Blog

Quelles differences entre le mythe la legende et le conte

Quelles differences entre le mythe la legende et le conte

Mythe, légende et conte, trois concepts souvent confondus alors qu’ils renvoient à des fonctions différentes.

Le mythe qui tire son origine du mot grec « mythos » signifie « récit » ou « fable». Mais la légende et le conte illustrent aussi un récit. En quoi ces trois notions se distinguent-elles les unes des autres ? Il faut souligner que le mythe est un concept qui a précédé la légende et le conte. Alors que le mythe fait référence à une histoire sacrée faisant intervenir des dieux, déesses ou entités surnaturelles, la légende s’appuie sur l’Histoire telle qu’elle a existé. Quant au conte, il sert avant tout à divertir et à narrer les aventures d’un personnage imaginaire vivant souvent au milieu d’un univers magique.

Comment définir le mythe ?

Le mythe se distingue de la légende et du conte par sa fonction particulière. Il fait en effet référence aux vérités ou valeurs universelles et se retrouve dans toutes les cultures et tous les pays. Il présente des personnages aux pouvoirs surnaturels et dans la plupart des cas surhumains, mais qui se comportent comme les hommes et éprouvent les mêmes sentiments. Il permet de mieux comprendre le fondement des sociétés où l’individu peut s’identifier au sein d’un groupe et définir sa valeur. Avec le mythe, on remonte aux temps mythiques, à l’origine du savoir et des institutions. Il renvoie en effet à l’origine du monde, sa création avec la naissance des animaux, des plantes et des hommes.

Si l’on prend par exemple le mythe de Prométhée, celui-ci représente la naissance de la condition humaine. Ce mythe souligne que l’homme, contrairement à l’immortel qui ne se nourrit que de fumée, va devoir exploiter les animaux et les ressources de la terre pour vivre.Il devra cultiver la terre et s’il veut perpétuer une descendance, il aura besoin de la femme.

Distinction entre la légende et le mythe.

Contrairement au mythe, la légende a pour base l’Histoire. Le personnage ou l’événement auquel on fait allusion est supposé avoir existé, mais sans certitude. C’est ainsi que les personnages des légendes se réfèrent à des hommes qui ont certainement vécu à une époque, sans que leur existence ait été prouvée.

C’est le cas par exemple de la légende du roi Arthur.

Au fil du temps, les récits des légendes se sont métamorphosés, extrapolant la situation de départ pour entrer dans un univers plus fantaisiste, voire imaginaire. À l’origine, la légende avait pour mission de narrer la vie des Saints dont on lisait les aventures dans les couvents. Mais avec le temps, elle s’est concentrée sur un seul élément clé pour renvoyer à un unique personnage ou lieu, en en narrant tous les détails. Ce point est essentiel car cela différencie la légende du conte.

Le conte

Si l’on s’attarde sur l’origine du conte, on peut souligner qu’il serait issu des récits mythiques et s’en serait inspiré pour dépeindre les thématiques du mythe en enlevant le caractère sacré des personnages. Mais le surnaturel reste présent dans le conte, ainsi que la magie. Le récit centre sa narration sur un personnage ne portant aucune trace de religion qui va être le miroir de l’homme. Au travers de cet individu, le conte nous initie au monde avec un message d’espoir, celui d’un avenir meilleur. Il nous transmet une vision de l’existence en nous montrant les valeurs et les codes de la société.

Contrairement au conte, le mythe ne représente pas un seul individu mais une communauté. Le conte illustre des réalités sociales plus concrètes avec l’existence d’un quotidien qui peut bien sûr être un univers enchanté.

Ce qui va aussi différencier le conte de la légende et du mythe, c’est le nombre d’invraisemblances dans le récit où les objets peuvent s’animer, avoir des pouvoirs, les personnages être capables de rester jeunes alors qu’ils sont centenaires, dormir une centaine d’années comme c’est le cas dans le conte de Charles Perrault et La Belle au Bois Dormant.

Related Articles

Close