Blog

Quels outils pour negocier sa remuneration Parce que je vaux bien mon salaire

Quels outils pour negocier sa remuneration Parce que je vaux bien mon salaire

Votre investissement & votre efficacité vous motivent à demander une augmentation?
Avec de solides arguments et en choisissant le bon moment, c’est possible!

La négociation du salaire semble pour certains évidente au moment du recrutement. Pour d’autres, la question se pose après que l’on ait fait ses preuves, ou suite à l’acquisition de nouvelles compétences ou d’une Validation des Acquis de l’Expérience, etc… Quel que soit le moment, la négociation répond à certaines exigences qu’il vaut mieux respecter pour voir aboutir sa demande.

Se renseigner en amont: les clés de la crédibilité

En amont, il convient d’être très bien renseigné et de garder les pieds sur terre. Malgré des aptitudes hors du commun ou de bonnes références, les employeurs n’accordent pas encore le Jackpot en début de carrière. Si vous avez déjà fait vos preuves au sein d’une entreprise, pensez étape par étape.

Il convient, dans un premier temps, de rechercher des indicateurs de salaires en fonction de la tranche d’activité concernée (sur certains sites spécialisés par exemple) tout en tenant compte de votre expérience. Vous aurez ainsi une fourchette raisonnable d’augmentation possible. Il n’en reste que toutes les entreprises ne fonctionnent pas de la même façon et n’ont pas la même politique salariale.

Tout particulièrement, les salaires de certains postes ne sont pas automatiquement négociables. En effet, les Catégories Socioprofessionnelles précisent les métiers pour lesquels existent des grilles de rémunération. Evaluées et renégociées annuellement en commission entre patronat et syndicats selon une convention collective des corps de métiers, ces rémunérations ne font pas l’objet de négociation en cours de route par toutes les entreprises.

Dans ce cadre réglementaire, cependant, les fonctions de cadres ne bénéficient d’aucune négociation officielle. N’ayant pas été faite en amont, c’est donc au candidat de discuter son salaire.

Identifier l’échelle de valeurs de l’entreprise

Identifier les bases sur lesquelles le patron évalue le travail de ses employés est essentiel avant de se lancer à l’aveugle avec ses arguments, qui, convaincants pour l’intéressé, ne le seront peut être pas aux yeux du patron, ou pas suffisamment. Est-ce au travers de chiffres, de réalisations concrètes, ou en terme d’investissement en temps que le boss évalue les salariés ?

Identifier ce qui lui parait le plus valorisant,et en tenir compte est indispensable pour se vendre.

Il est également pertinent de s’adresser à un responsable direct. Ce dernier appréciera que ses collaborateurs le tiennent informé. Plus au courant des valeurs de l’entreprises, il peut aussi être d’une aide précieuse. Des arguments les plus solides pour faire valoir l’efficacité des uns et des autres au soutien de leur demande auprès du supérieur, il est bon de l’avoir “dans sa poche” !

Mener son offensive au bon moment pour éviter les écueils

Choisir le mauvais moment peut faire perdre toutes ses chances au plus sérieux des candidats. En effet, les rémunérations des salariés sont parfois au cœur de discussions annuelles axées sur ce sujet. D’autre part, votre patron a lui aussi son emploi du temps et ses soucis. Peut être est il “over” ou particulièrement stressé les débuts de mois…Il serait donc non seulement inutile de vous présenter au mauvais moment, mais cela pourrait également vous porter préjudice !

Comme dans toute communication, parler la même langue paraît évident pour se comprendre…Il s’agit donc aussi de faire preuve de psychologie et de tenir compte de la personnalité du supérieur hiérarchique. Est ce quelqu’un d’emphatique, de prudent, etc. ? L’observation et l’analyse vous permettront de cerner son mode de communication et d’utiliser ses armes pour arriver à vos fins!

Astuces:

  • Pour soutenir votre démarche, faites la liste de vos aptitudes, nouvelles compétences, plus grosses responsabilités, efforts fournis… Cela vous permettra d’y voir clair, de solidifier votre argumentaire et de vous donner confiance en vous.
  • L’ entreprise propose peut être des entretiens-bilan au cours desquels il peut être pertinent de faire le point sur l’acquisition de vos nouvelles compétences, une éventuelle validation d’acquis …. et comprendre ce que votre hiérarchie attend de vous.
  • Renseignez-vous: peut être un de vos collègues a t-il déjà fait cette démarche et peut vous conseiller, à moins qu’il ne soit déjà parti…
  • Ne mendiez pas ! Votre travail est une réelle plus value dont vous pouvez faire valoir le prix sans rougir .

Related Articles

Close