Blog

Idees de jeux et activites dexterieur pour les enfants lete

Idees de jeux et activites dexterieur pour les enfants lete

Conseils pour occuper un après-midi de vacances, ou pour une fête d’anniversaire ou de famille: course en sac ou brouette, chasse au trésor…

Il fait beau, mais pas trop chaud, l’occasion rêvée d’envoyer les enfants dehors. Mais il faut quand même les occuper. Alors, voici quelques astuces pour entamer les batteries des jeunes, tout en leur laissant de bons souvenirs, voire de petits cadeaux pour finaliser la compétition.

La course en sac

Elément classique de nombreux dessins animés, la course en sac est plus facile à regarder qu’à gagner… L’idéal est d’avoir un grand sac de jute, mais on peut se contenter d’un grand sac poubelle solide (par exemple pour les déchets verts), ou un sac fait maison à l’aide de grands carrés de tissu épais, cousus à la machine, et, par conséquent, lavables et réutilisables. La taille varie selon l’âge des participants, qui n’a d’ailleurs aucune limite, exceptée celle de la force de sauter… Il reste à tracer une ligne de départ et une ligne d’arrivée, désigner un arbitre qui donnera le départ et vérifiera le respect des règles: interdiction de courir avec le sac, il faut impérativement sauter, et interdiction de bousculer les autres concurrents. Si le choix se porte sur un sac poubelle, il va de soi qu’on ne le laisse jamais dans les mains des petits, il faut impérativement un adulte pour en surveiller l’utilisation. Après, que le meilleur gagne!

Le parcours du coq

Pour cette épreuve, il faut autant d’oeufs (non cuits) et de cuillers à soupe que de participants. Le parcours sera plus ou moins difficile selon l’âge et la motricité des coureurs. Slaloms, obstacles, cerceaux… tout est permis pour tester la concentration de “l’athlète” qui doit conserver son oeuf intact, tout en respectant les consignes avec chronométrage de l’épreuve. Le plus rapide à compléter le parcours et à atteindre l’arrivé avec sa “progéniture” intacte gagne l’épreuve. Le but ultime est de pouvoir utiliser les oeufs dans un atelier pâtisserie pour récompenser tous les inscrits par un bon gâteau maison.

La course de brouette

Ce jeu, par équipes de deux, est plutôt réservés aux plus grands, ou pour le moins aux petits costauds. En effet, la brouette en question est l’un des coéquipiers qui marche sur les mains, tandis que son acolyte le tient par les pieds, jambes tendues. Cela nécessite donc tout de même un peu de force dans les bras, surtout si l’on corse la chose en ajoutant des obstacles le long d’un parcours : contourner un pot de fleurs, enjamber (ou plutôt “embrasser”) une bordure… Cela permet cependant de mélanger les ados et les adultes aux enfants le temps d’une compétition amicale. Là encore, mieux vaut désigner un arbitre pour éviter les manoeuvres déloyales : portage, déplacement d’obstacles, pièges en tout genre… certes peu graves mais engendrant des protestations souvent vigoureuses…

La course à trois pattes

Une fois de plus, une ligne de départ est tracée, ou matérialisée d’une autre manière, au sol, tout comme la ligne d’arrivée et des équipes de deux sont désignées. Ensuite, il suffit d’attacher, à l’aide d’un foulard ou d’un chiffon, les jambes situées au milieu des couples : la jambe droite de celui de gauche avec la jambe gauche de celui de droite. Ensuite, rien de plus simple, au top départ, tout le monde s’élance et le binôme le plus rapide a gagné. Il faut généralement quelques mètres avant d’accorder ses mouvements, aussi il est recommandé à l’arbitre de se munir d’une caméra ou d’un appareil photo pour garder un souvenir des chutes, souvent impressionnantes, voire d’avoir recours à l’arbitrage vidéo en cas de litige! L’idéal pour épargner genoux et poignets reste de programmer ce genre d’activités sur de la pelouse, plus moelleuse.

La pêche à la bouche

Autre classique, plus répandu en Angleterre, la pêche à la bouche pourrait aussi s’appeler “croque-moi si tu peux”. Très simple du point de vue de l’organisation, mieux vaut tout de même la faire quand il fait chaud ou prévoir des vêtements de rechange car ça peut dégénérer… Il suffit de prendre une grande bassine, bien rincée pour ôter toute trace de détergent éventuelle, et la remplir d’eau. Y placer des pommes qui vont flotter, tandis que les concurrents, chacun leur tour, vont essayer de s’en emparer en croquant dedans. Les mains doivent rester croisées derrière le dos, seule la bouche est autorisée pour la pêche. Un arbitre, de préférence un adulte, vérifie que les règles sont respectées, chronomètre les victoires et surtout surveille la bassine, car il n’y a besoin que de quelques centimètres d’eau pour qu’un enfant se noie. Après le jeu, l’eau peut être placée dans un endroit hors de la portée des jeunes, et servira à arroser les plantes le soir.

La chasse au trésor

Elle nécessite plus de préparation, mais constitue un souvenir mémorable pour ceux qui y auront participé si elle est bien faite. Première étape, fixer un thème qui sera le fil conducteur de l’activité. Deuxième étape, préparer des questions qui y ont trait (quizz, énigmes, rébus…), des épreuves physiques (courses, pétanque, jonglage, cerceaux…) et distribuer des indices pour tous les vainqueurs de chaque épreuve. Ces indices doivent permettre aux équipes constituées de découvrir le trésor que vous aurez préalablement caché: adresse de la fête, cadeaux, récompense… Le cadeau peut être collectif, mais les découvreurs doivent pouvoir en conserver une trace, notamment par une remise de prix ou de diplôme en grande pompe devant l’ensemble des aventuriers.

CONT 10

Related Articles

Close