Blog

Liu Xiaobo prix Nobel de la paix 2010

Liu Xiaobo prix Nobel de la paix 2010

Liu Xiaobo dissident chinois, militant des droits de l’homme condamné à 11 ans de prison pour “subversion du pouvoir d’Etat”, a reçu le Nobel de la Paix.

Depuis de nombreuses années, des dissidents chinois ont été pressentis pour recevoir ce titre honorifique mais n’ont jamais été retenus, tel Hu Jia en 2008. Le dernier ayant reçu cet honneur étant le 14e Dalaï lama, Tenzin Gyatso, en 1989.

Liu est né à Changchun, le 28 décembre 1955. Il a étudié à l’Université de Jilin et a obtenu son Bachelor of Arts en littérature en 1982, un Master en 1984, puis un doctorat en1988, à l’Université de Pékin. Il a également été chercheur invité par diverses universités de par le monde.

Il reçoit en 2004, le prix Reporters sans frontières.

Philosophe engagé, il défend les droits de l’homme

En 1989, il fait la grève de la faim, avec trois autres intellectuels, pour soutenir des étudiants qui manifestaient sur la place Tiananmen. A l’aube du 4 juin, après avoir convaincu les étudiants, ils ont négocié avec l’armée et permis l’évacuation de la place afin de sauver la vie de centaines de jeunes. Après ces évènements, Liu Xiaobo a passé vingt mois en prison, puis trois ans en camps de travail. Il est également resté huit mois aux arrêts à son domicile.

Cet homme, qui est doté d’un courage inébranlable, n’a jamais utilisé de pseudonyme. Il a toujours regardé le danger en face et n’a pas cherché à fuir son pays, comme tant d’autres l’ont fait. Il veut dire la vérité au pays du mensonge. Il défend de façon non violente, toujours de manière raisonnable et en appelant au dialogue, les valeurs universelles des droits de l’Homme et de la démocratie en Chine.

Il est un des fondateur de la “Charte 08”

Il a contribué à fonder le groupe indépendant chinois (PEN) qui mène la campagne contre la censure. Il reste très critique vis-à-vis du régime politique chinois mais il sait aussi analyser toutes les avancées depuis 1989. Dans son livre C’est dans la société que se construit la future Chine libre (2005), il sait reconnaître les progrès effectués et ne les nie pas.

En décembre 2008, il est l’initiateur de la “Charte 08”. Il réclame une Chine démocratique. Il veut ouvrir un débat et non une révolution. Il veut l’abolition du régime du parti unique. Son manifeste a été signé par 10 000 personnes.

Les autorités chinoises lui reprochent des articles critiques sur internet.

Le 25 décembre 2009, il a été condamné à onze ans de prison pour “subversion du pouvoir de l’Etat” pour avoir participé à la rédaction de la “Charte 08”.

Les Etats-Unis et l’Union européenne demande sa libération.

Related Articles

Close