Blog

LAutre Dumas avec G Depardieu en DVD

LAutre Dumas avec G Depardieu en DVD

Qui d’autre que Gérard Depardieu pouvait incarner Alexandre Dumas ? La truculence de l’écrivain ne pouvait trouver meilleur écrin.

On s’attendait à un télé-film, le boulimique et parfois génial Gérard Depardieu semblant y avoir pris goût. Mais non c’est à du vrai cinéma que Safy Nebbou nous convie malgré une obscurantiste et absurde polémique qui continue à courir sur le net: «pourquoi avoir confier l’incarnation d’un métis à un acteur blanc ? »

Il y a du souffle, du rythme et de l’intelligence dans ce film, adapté de la pièce “Signé Dumas” de Cyril Gély et Eric Rouquette. On y découvre surtout ce Gustave Maquet, joué ici par un Benoît Poelvoorde qui, pour une fois, ne fait pas du Benoît Poelvoorde. Il est de ces acteurs qui, mal dirigé, finissent par se répéter jusqu’à en oublier qu’ils ont du talent. Même si parfois ils nous font sourire, le comique de répétition a aussi ses limites.

Ce Gustave Maquet est “l’autre Dumas”. Docteur ès Lettres, il a abandonné l’enseignement pour se consacrer à l’écriture. C’est bien lui le personnage principal de ce film, il n’est pas que le nègre, le “ghost writer“, de Dumas, il est son double, au propre comme au figuré. Le génie foisonnant de Dumas a besoin de sa rigueur méthodique, même si Maquet n’a pas son sens de l’envolée littéraire. A. Dumas a besoin de sa présence car sans lui, il se désespère, n’arrive plus à écrire. C’est une des scènes “fortes” du film. Il a les idées, trop, à foison, mais Maquet sait comment les organiser.

Il a coécrit 17 romans entre 1844 et 1851

N’oublions pas que G. Maquet a coécrit entre 1844 et 1851 pas moins de 17 romans, parmi les plus connus : Les Trois Mousquetaires, Le Comte de Monte-Cristo, La Reine Margot, etc. Sur sa tombe du cimetière du Père Lachaise, ces trois titres y sont gravés dans la pierre.

C’est par amour, que ce dernier voudra se faire passer pour Dumas. A trop le fréquenter, il se prend à jouer de sa générosité, à vouloir intervenir dès qu’une injustice se présente.

Un film fort bien mené avec deux comédiens visiblement heureux d’incarner ces personnages hauts en couleurs. Mais n’oublions pas Dominique Blanc, dans le rôle de Céleste Scriwaneck, une des maîtresses de Dumas, Catherine Mouchet, l’épouse de G. Maquet et Mélanie Thierry, celle dont ce dernier va tomber amoureux car “Il faut parfois bien des mensonges pour découvrir la vérité.”

Film + Bonus : De l’autre côté (Making of du film) Bertzea (Un court-métrage de S. Nebbou) – UGC

Film ♥♥♥ Bonus ♥♥

Related Articles

Close