Blog

Lexorcisme aujourdhui

Lexorcisme aujourdhui

Quelle attitude adoptée face à une personne qui se dit “possédée”. Les prêtres et les psychiatres travaillent ensemble…

La croyance en Dieu implique évidemment la croyance dans l’existence du mal, c’est-à-dire de Satan et des démons. La prière du “Notre Père” qui se termine par “délivre-nous du mal” est très représentative. Le mal symbolise le démon, Satan, l’ange qui a désobéi à Dieu, donc le rebelle.

La tendance actuelle, et cela depuis 20 ans, est de croire davantage à l’enfer. Cette tendance vient probablement du fait de l’insécurité sociale, de la précarité économique. Les gens ont tendance à donner un sens et un nom à leur angoisse.

Exorcisme

On dénombre en France une centaine de prêtres qui pratiquent l’exorcisme (on en comptait seulement une vingtaine il y a 20 ans !). Ils sont désignés par les évêques et le diocèse pour leur compétence et leur expérience au niveau de la confession. Le seul but de l’exorciste est de chasser Satan du corps possédé grâce à la prière libératrice. Ces actions peuvent s’exercer aussi bien sur des personnes que sur des animaux ou sur des lieux bien précis.

Avant de pratiquer un exorcisme, il faut que le prêtre s’assure bien qu’il y ait un véritable envoûtement de la personne. Il fait alors appel à des psychologues spécialisés dans les troubles mentaux et le dédoublement de personnalité. Après un diagnostic aussi précis que possible un traitement peut être administré. Le Vatican invite donc les prêtres à s’adresser à des psychiatres spécialisés.

Dans tous les cas, les points communs qui relient les gens qui souffrent de possession sont les souffrances physiques, psychiques, spirituelles ou matérielles inexpliquées. Dans ce genre de situation la personne en souffrance cherche toute solution possible même les plus saugrenues. Elle tape alors aux portes des psychiatres, psychologues, sophrologues ou à celles l’église.

Quels sont les symptômes qui définissent une personne possédée ?

Les symptômes les plus courants sont : savoir parler une langue inconnue, faire preuve de voyance, avoir une force physique accrue et inexpliquée. Tous ces signes démontreraient la possession par une force extérieure.

Les gestes pieux, les prières et l’eau bénite ont tendance à décupler la rage et la force du possédé et le poussent à blasphémer.

Qu’en pensent les médecins psychiatres ?

Pour les médecins psychiatres, la possession est un état de dédoublement de personnalité associé à un délire de possession corporelle, de névroses, de dépressions psychotiques… L’anxiété d’une personne peut l’entrainer à avoir des hallucinations visuelles et auditives, des gestes agressifs parfois violents pouvant mener au suicide.

Les troubles psychiques peuvent relevés du domaine de l’irrationnel ou du domaine scientifique. Dans tous les cas, les théologiens et les médecins essaient de résoudre une souffrance humaine.

CONT 9

Related Articles

Close