Blog

Etranges specialites culinaires de Noel Ce que nos voisins europeens mangent de bizarre pour les fetes

Etranges specialites culinaires de Noel Ce que nos voisins europeens mangent de bizarre pour les fetes

Petit tour d’horizon d’une gastronomie européenne plus surprenante encore que nos célèbres escargots au beurre persillé bien français!

Fiers de notre gastronomie, nous oublions parfois que nos amis européens n’apprécient pas toujours les mets que nous aimons déguster à Noël et vice versa! En effet, chaque pays à sa propre tradition culinaire dont il est très fier mais qui se révèle parfois très étonnante aux yeux des ses voisins.

Europe du Nord

Suède :

God Jul (Joyeux Noël)

  • Le repas traditionnel débute par un buffet froid (Smörgasbord) composé de harengs marinés, de saucisses, de jambon bouilli et est accompagné par du gratin d’anchois.
  • Vient ensuite le Lutfisk (littéralement poisson à la lessive) : il s’agit de colin séché attendri par de la lessive de soude.
  • Les Suédois mangent en dessert du riz au lait parfumé à la cannelle accompagné de vin chaud épicé (Glögg)

Danemark :

Glaedelig Jul

  • En entrée, on sert un plat de riz au lait dans lequel est cachée une amande ; celui qui la trouve gagne un petit cadeau. La plupart du temps, il s’agit d’un cochon en pâte d’amande.
  • La dinde reste le plat principal que l’on accompagne de harengs.
  • Mais la spécialité danoise est de réaliser quantité de petites douceurs en guise de dessert.

Finlande :

Hauskaa Joulua

  • Durant le réveillon, la coutume veut que l’on déguste du gruau d’avoine avec des fruits secs, dans lequel on cache une amande ; on prédit alors à celui qui la trouve de la chance pour toute l’année à venir !
  • Bien que de nombreux Finlandais apprécient la dinde, la star du jour est incontestablement le jambon qui se mange rôti à la moutarde.
  • Le poisson frais et fumé est un aliment incontournable et se mange à toutes les sauces le jour de Noël.
  • Enfin, beaucoup de confiseries (chocolat, pain d’épices, fruits secs) et pâtisseries à la prune garnissent le buffet des desserts ce jour là.

Europe Centrale

Belgique :

Vrolig Kerstfeest

  • Les Belges apprécient sensiblement la même gastronomie que les Français durant les fêtes ; ainsi on retrouve dans leurs assiettes de la dinde farcie, des huîtres ou encore du saumon fumé. Pourtant, les Wallons aiment à se régaler avec des tripes à l’djotte qui s’apparentent à du boudin vert, car il est farci au chou.
  • En dessert, ils se délectent de spéculos et de boukète, sorte de petite crêpe au sarrazin préparée avec des pommes chaudes et des raisins de Corinthe.

Allemagne :

Froheliche Weihnachten

  • La coutume veut que les allemands aient le ventre plein en sortant du réveillon ; le repas est donc loin d’être frugal. Il débute par de nombreux plats de charcuteries variées, avant de passer au plat de résistance par excellence, l’oie farcie. Elle est cuisinée à la mode sucré/salée car servie avec des fruits et légumes épicés.
  • Pour le dessert de Noël mais aussi durant toute la période des fêtes, les Allemands préparent de délicieux petits sablés au goût épicé. On trouve également la traditionnelle maison en pain d’épices d’Hansel et Gretel.
  • Le repas de fête se termine par le Christstollen, un gâteau aux fruits recouvert de sucre glace, qui rappelle notre bûche.

Autriche :

Frohe Weihnachten

  • Le repas de réveillon correspond traditionnellement à un jour de jeûne. Il est donc plutôt léger : il se compose essentiellement de poisson et de multiples petits desserts et pâtisseries que confectionne la maitresse de maison selon les recettes familiales ancestrales.

Sud de l’Europe

Espagne :

Feliz Navidad

  • Soupe aux amandes, agneau rôti, dinde et fruits de mer sont au menu de cette fête familiale en Espagne.
  • Mais ce sont les confiseries qui sont incontournables en cette période de l’année et le Turron, sorte de nougat local, en est la star.
  • Mais le petit plus espagnol reste les paniers gourmands que l’on s’offre entre amis ou en famille. Ces paniers d’osier sont remplis de produits locaux tels que les amandes, l’huile d’olive, de marrons glacés, jambon d’Andalousie ou encore de Cava, un vin pétillant de Catalogne.

Italie :

Buon Natale

  • Au menu du réveillon, de la dinde accompagnée d’anguilles et suivie de quelques gâteaux. Ici aussi, la tradition veut que le repas soit maigre la veille de Noël.
  • En revanche la table du 25 décembre est particulièrement bien fournie et petits et grands dégustent avec plaisir le fameux Panettone, sucré et parsemé de fruits secs et d’agrumes, dont la recette n’a pas changé depuis le 15e siècle.

Grèce :

Eftihismena Christougenna

  • Pour les Grecs, Noël voit la fin d’une période de jeûne de 40 jours. La coutume veut que le repas soit plutôt maigre mais il y a aujourd’hui de plus en plus d’adeptes de la dinde farcie. Elle est alors cuisinée avec des groseilles.
  • Ils dégustent quelques biscuits en guise de dessert : les kourabiedes (aromatisés aux clous de girofle) et le Vassilopitta (gros gâteau à l’anis) sont les préférés des enfants.

Même si le menu de Noël est parfois surprenant, il n’en reste pas moins que pour chaque pays, ce jour est toujours synonyme de partage et de plaisir en famille et entre amis.

Related Articles

Close