAP, Ober. Fini l’image de mauvais élève de la mode, le jean devient l’objet des spots publicitaires les plus hype et l’objet des convoitises des célébrités du showbiz. Les top models Lara Stone ou Natalia Vodianova, en passant par les acteurs Mark Wahlberg, Kate Bosworth et Eva Mendes se sont tous un jour prêté au jeu des poses et flashs pour Calvin Klein Jeans.

Un, deux, trois, portez!

L’expression de « prêt-à-porter » qualifie parfaitement le jean. Facile à porter, il est apprécié pour son aptitude extraordinaire à être revêtu en cas d’extrême urgence (exemple de cas : réveil en retard ou pantalon dans la machine). Le jean est donc notre ami, toujours là pour nous sauver la mise et nous assurer un look cool en toutes circonstances. Les hommes n’ont plus le monopole sur ce must-have, girls power était le cri de guerre d’une bande de jeunes anglaises… Has been elles le sont je le reconnais, mais elles n’avaient pas tort, ce n’est pas le moment (ni l’intention) de faire valoir les indéniables qualités de la gent féminine. Un seul mot d’ordre : faites-vous plaisir !

Related Articles

Close