Blog

Le coup de poker de Domenech

Le coup de poker de Domenech

Star d’une publicité de paris en ligne, l’ancien sélectionneur des bleus surprend tout le monde et n’en finit plus de faire parler de lui.

Et si Raymond Domenech avait trouvé sa véritable vocation? Apparaissant dans une publicité de paris en ligne depuis quelques temps, l’ancien sélectionneur des bleus prend tout le monde à contre pied et crée la polémique.

Le coup de poker de Domenech

Dans cette publicité, Raymond Domenech quitte un stade de foot une valise à la main, certainement en clin d’œil à son départ du poste de sélectionneur. Son objectif : repartir à zéro et apprendre à jouer au poker. Il apparaît par la suite sous les traits d’un apprenti joueur de poker formé par un maître thaïlandais, en hommage au grand classique de la cinématographie asiatique. Même si cette publicité peut prêter à sourire, quelques questions se posent néanmoins. Domenech est il un provocateur né ou utilise t-il l’autodérision comme dernier «coup de poker » afin de donner une autre image de lui même ? Difficile de cerner les véritables mobiles du néo joueur de cartes tant la personnalité de l’homme est complexe. Quoiqu’il en soit cette publicité n’a pas fini de faire parler.

La polémique

Après avoir eu du mal à digérer l’image d’un Raymond Domenech impuissant et ne pouvant empêcher le fiasco des bleus lors du mondial en Afrique du Sud, les français espéraient sans doute que « le mal aimé du football français » se ferait tout petit. Il n’en est rien.

Il faut croire que l’homme aime bien faire parler de lui, et dans le registre « déplacé et imprévisible» il est bien champion du monde. Personne n’a oublié sa pathétique demande en mariage à la journaliste Estelle Denis suite à la défaite de l’équipe de France en finale du mondial Allemand en 2006 ou encore son interview pitoyable, dans lequel il était aux bords des larmes, suite à la débâcle de l’équipe de France en Afrique du Sud.

Ces quelques faits isolés associés à cette publicité ne seraient qu’anecdotique si il n’y avait pas eu la goutte de trop. Au début du mois (Novembre 2010), en raison de son licenciement pour faute gave, Raymond Domenech réclame à son ancien employeur, la Fédération Française de Football, 2 années de salaires, soit un montant s’élevant à environ 2.9 millions d’euros. Une réclamation qui attise la colère de M. Duchaussoy, patron de la FFF et qui ternit encore plus l’image que les français ont de lui.

Et après…

Que nous réserve notre « Raymond nationale » pour la suite ? Ne soyons pas trop impatient de découvrir la réponse. Même si il reste l’un des personnages les plus détesté du public français, son contrat publicitaire juteux et ses faramineuses indemnités de licenciement (si il les touche), font de lui un des rares qui n’aura pas de soucis à se faire pour sa retraite.

Related Articles

Close