Blog

Les nouveaux seniors Quand la vraie vie commence a 60 ans

Les nouveaux seniors Quand la vraie vie commence a 60 ans

Être senior aujourd’hui, c’est le privilège du temps et de l’argent, la santé en prime. Profiter, vivre intensément avec le bénéfice de l’expérience. Que du bonheur !

Aller à des concerts, changer de voiture, partir à l’autre bout du monde quand l’envie leur en dit, investir dans l’informatique, faire du sport… ce sont les nouvelles activités des seniors.

Libérés des obligations familiales, affranchis du travail, ils sont aujourd’hui nombreux à vivre une autre vie, la soixantaine arrivée.

Qui sont ces nouveaux seniors ?

Les jeunes seniors sont les hommes et les femmes dont l’âge se situe entre 50 et 72 ans. Une population majoritairement en retraite, et en très bonne forme physique. Leurs capacités intellectuelles sont excellentes, mais surtout, ils sont libérés du stress lié au travail. Beaucoup vivent en couple.

Les nouveaux seniors représentent un consommateur sur deux, et un tiers de la population française. Ils privilégient, dans la vie comme dans la consommation, la qualité. Les salons autour de cette cible commencent d’ailleurs à se développer. Les modèles people dans cet esprit sont Catherine Deneuve, Jack Nickolson, Macha Méryl, Mike Jagger, Isabella Rossellini, Gérard Depardieu…

Moyens financiers et disponibilité

Ces jeunes retraités ont 38 % de revenus en plus que les moins de 50 ans, des biens mobiliers et un patrimoine immobilier. Leurs enfants ont terminé leurs études, trouvé une situation, créé une famille. Les dépenses importantes sont l’occasion de se faire plaisir, notamment en achetant un nouveau véhicule (50 % du marché) ou en voyageant (les deux tiers partent en vacances).

Foyer déserté, patrimoine acquis, travail aboli, ces seniors ont certes de l’argent, mais surtout du temps. Le temps de faire une foule de choses, d’être très à l’écoute et exigeants pour leurs propres besoins. Les choix individuels priment, le qualitatif aussi. Ils ont aussi tout le loisir de comparer, d’analyser, d’effectuer des choix précis, de décider.

Rester en forme pour rester jeune

Tous veillent à toujours prendre soin d’eux : les plus de 50 ans représentent 38 % du marché de la cosmétologie : hygiène quotidienne certes, mais aussi coiffeur, manucure, pédicure, massages, soins du corps, prothèses dentaires, vêtements… S’occuper de soi est essentiel. Ils ont un look, ils sont beaux.

Beaucoup alternent activité physique (gymnastique, marche à pied, volley, vélo et même moto), création artistique (peinture, sculpture, travail du bois) et activité cérébrale (lecture, mots-fléchés, sudoku, jeux de société). Ils sont aussi très attentifs à leur alimentation. L’équilibre physique et psychique comme fontaine de jouvence…

Les clubs et les voyages : le maintien du lien social

Les activités en club, sportives ou de jeux (scrabble, bridge, échecs…), sont aussi très prisés. Ce principe de distraction, outre le maintien d’une activité cérébrale régulière, a l’avantage d’étendre le réseau des amis et de poursuivre la construction d’une vie sociale.

Les voyages restent en tête du palmarès des activités majeures des jeunes retraités (75 % du marché des voyages) : seul(e) ou en couple, entre amis, en club aussi, quelques jours, une semaine, un mois par-ci, un mois par-là… Exit les contraintes habituelles liées à la vie professionnelle ou au rythme scolaire ! Nos nouveaux seniors préfèrent parcourir le Vietnam avec un groupe d’amis plutôt que d’aller garder les petits-enfants…

Une seconde adolescence

Ceux qui sont en couple profitent à deux, les autres gagnent les clubs divers et s’amusent avec leurs nouveaux amis. Tous vivent une sorte de seconde adolescence, expérimentée cette fois. Les timides sont devenus audacieux, les anxieux sont devenus cools, la vie de famille s’efface au profit de la vie personnelle. C’est le temps de l’insouciance retrouvée avec, pour credo, le plaisir.

On s’occupe de soi, de sa vie intime. On ose parce qu’on se connaît et parce que l’on sait surtout ce que l’on veut. Les femmes affirment une sexualité plus qu’épanouie, sans contraintes.

Retraités révolutionnaires

Ces jeunes seniors ont fait mai 68 ; ils restent acteurs de leur vie. Ils ont une manière particulière d’entrer en retraite, d’appréhender le non-travail. Autonomes, indépendants, curieux, anticonformistes, ils achètent un ordinateur portable, surfent sur le net, demandent conseil à leurs petits-enfants. Certains hommes cherchent à faciliter la vie à leurs épouses : ménage, repassage, courses, cuisine…

Les valeurs investies autrefois par la génération précédente (travail, famille, patrie) ont été remplacées par d’autres (liberté, indépendance, ouverture). Les seniors d’aujourd’hui font avec leur temps.

Le meilleur d’une deuxième vie

Ces enfants du baby-boom ont donc su trouver un nouveau rythme après les années labeur, être actifs d’une autre manière. Faire marcher leur corps et leur méninges, vivre l’instant présent, profiter du moment. Ils restent jeunes : c’est leur état d’esprit, un rapport particulier porté à l’existence en général.

Les nouveaux seniors, ces grands privilégiés de notre époque, ont encore de très beaux jours devant eux !

Related Articles

Close